Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » A.I.2 » Demande de conseils pour A.I.2

Demande de conseils pour A.I.2

D 22 juillet 2015     H 09:00     A Genma     C 7 messages   Logo Tipee

TAGS : A.I.2

Si vous lisez ce billet, c’est que vous connaissez le blog, ce que je fais. Vous savez que je donne de mon temps volontiers bénévolement, je partage mes connaissances... Je souhaite vous faire part d’un projet que j’ai. Attention, mon but n’est pas de me professionnaliser. Juste de pouvoir développer mon activité bénévole sans que cela me coute de l’argent.

Actuellement

Dès que j’ai un peu de temps, généralement le week-end, je fais du bénévolat AFK : je ne suis plus sur les réseaux (où je passe du temps à répondre aux mails, messages de forums et autres réseaux sociaux).

Que ce soit via ma participation aux Cafés vie privée, aux Ubuntu Party ou autre, les conférences que je donne et ateliers que j’anime sont faites de façon bénévoles. Je ne suis pas rémunéré, je le fais par plaisir.

Je fais tout ça sur Paris ou en région Parisienne. Le transport ne me coute rien (mon titre de transport à l’année, le fameux Navigo est actuellement remboursé par mon employeur et le complément par le client de ma mission actuelle). L’hébergement non plus vu que je rentre chez moi le soir.

Mes seules dépenses sont les repas et les boissons quand on se pose dans un bar.

L’avenir

Dans le cadre de mon projet A.I.2 Apprenons l’Informatique, Apprenons Internet qui est en train de murir, je vais effectuer dans quelques semaines différentes interventions dans des médiathèques de la ville de Paris contre rémunération.

Lorsque j’avais pris contact avec l’organisatrice de l’évènement, c’était de façon désintéressé, car c’était pour moi l’occasion de faire des conférences dans des milieux non informatique/non libriste. Maintenant qu’il y a une notion d’argent (ces interventions sont dans un cadre structuré, il y a un budget alloué pour dédommager/rémunérer les organisateurs), je dois voir pour "officialiser/régulariser" tout ça.

Le soucis

Un particulier ne peut pas émettre de facture. Les médiathèques peuvent défrayer des particuliers, mais pour les frais réels (transports par exemple). Là il est question de me payer pour ma prestation....

Intervenir dans le cadre d’une association existante n’est pas envisageable. Car la facture sera émise au nom de l’association, et vu que je serais bénévole de l’association et je ne pourrais pas toucher de rémunération (Et comme je l’explique juste en dessous, mon but serait d’en profiter pour récupérer des sous).

Mon but

Actuellement, je suis déjà sollicité pour aller dans différents villes pour y donner des conférences/animer des ateliers par des associations ou autre qui n’ont pas forcément le budget pour. Je suis partant pour intervenir là encore de façon bénévole, ces personnes/associations se proposent de m’héberger (ce qui enlève cette charge) mais le transport reste à financer. Mon idée est donc de saisir l’opportunité de ces interventions rémunérées pour me constituer une cagnotte pour financer des déplacements à venir.

Quelle structure ?

Pour l’instant, j’ai deux pistes :
- me mettre en auto-entrepreneur : il faut que je vois la faisabilité sur le long terme, les démarches etc)
- créer une association : tout seul, c’est un peu "compliqué", et là encore il faut voir le but etc.
Bref, je dois réfléchir à tout ça. Mais si vous avez un avis, des idées, je suis preneur.

Sachant que si je crée mon association et si je fais partie du bureau, je dois donner "mon nom" lors de l’inscription au journal officiel. Solution : motiver deux/trois personnes de confiance pour pas être au bureau et pouvoir avoir une trésorerie qui serve à mes projets (on va convaincre Ryo-Oki, on ’a pas le même nom car nous ne sommes pas marié, c’est une possibilité par exemple).

Bon plans pour le transport

Des idées / bon plan pour que ce soit “moins cher”. J’ai 36 ans (donc pas de carte 12-25), je peux prévoir les dates bien en avance et profiter de billets à tarifs réduits.

J’ai également pensé au bus. Plus long que le TGV, mais moins cher, ça peut être une alternative pour réduire sensiblement les couts si je ne suis pas pressé.

Ou alors le co-voiturage. Si vous avez d’autres bonnes idées/bons plans, je suis preneur.

Autres sources de financement ?

Un appel à crowdfounding est exclus du fait que je n’ai pas autour de moi la communauté suffisante. Quand je vois que des grands noms ont déjà du mal à financer leurs projets, que je n’ai pas pour l’instant de projet construit...

De même pour l’appel à mécénat, il faut déjà que je structure mon projet... Voir les points précédents.

Conclusion - Appel à conseils

Comme vous avez pu le lire, ce billet est parsemé de différentes interrogations personnelles (quelle structure, quoi faire, dans quelle direction aller) et de sollicitations du lectorat (conseils etc.). Si vous avez un avis, des conseils, un retour d’expérience ou toute autre chose à me dire que vous estimerez utile, n’hésitez pas. Soit en commentaire de ce billet, soit par mail.

De même, si vous souhaitez que je vienne intervenir dans votre association ou autre structure, contactez moi et on verra pour la faisabilité et les conditions de cette intervention.

7 Messages

  • Bonjour,
    Ce projet a l’air très intéressant.
    Je n’ai jamais fait quelque chose de la sorte donc je ne serai probablement pas une grande aide.
    Cependant, pour le transport, Blabla car permet de diminuer les frais (quelqu’un qui fait un voyage propose des places payantes dans sa voiture). En plus ça peut permettre de discuter avec le conducteur ou les autres passagers. Après il faut aussi voir si une connaissance ne fait pas le trajet par hasard et pourrais t’y emmener.
    Pour le financement, peut-être pourrais-tu avoir des aides de certaines communes ou collectivités locales. Il me semble (mais ce n’est qu’une supposition) que ce serait plus facile d’en recevoir en étant une association.
    Voilà mes conseils. J’espère qu’ils auront été utiles.


  • Pourquoi pas du portage salarial ?
    C’est souvent ce qui est fait pour les gens qui font des conférences / interventions en entreprise / congrès (même à gros volume)


  • Pas trop de conseils à donner sur la forme puisque je n’ai jamais été dans ta situation.
    En revanche, vérifie bien ton contrat et les obligations que tu pourrais avoir vis à vis de ton employeur actuel concernant les activités annexes. Le statut "salarié + auto entrepreneur" est généralement autorisé mais pas toujours... Tout dépend du degré de bonne foi de ton employeur.


  • Salut !

    Je completerai surement mon commentaire par courriel, mais une question préléminaire s’impose :

    Hormis le remboursement des frais réels lorsque cela est possible, pourquoi ne pas offrir tes prestations gratuitement durant la première année/les premiers six mois, ou un nombre x de conférences ?

    J’y vois plusieurs avantages :

    1) Te faire avant tout de la publicité, un mom, une réputation.
    2) Faire murir et paufiner ton expérience ce qui te donnera du grain à moudre pour voir comment tu peux corriger ou améliorer les choses, comment t’organiser (temps/argent/structure, etc.).
    3) Globalement, tater le terrain, y compris voir combien les gens sont prêt à payer pour t’écouter en jouant franc jeux, c’est-à-dire que tu es en période de "réglage", et que par conséquent, tu ne factures pas la préstation en tant que telle, mais en retour, tu demandes expressement leurs commentaires plaisants ET déplaisants.

    Pour la structure, n’y a t’il pas l’obligation d’être au moins deux personnes pour pouvoir former une association ?


  • D’un point de vue purement personnel, j’aurais dit qu’une asso serait une meilleur idée (plus simple pour permettre l’intégration d’autres personnes ?), mais comme je n’ai aucune compétence juridique, tu devrais demander conseil à quelqu’un qui a déjà vécu la même situation…


  • Hello Genma !

    Une remarque à chaud, si tu "professionnalises" tes interventions IT grand public en étant salarié dans l’IT par ailleurs, je pense que qu’elle que soit la forme sous laquelle tu vas structurer cela au final, il serait sans doute bon de vérifier que ton contrat de travail ne te l’interdit pas, voire carrément une autorisation écrite de ton employeur.

    AE (Auto entrepreneur pour les intimes) a certaines contraintes ( pas de TVA, CFE cotisation foncière des entreprises (impot quoi), négation de la prise en compte des frais (transports toussa) pour le calcul des charges) etc...
    Une association (toujours à chaud) me parait une meilleure structure pour "cagnoter" les paiements d’intervention en vue de t’indemniser de tes frais, là à chaud hein...


  • bonjour
    Je cherchais à prendre contact avec vous pour vous demander d’intervenir dans ma classe en lycée dans le treizième (et bien sur en informer prealablement le rectorat et mes collègues d’économie gestion). Pour la structure qui vous interesse je pensais à une association. Si le but bien sur n’est pas lucratif vous pouvez par contre utiliser les sommes perçues pour rembourser des billets de train bien sur mais aussi vous équiper : materiel informatique, papier, imprimante et ses cartouches, appareil photo... bref tout ce qui sera payé par l’association ne sortira pas de votre porte-feuille à vous.... qu’en pensez vous ?
    On en parle par mail ?
    salutations
    sylvie


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.