Pseudonymat et officialiser mon projet

, par  Genma , popularité : 3%

Ce billet fait suite à mon billet Demande de conseils pour A.I.2 dans lequel je parle du développement de mon activité bénévole et où j’évoque les possibilités de créer une association ou de devenir auto-entrepreneur.

De la préservation de mon pseudonymat

Dans les billets réguliers sur la gestion de mon identité numérique je parle de mon pseudonymat et de l’importance que j’y accorde.

Parfois je me pose la question de le lever, d’associer mes nom prénom à mon pseudonyme de façon publique et ouverte, comme Pseudonyme et nom d’usage, Faire le lien entre mon pseudo et ma véritable identité ou plus récemment Outer mon hacktivisme ?.

La conclusion de toutes ces réflexions reste à ce jour que je conserve mon pseudonymat.

Et le pseudonymat dans tout ça ?

Or comme évoqué dans le billetDemande de conseils pour A.I.2, le fait de créer une association ou de devenir auto-entrepreneur aurait des conséquences sur ce pseudonymat.

La création d’une structure officielle quelle qu’elle soit nécessitera de donner mes coordonnées et donc mon identité. Et que ce soit du fait que je souhaiterais tirer parti du long travail de promotion de mon identité publique (ma fameuse e-réputation), de la petite communauté que j’ai acquise au fil des années via mon pseudonyme, mon réseau de contacts etc, pour montrer ce que je sais faire (en montrant des vidéos de mes interventions quand elle sont filmées). pour promouvoir la structure choisie ou du fait que si j’interviens en tant que "Genma" pour une prestation rémunérée (rappel c’est là le but de la création d’une structure), j’arrive face à un dilemme... A un moment ou à un autre, le lien entre "Genma" et mon identité se fera. J’interviens de façon publique en tant que Genma, mais je suis sous la bannière d’une structure reliée à mon vrai nom....

Le pseudonymat n’a-t-il pas ses limites ?

On le voit bien, j’attends les limites de mon pseudonymat si je veux aller plus loin que du bénévolat... Il sera impossible de décorréler les deux activités : bénévole en tant que Genma et structurée sous mon vrai nom vu que le but de la structure est d’avoir de l’argent pour financer mon activité lié à "Genma".

La solution est peut être, comme je le disais/évoquais dans mon billet Respecter l’anonymat sur la levée de l’anonymat de Maitre Eolas, d’éduquer au respect du pseudonymat. De bien comprendre qu’il y a la personne publique et la personne privée... Mais ce ne sera pas facile.

Enfin, je me prends peut être trop la tête avec tout cette histoire de conserver mon pseudonyme. Combien de super-héros ont vu leur identité secrète dévoilée au grand jour et s’en sont très bien sorti au final ? (Petit clin d’oeil à ma conférence Les Geeks aussi ont une vie privée, donnée au Salon Geekopolis et lors de l’Ubuntu Party au mois de mai 2015).