Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Informatique » Autohébergement » Une instance Wallabag pour quelques euros par an

Une instance Wallabag pour quelques euros par an

D 5 décembre 2016     H 14:30     A Genma     C 0 messages   Logo Tipee

TAGS : Framasoft Planet Libre Wallabag Yunohost

Dans son billet Comment je vais tenter de gagner un peu d’argent avec un projet opensource, Nicolas Lœuillet, développeur principal de Wallabag, annonce la création d’un nouveau service en ligne : l’hébergement payant d’instance de Wallabag.

Pour rappel Wallabag est une application open source qui sauvegarde des articles et vous permet de les lire plus tard, sur votre smartphone, votre tablette ou votre liseuse. Nous vous proposons un service de qualité pour héberger votre compte : vous aurez toujours la dernière version de l’application et vous bénéficierez d’un support professionnel.

C’est le logiciel dont je parle dans mes billets avec mon projet en lien avec ma liseuse.

Il lance donc https://www.wallabag.it/fr, une offre d’hébergement d’instance Wallabag payante.

Pourquoi payer ?

Wallabag est et reste un logiciel libre, qu’il est tout à fait possible d’installer sur son propre serveur à la main, ou sur son instance Yunohost par exemple (ce que je fais). Mais cela requiert de savoir gérer un serveur et ce n’est pas encore accessible par tout le monde, cela demande un investissement personnel non anodin (je vous renvoie vers mes billets réguliers sur le blog sur le sujet).

Donc, si on ne sait pas faire ou bien qu’on n’a pas le temps de faire, donner quelques euros par an contre un service me semble correct.

Et Framabag dans tout ça ?

Framasoft a choisi Wallabag pour créer Framabag et propose des comptes. Mais Framasoft n’est nullement un concurrent de https://www.wallabag.it/fr et inversement. Tout d’abord, le nombre de compte n’est pas illimité et si le compte est gratuit, c’est que des personnes ont données au pot commun, permettant le financement de Framasoft et la mise en place et le maintien de ces services. Ce qui est l’occasion de rappeler que pour donner à Framasoft, c’est par ici.

Ce que propose Framasoft avec son projet Degooglisons-internet, c’est une vitrine d’alternative, des exemples, montrer qu’il existe de très bons logiciels libres, dont Wallabag fait partie, qui permettent de se sortir des GAFAM...

Ce n’est pas pur rien que Framasoft est à l’initiative de CHATONS, le collectif anti-GAFAM, Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires. Voir à ce sujet mon billet De Framasoft à Yunohost, réapproprions nous le cloud.

Il faut voir https://www.wallabag.it/fr comme une ébauche de CHATONS. On commence par un service... Et rien n’empêches des CHATONS, au contraire, de proposer également des instances de Wallabag...

Conclusion

Il faut saluer l’initiative, le courage et la volonté de faire avancer les choses de Nicolas. Autohébergé, ce service ne s’adresse pas à moi. Mais en connaitre l’existence, en parler et en faire la promotion, le recommander à d’autres qui ont la nécessité de ce service, je le fais volontiers. Ce billet n’est qu’un début. J’espère que d’autres suivrons l’exemple, que ce projet réussira et sera pérennisé. A vous, lecteurs.trices de faire en sorte que ça le soit.

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.