Spip, un exemple pour le logiciel libre ?

, par  Genma , popularité : 1%

Petit rappel sur Spip

Comme indiqué sur le site du logiciel, SPIP est un système de publication pour l’Internet qui s’attache particulièrement au fonctionnement collectif, au multilinguisme et à la facilité d’emploi. C’est un logiciel libre, distribué sous la licence GNU/GPL. Avec les années, SPIP a grandement évolué mais à toujours garder deux de ses spécificités : sa modularité et extensibilité via tout un écosystème de plugins et son systèmes de templates (les fameux squelettes).

Pourquoi Spip ?

Les premières version de SPIP sont sortie en 2001. Pour information, Dotclear qui était le moteur de référence avec l’avènement des blogs est sorti en 2002, Wodpress, est sorti en 2003. Lorsque j’ai commencé l’informatique, il y a 14 ans, je devais faire un Intranet pour une PME, c’était mon sujet de stage de fin d’année. Ma professeur de TD, libriste convaincue, m’avait conseillé d’utiliser SPIP. Et j’ai donc découvert SPIP à ce moment là ; je l’ai utilisé pour ce qui allait devenir ce blog, et pour différents sites que j’ai fait par la suite. Et je suis resté fidèle à ce logiciel.

Pourquoi est-ce un exemple pour le logiciel libre ?

Je suis donc sous Spip depuis 2004 et depuis le début, je fais le suivi des montées en version. Par montée de version, je parle de la mise à jour vers des versions correctives et de mises à jour (corrections de bugs) et vers des versions majeures (avec ajout de fonctionnalités, modifications de la base de données). Au cours de toutes ces migrations, Je n’ai jamais eu de soucis. J’ai toujours testé sur un site de test, copie / miroir de mon blog pour anticiper les problèmes qu’il pourrait y avoir (plugin non compatible...).

Toutes ces montées en version, qu’elles soient mineures ou majeures se sont déroulées sans soucis.

Chaque nouvelle version mineure apporte son lot de corrections de bugs et de faille de sécurité, chaque version majeur est plus riche en fonctionnalité, mais n’a pas forcément plus de complexité. La logique et les interfaces restent les mêmes, évoluent, se modernisent un peu, mais sans grand bouleversement, on reste dans la continuité.

Spip possède tout un écosystème de plugin. Je n’utilise pas énormément de plugins et tout ceux que j’utilise sont rapidement rendus compatibles par la communauté. La communauté est petite, ne fait pas de bruit, mais est belle et bien là.

Spip est documenté, bien documenté et en français https://programmer.spip.net/ tant pour le système SPIP en lui-même que pour les plugins...

Autant de critères qui en font un logiciel de qualité et de référence pour moi.

Une communauté bien présente ?

En un temps où les réseaux sociaux se sont depuis bien longtemps accaparé le temps de disponibilité des gens, le forum est encore actif avec des messages publiés les jours précédents et même quelques minutes avant au moment de la rédaction du présent billet de blog.

On a un message toutes les quelques semaines sur le blog officiel de SPIP Blog.spip.net

Et le code source (logiciel libre oblige), évolue lentement mais sûrement avec des commits réguliers comme en atteste le dépôt https://core.spip.net/projects/spip/repository

Conclusion

Spip, c’est une petite communauté, le logiciel ne fait pas grand bruit, mais reste efficace. Et par le présent billet, je voulais remercier toutes ces personnes qui ont participé ponctuellement ou qui œuvrent pour SPIP au quotidien.