Demande de conseils pour A.I.2

, par  Genma , popularité : 2%

Si vous lisez ce billet, c’est que vous connaissez le blog, ce que je fais. Vous savez que je donne de mon temps volontiers bénévolement, je partage mes connaissances... Je souhaite vous faire part d’un projet que j’ai. Attention, mon but n’est pas de me professionnaliser. Juste de pouvoir développer mon activité bénévole sans que cela me coute de l’argent.

Actuellement

Dès que j’ai un peu de temps, généralement le week-end, je fais du bénévolat AFK : je ne suis plus sur les réseaux (où je passe du temps à répondre aux mails, messages de forums et autres réseaux sociaux).

Que ce soit via ma participation aux Cafés vie privée, aux Ubuntu Party ou autre, les conférences que je donne et ateliers que j’anime sont faites de façon bénévoles. Je ne suis pas rémunéré, je le fais par plaisir.

Je fais tout ça sur Paris ou en région Parisienne. Le transport ne me coute rien (mon titre de transport à l’année, le fameux Navigo est actuellement remboursé par mon employeur et le complément par le client de ma mission actuelle). L’hébergement non plus vu que je rentre chez moi le soir.

Mes seules dépenses sont les repas et les boissons quand on se pose dans un bar.

L’avenir

Dans le cadre de mon projet A.I.2 Apprenons l’Informatique, Apprenons Internet qui est en train de murir, je vais effectuer dans quelques semaines différentes interventions dans des médiathèques de la ville de Paris contre rémunération.

Lorsque j’avais pris contact avec l’organisatrice de l’évènement, c’était de façon désintéressé, car c’était pour moi l’occasion de faire des conférences dans des milieux non informatique/non libriste. Maintenant qu’il y a une notion d’argent (ces interventions sont dans un cadre structuré, il y a un budget alloué pour dédommager/rémunérer les organisateurs), je dois voir pour "officialiser/régulariser" tout ça.

Le soucis

Un particulier ne peut pas émettre de facture. Les médiathèques peuvent défrayer des particuliers, mais pour les frais réels (transports par exemple). Là il est question de me payer pour ma prestation....

Intervenir dans le cadre d’une association existante n’est pas envisageable. Car la facture sera émise au nom de l’association, et vu que je serais bénévole de l’association et je ne pourrais pas toucher de rémunération (Et comme je l’explique juste en dessous, mon but serait d’en profiter pour récupérer des sous).

Mon but

Actuellement, je suis déjà sollicité pour aller dans différents villes pour y donner des conférences/animer des ateliers par des associations ou autre qui n’ont pas forcément le budget pour. Je suis partant pour intervenir là encore de façon bénévole, ces personnes/associations se proposent de m’héberger (ce qui enlève cette charge) mais le transport reste à financer. Mon idée est donc de saisir l’opportunité de ces interventions rémunérées pour me constituer une cagnotte pour financer des déplacements à venir.

Quelle structure ?

Pour l’instant, j’ai deux pistes :
 me mettre en auto-entrepreneur : il faut que je vois la faisabilité sur le long terme, les démarches etc)
 créer une association : tout seul, c’est un peu "compliqué", et là encore il faut voir le but etc.
Bref, je dois réfléchir à tout ça. Mais si vous avez un avis, des idées, je suis preneur.

Sachant que si je crée mon association et si je fais partie du bureau, je dois donner "mon nom" lors de l’inscription au journal officiel. Solution : motiver deux/trois personnes de confiance pour pas être au bureau et pouvoir avoir une trésorerie qui serve à mes projets (on va convaincre Ryo-Oki, on ’a pas le même nom car nous ne sommes pas marié, c’est une possibilité par exemple).

Bon plans pour le transport

Des idées / bon plan pour que ce soit “moins cher”. J’ai 36 ans (donc pas de carte 12-25), je peux prévoir les dates bien en avance et profiter de billets à tarifs réduits.

J’ai également pensé au bus. Plus long que le TGV, mais moins cher, ça peut être une alternative pour réduire sensiblement les couts si je ne suis pas pressé.

Ou alors le co-voiturage. Si vous avez d’autres bonnes idées/bons plans, je suis preneur.

Autres sources de financement ?

Un appel à crowdfounding est exclus du fait que je n’ai pas autour de moi la communauté suffisante. Quand je vois que des grands noms ont déjà du mal à financer leurs projets, que je n’ai pas pour l’instant de projet construit...

De même pour l’appel à mécénat, il faut déjà que je structure mon projet... Voir les points précédents.

Conclusion - Appel à conseils

Comme vous avez pu le lire, ce billet est parsemé de différentes interrogations personnelles (quelle structure, quoi faire, dans quelle direction aller) et de sollicitations du lectorat (conseils etc.). Si vous avez un avis, des conseils, un retour d’expérience ou toute autre chose à me dire que vous estimerez utile, n’hésitez pas. Soit en commentaire de ce billet, soit par mail.

De même, si vous souhaitez que je vienne intervenir dans votre association ou autre structure, contactez moi et on verra pour la faisabilité et les conditions de cette intervention.