Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Veille Technologique » Autohébergement » Coupure de courant et auto-hébergement

Coupure de courant et auto-hébergement

D 4 janvier 2017     H 09:00     A Genma     C 18 messages   Flattr cet article Logo Tipee

TAGS : Yunohost Planet Libre Auto-hébergement

Dans ce billet je voudrais raconter une mésaventure qui m’est arrivé le week-end du réveillon entre le 31/12/2016 et le 01/01/2017.

Mon anecdote

En début de soirée le 31 décembre, soirée traditionnelle de réveillon pour beaucoup, coupure de courant dans toute la maison où j’habite (chez moi). Je vérifie les disjoncteurs, tout est ok. Je sors dehors, je vois des voisins qui font de même. La coupure de courant est dans une bonne partie du quartier. Certains reçoivent, d’autres pensent à leurs chauffages qui dépend de l’électricité... Dans le froid de la rue (il fait une température négative dehors et il est seulement 19h), je cherche le numéro d’urgence d’EDF (devenu Enedis). Remarque de mon voisin "y a plus de wifi". Oui je sais, c’est pour ça que je passe par la 3G ;) On finit après un peu d’attente par joindre EDF qui nous informe que le problème a déjà été remonté et qu’une équipe est en cours d’intervention. Il n’y a plus qu’à attendre.

Pendant ce temps, ma compagne télécharge l’application Enedis sur son téléphone Android. L’application nous confirme l’étendue de la coupure, l’intervention en cours et une prévision de retour du courant (vers 23h....)

Dans ma maison, on cherche les bougies, le feu de cheminée qu’on avait lancé permet d’avoir un peu de lumière. Et on essaie tant bien que mal de voir ce qu’on va pouvoir manger, vu que pour cuisiner, nous dépendons de plaques électriques... Le repas de réveillon est reporté au lendemain finalement, on grignote et manque froid... Le courant finit par revenir dans la soirée.

Le lendemain dans l’après-midi, dimanche, j’ai lancé une lessive. Et elle se coupe pendant que la machine tourne... Nouvelle coupure de courant dans le quartier, nouvel appel. Coupure d’une heure et demi.

Le soir, on regarde une série devant la télévision. Nouvelle coupure brusque dans le quartier. Nouvel appel, nouveau tour chez les voisins pour les informer que j’ai eu Enedis et qu’ils interviennent (je fais court). Une heure et demi après c’est revenu.

Bref, 3 coupures, dont on ne sait pas trop pourquoi. Il fait froid dehors, température négative. La personne au téléphone m’informe que la coupure de l’après-midi était planifiée pour une bascule sur un autre disjoncteur de quartier et que si ça a relâché, c’est que quelqu’un dans le quartier consomme de façon anormale...

Trois coupures qui ont causées des soucis plus embêtant qu’autre chose : repas de réveillon reporté, la lessive qui est décalée, la fin de l’épisode qu’on ne voit que le lendemain... Mais surtout des questions qui commencent à se poser : combien de temps le congélateur peut conserver les aliments si ça la coupure doit durée plusieurs heures, est-ce que le courant ne va pas relâcher dès que le courant va revenir car les radiateurs électriques vont se remettre à chauffer à fond... (Nous avons perdu 2 degré dans le salon durant la coupure en soirée, malgré le feu de cheminée).

Ce qu’il faut retenir et comprendre de cette anecdote...

... qui m’a amené à ce titre de billet de blog. Les préoccupations que j’ai eu durant ces trois coupures de courant n’ont pas été sur mon auto-hébergement vers des préoccupations plus terre à terre. Ne pas avoir de chauffage pendant plusieurs heures, vu les températures extérieures, manger froid et ne pas pouvoir cuisiner un jour où on devrait faire la fête est plus important que de ne pas avoir accès à mon cloud personnel.

N’évoquez pas un onduleur : oui le serveur serait allumé mais je n’avais plus de connexion Internet et même si j’étais chez moi, pouvoir me connecter à mon serveur ne m’aurait pas beaucoup avancé, été utile... De même, héberger ce cloud personnel sur un serveur qui tourne H24, vu que je n’avais pas d’accès à Internet (en fait si via mon téléphone, mais est-ce que ce qu’on peut vraiment appeler un accès Internet : réseau filté/natté, non neutre...)

Là où je veux en venir, c’est que mon auto-hébergement ne concerne que mon cloud personnel. Mes mails et mon blog sont (encore et y resteront) sur des serveurs qui eux tournent H24, dans des datacenters, gérér par des professionnels. Blog et mails sont pour moi des services critiques et ils ne sont donc pas chez moi. Dans le cas de mon cloud personnel, sous Yunohost, je peux m’en passer quelques heures voir quelques jours. J’ai tout prévu pour. Mon agenda, mes contacts, mes documents, mes notes et todo-listes, dont la référence est sur le cloud, je les ai aussi sur mon téléphone, sur mon PC fixe (qui lui ne marche que s’il y a du courant). Si je ne peux pas synchroniser en temps réel, je le ferai plus tard. Mon cloud est un confort et non une nécessité absolue. Je l’utilise tous les jours, parce que je peux le faire. Mais je ne suis pas dépendant de ce cloud. J’ai des sauvegardes accessibles me permettant de passer en mode "dégradé" si besoin (si la machine lâche par exemple). Je sais en combien de temps je peux restaurer un cloud personnel... J’avais évoqué la partie matérielle dans mon billet Yunohost - Autohébergement - Le Spare. Il y a l’agrégateur RSS, le Wallabag, le Shaarli, le wiki.... Tant pis si je ne peux pas ajouter des favoris de suite. Je mets dans ça dans un fichier texte et ferai le rattrapage /intégration plus tard. Pour les RSS, je vais consulter les sites les plus importants directement en ligne. Pour le Wiki, j’ai ma sauvegarde (Dokuwiki ça reste des fichiers textes bruts/markdown donc lisibles). J’ai donc des solutions alternatives en cas de coupure sur le long terme de mon cloud personnel.

Et comme l’a montré mon anecdote, mon cloud personnel est un plus, une lubie de geek. Dans la pyramide de Maslow, il n’est pas au plus haut, il y a des choses plus importantes qui passent avant.

 Les Tags - mots clefs de ce article

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

18 Messages

  • Salut Genma. je comprend tout à fait ce que tu évoque ici. pour ma par, dans mon auto hébergement, j’ai aussi mis mon blog "perso" qui me sert juste à republier des articles que j’ai apprécier et veux partager, pas énormément de contenu donc, quelque photo des chose que je bricole quant j’ai besoin de les montrer a des amies et autre.... donc si ça tombe, c’est ballot, mais pas plus ^^
    non ce qui m’interpelle personnellement, c’est la chute de 2°c en quelque heure cher toi, et ce avec une cheminer allumer O_o c’est quant même sacrément beaucoup non ? même si il faisais froid dehors, quant même ^^
    enfin merci pour ces billet, qui en étant instructif techniquement peuvent aussi rappeler que dans pas mal de cas, l’informatique au sens large n’est pas forcement une priorité vital, même si il faut avoir un œil dessus comme si c’était le cas, vu comme elle nous entoure !
    merci


  • Yup, voilà le type d’arguments que j’oppose quand on me demande pourquoi je n’héberge pas de "services" type mail et autre chez moi (vu que j’ai un accès fibre).


  • Bon exemple qui montre la réflexion à avoir sur l’auto-hébergement. Evidemment il y a le système de sauvegarde et de mode dégradé à avoir. Mais il faut aussi penser à des actes malveillants comme les cambriolages, donc savoir où se trouvent les documents critiques, les sauvegardes, justificatifs...

    Le proverbe dit de ne jamais mettre ses oeufs dans le même panier... Mais aussi de ne pas semer trop de petits cailloux entre tout cela.


  • Bonjour,

    Les deux services qui sont pour toi les plus critiques (blog et mail) sont aussi, paradoxalement, ceux qui ont le plus d’intérêt à être auto-hébergés (mais pour des raisons toutes autres). A mon sens, les gros du reste, hormis peut être l’hébergement de fichier et d’autres usages du même type, est à classer dans la lubie de geek comme tu dis.

    Mais du coup, limiter l’auto-hébergement H24 à des services pas sensibles présente moins d’intérêt au final, en tout cas pour un non geek. Tout ça pour dire que cette logique est défendable mais qu’elle est aussi à double tranchant. Après, je reste persuadé que la solution parfaite n’existe pas et que la solution retenue est fonction de l’endroit où on place notre curseur.

    Dans mon cas, en tenant compte des avantages et inconvénients de chaque solution, j’ai fait le choix de n’auto-héberger que le mail et mon blog. Je limite volontairement les services annexes afin de réduire la voilure. C’est une autre organisation à trouver mais si c’est prévu dès le départ, ça marche bien (et je m’auto-héberge depuis presque 10 ans derrière une ligne ADSL).


  • Salut genma.
    Tu dis, N’évoquez pas un onduleur : oui le serveur serait allumé mais je n’avais plus de connexion Internet
    J’ai un pi3 avec yunohost et le router de la freebox branchés sur un onduleur, mais je n’ai pas testé l’autonomie de l’ensemble.
    J’avais fait un test l’époque avec cet onduleur, une tv cathodique 70 cm et la freebox, l’autonomie a été de 50 minutes depuis j’ai changé la batterie de l’onduleur.

    Merci pour tes articles.


  • N’évoquez pas un onduleur : oui le serveur serait allumé mais je n’avais plus de connexion Internet

    Chez moi l’onduleur alimente aussi le modem/routeur :D

    serveurs […] gérér par des professionnels

    Et quels professionnels ! Pour les mails, je sais pas, mais pour ton blog, tu as la crème de la crème :-) (comment ça, j’aime me lancer des fleurs ?) (comment ça, tu parlais des gens qui gèrent *physiquement* le datacenter ? :P )


  • En xDSL, si la borne de rue est équipée d’une batterie de secours, un UPS peut permettre de maintenir la connexion Internet au serveur.

    En Belgique, Proximus équiperait la plupart de ses bornes (pas sûr, j’ai pas vu de données publiques à ce sujet).


  • Ton anecdote a surtout le mérite de pointer de grosses défaillances dans le réseau électrique français. La faillite a déjà commencé...il n’y a plus de pilote dans l’avion...Souvenez-vous, on vous disait qu’avec la libre concurrence de l’énergie (vive l’Europe), les prix allaient baisser et la qualité du service allaient augmenter...on a tous constaté que c’est l’inverse (téléphonie, gaz, transport postal...). Bref on commence à payer des années de libéralisme à marche forcée. Si vous avez détesté 2016, vous allez vomir 2017 ! Et tu as raison, l’informatique, quand on crève de faim et de froid, on s’en cogne !


  • C’est dans ces cas là que je suis super content d’avoir ce bon vieux bloc-note qui sert aussi d’agenda, de liste de contacts et de pense-bête au fin fond de ma bandoulière ! lol


  • Merci pour cette article qui m’a fait découvrir la pyramide de Maslow.
    Et j’ai eu un peu le même problème mais mon Yunohost est tombé pour corruption de BDD, ça a été un peu compliqué ...


  • des préoccupations plus terre à terre. Ne pas avoir de chauffage pendant plusieurs heures, vu les températures extérieures, manger froid et ne pas pouvoir cuisiner un jour où on devrait faire la fête est plus important que de ne pas avoir accès à mon cloud personnel.

    Au risque de paraître un peu rabat-joie, je ne comprends pas l’utilité de cet article, malgré le fait que j’aime vraiment ce que tu fais et que tu es une véritable référence pour l’auto-hébergement.

    Si tu en avais profité pour souligner le manque criant de moyen pour EDF, puisque vers une privatisation sans fin, ou encore mis cette anecdote au regard des fêtes de fin d’année des Aleppins...

    Je continuerai à lire ce que tu fais bien-sûr, parce que j’aime ça. Mais en temps que fidèle lecteur, j’avais besoin de le dire.
    Cordialement.


  • Au vu des prix actuels il est plus économique de prendre un serveur hors de chez soi quand on a pas envie de s’embêter avec le matériel et l’alimentation électrique. Tu reste maître de tes données si tu te débrouille bien et cela peut éviter certains désagréments comme celui ci ;-)

    P.S. Bonne année et bon changement de taf !


  • Bonjour,
    2° de perte avec un feu de cheminé ? Je pense que vous avez une cheminée ouverte, dans ce cas c’est une catastrophe au niveau rendement.
    Ici quand nous avons acheté la maison, nous avons fait posé un insert chauffant dans la cheminée, avec vitrage sur deux côté, comme c’est un insert à double combustion (il brûle les fumée dans le haut de l’insert quand il est chaud) les fenêtres se salissent très peut je les nettoies uniquement au printemps.
    Par contre ça chauffe tellement bien que j’arrive à chauffer la maison à 22° quand le chauffage central est sur 20°, même par grand froid (ce qui est fréquent dans mon coin de pays).

    Autrement j’ai aussi deux serveurs dans ma cave ils sont sur un onduleur, mais heu je peut m’en passer, ils sont la pour la gestion de la maison (domotique), multimédia, et ils fonts une sauvegarde de mon serveur dédié qui est en datacenter (un proxmox avec quelque containers , cloud, application pour des entreprises ...).


  • Pour le congélateur c’est plus de 24h si tu ne passes pas ton temps à l’ouvrir :)
    (Au passage, pour le frigo c’est entre 12 et 24h en général, avec la même consigne)

    Et manger froid alors que l’on a une cheminée à disposition (ne serait-ce que pour y faire griller saucisses et patates par exemple), là je ne pige pas :D


  • Salut,
    Je trouve que l’onduleur c’est très bien pour protéger le serveur perso, le commutateur (switch) et la boite Internet. Pour une coupure de longue durée, il faudrait un groupe électrogène. Pour moi, ce qui limiterai plus l’auto-hébergement de la boite mél perso (qui contient tellement d’infos privées) ça serait la coupure d’accès Internet ou un déménagement (ou les compétence technique ;)) .


  • N’évoquez pas un onduleur : oui le serveur serait allumé mais je n’avais plus de connexion Internet

    Question "bête" mais ton routeur n’est pas secouru par ton onduleur ?


  • >Blog et mails sont pour moi des services critiques et ils ne sont donc pas chez moi.

    Pour ma part, c’est bien le contraire, et c’est assumé. Blog et mails sont critiques, et sont donc bien chez moi !

    J’en assume les contraintes, et je pare avec d’autres solutions (backup MX par exemple).


  • Il me semble que ce que tu soulignes c’est avant tout notre dépendance à l’électricité. Et sur ce thème, différentes lectures m’ont permis de découvrir qu’actuellement on estime qu’il suffit de 3 jours sans électricité pour sombrer dans un chaos où l’accès au mail n’est vraiment plus une priorité. Et quand on dit ça, on pense à des instincts très primitifs.

    Donc oui, s’auto-héberger s’est s’exposer à ce type de désagrément. Mais en même temps c’est sacrément résilient comme système car, même si ça va vraiment me mettre dans la panade, en même temps le problème sera certainement très limité et beaucoup d’autres auto-hébergés seront joignables. Un soucis à l’échelle locale, mais imperceptible à l’échelle globale. Contrairement aux problèmes engendrés par l’inaccessibilité des GAFAM.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Conférences

Médiathèques vous recherchez un conférencier sur l’éducation populaire et l’hygiène numérique? Jetez un coup d’oeil à mon CV

Date des prochaines conférences?
Cliquer ici

Rechercher sur le blog

Liens

Logo Flattr Logo Gmail Logo Twitter
Logo RSS Logo Linkedin Logo GitHub
Logo Gitlab Logo Mastodon
Logo Diaspora

Soutenir ce blog?

Logo Tipee Logo Liberapay

Licence

Licence Creative Commons

Derniers articles

1.  Appel à soutiens pour l’Openhackademy

2.  Documentation Centreon en epub, crash avec la liseuse Bookeen

3.  Scan2Epub.sh où comment lire des Scantrad en Epub

4.  Le Cecil et son guide de survie des aventuriers d’Internet

5.  Réflexions sur le fait d’installer une application depuis Github

6.  Il y a un an, démission

7.  Firefox Focus, le navigateur privé de Mozilla

8.  Cours sur les serveurs web par Luc Didry

9.  Yunohost - Goaccess - Rapport HTML depuis des logs d’un serveur web

10.  Il y a un an - Ma lettre de motivation


Date de mise à jour :

Le 18 octobre 2017