Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Veille Technologique » Autohébergement » 2016 année de l’autohébergement ?

2016 année de l’autohébergement ?

D 4 janvier 2016     H 09:00     A Genma     C 22 messages   Flattr cet article Logo Tipee

TAGS : Auto-hébergement Raspberry Pi Planet Libre CozyCloud Yunohost Degooglisons

Voici un petit tour d’horizon de ce que je fais en ce moment, de ce que j’expérimente ou utilise dans le cadre de mon auto hébergement et de la mise en place de mon propre espace cloud. Différents thèmes et sujets abordés dans ce billet introductif donneront lieu à une série d’autres billets dans les jours et semaines à venir, me permettant de développer chacun des thèmes correspondant.

Nom de domaine

J’ai acheté un nom de domaine chez Gandi. Pour l’instant ce nome de domaine pointe sur mon instance Yunohost. Des billets sur le sujet (achat du nom de domaine, configuration etc.) sont prévus au fur et à mesure de mon apprentissage dans ce domaine (configurations des DNS...)

Raspberry et Yunohost

J’ai un Raspberry Pi 1 version B que j’ai remis en fonction. Le Raspberry a une IP fixe, tourne en continue derrière ma box Internet. La configuration de la box (une Freebox), l’ouverture de ports ect. aura droit à un billet dédié sur le sujet.

Sur la carte SD, j’ai choisi d’installer Yunohost (c’est Raspbian et donc Debian en dessous, avec Yunohost déjà d’installer), le même système que l’on trouve associer à la Brique Internet. Pour l’instant, j’installe quelques applications officielles fournies avec Yunohost, je teste, je m’approprie l’interface d’administration.

Le Raspberry me sert aussi de serveur SSH pour l’accès à mon réseau local et plus particulièrement comme machine de rebond pour démarrer une machine plus puissante (un PC), via le WOL sur lequel j’ai installé Owncloud et SSH (pour pouvoir administrer et éteindre la machine).

Objectifs : Yunohost me servira uniquement pour du Cloud personnel léger, via quelques applications (bloc notes, RSS...).

A faire/tester, avec rédaction des billets de blog correspondants :
- Présentation de Yunohost, avantages et inconvénients, après quelques jours et quelques semaines d’utilisation
- Test et installation de services/logiciels fournis par défaut et des services/logiciels communautaires ;
- Comparaison de cette solution face à Cozycloud et OwnCloud.
- Gestion de la sécurité, des sauvegardes ;
Sur le plus long terme :
- Test et installation de la messagerie mails en mode auto-hébergé ;

Cozycloud

J’ai depuis plusieurs mois une instance Cozycloud que j’utilise au quotidien pour la partie Agenda (que je synchronise avec mon téléphone sous Firefox OS), gestion des contacts et l’application Todoliste.

Je pense aller plus loin dans mon usage de Cozycloud en allant plus en avant. J’ai commencer par ajouter des musiques pour pouvoir les écouter en streaming depuis mon lieu de travail, des photos pour éventuellement les partager....

A faire/tester, avec rédaction des billets de blog correspondants :
- Mettre en partage public des fichiers (les pdfs de mes conférence)
- Tester plus en détails les différentes applications disponibles, les comparer à celles fournies par Yunohost
- Déterminer quelles applications je garde et j’utilise via cette instance Cozy (plus puissante que mon Raspberry)

Owncloud

Sur une machine un peu plus véloce, que je réveille via le WakeOnLan (via le Raspberry, un article dédié au sujet sera écrit), je pense installer Owncloud. Le but est de faire de la gestion et stockage des documents personnels (documents bureautiques, musique, ebooks, photos de famille).
A faire/tester, avec rédaction des billets de blog correspondants :
- Comparer les applications similaires à Cozycloud et Owncloud (Agenda, gestion des contacts)
- Faire des billets sur mon usage spécifique d’OwnCloud

Le blog

Le blog reste pour l’instant chez Free (sans HttpS, je le sais bien). Je ne sais pas encore si je vais le migrer/rapatrier ou faire un miroir sur le nom de domaine que j’ai pour mon espace cloud personnel / auto-hébergement. Chaque chose en son temps, j’ai déjà pas mal d’occupation avec les tests et analyses à mener ainsi que les billets à rédiger sur les thèmes précédents.

Et les mails

Actuellement, j’ai mon mail Free (que je garde pour des raisons historiques), un mail Riseup et un mail lié à mon nom de domaine personnel. J’aimerai à terme tester l’auto-hébergement des mails, via Yunohost. Les mails sont une part important de mon activité en ligne en dehors du blog et sont donc un point important/critique.

Mon cloud dans le cadre d’un usage collaboratif

Les outils mentionnés ci-dessus sont avant tout pour un usage purement personnel (même les outils collaboratifs type Pad me sont réservés). Si je souhaite faire un travail collaboratif à plusieurs, j’aurai tendance à passer par les outils mis en place par Framasoft et sa campagne de Dégooglisation. Ou les fonctionnalités de partage de document/de mise en public de l’instance de Cozycloud. (Mon Owncloud est sur une machine que je réveille au besoin pour ne pas la lancer en continue et est hébergé derrière une connexion ADSL donc non utilisable pour un usage public). Là encore, des billets sont prévus sur le sujet.

Conclusion

Le but des expérimentations commencées et à venir au cours des prochaines semaines est pour moi de pouvoir mieux comprendre les enjeux et problématiques liées à l’auto-hébergement (que ce soit sur une machine dédiée chez soi ou sur un serveur), de voir ce qui est accessible pour un autodidacte geek et ce qui reste encore très barbu (niveau admin sys et réseau), de voir ce qui est faisable par du grand public...

Dans chacun de mes billets, je présenterai avantages et inconvénients des solutions, les choix que j’ai fait, mes connaissances acquises et mon expérience, avec la même volonté que j’ai toujours eu via ce blog de partager et de vulgariser. Tous les billets, en plus de leurs tags spécifiques, seront bien évidemment tagués auto-hébergement

 Les Tags - mots clefs de ce article

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

22 Messages

  • J’adore le titre, et le programme.
    Je suis actuellement à peu près sur la même ligne (avec un arm un peu plus puissant que raspberry : owncloud tourne comme un charme).
    Faut que je me décide à blogguer sur le sujet, y’a une ébauche là : http://tintouli.free.fr/net/installation-pcduino-3-nano.html

    A+, on attend la suite avec impatience


  • Bonjour,
    Je fais également des tests de solutions d’auto hébergement avec un R. Pi 2.
    Je cherche désespérement une solution pour faire du partage simple de photos *et de videos* entre personnes identifiées. Malheureusement aucune solution ne m’a convaincu concernant les vidéos jusqu’à présent.
    Joe


  • Alléchant !
    Je vais prendre le temps de te lire ainsi que d’autres pour franchir le pas. ...pourtant je me pose une question sur l’aspect sécurité de l’autohébergement, la machine se trouvant physiquement chez soi, donc exposé à des malveillances, une saisie ou que sais-je .


  • Pour l’aspect sécurité, je vais aussi aborder ce problème. On peut chiffrer le disque (mais si l’ordinateur est allumé, y a des attaques coldboot). Y a le soucis des pannes mécaniques, de la redondance etc. et de la connexion... Bref, j’en parlerai.


  • Comme tu dis, les mails c’est critique ! J’étais totalement autohébergé chez moi en 2008, sur un petit PC Norhtec UltraClient. Je suis revenu en arrière sur les mails, car l’alim avait cramé alors que je venais de commencer mes vacances… et qu’à distance je ne pouvais donc rien faire. Bref, c’était un retour de vacances très stressant où il a fallu tout remonter vite fait.
    Avec un peu de courage je pense que je pourrais mettre en place une nouvelle solution avec un serveur de secours (chez mes parents par exemple), mais l’effort de maintenance devient trop lourd je trouve.


  • Merci pour ces liens et conseils, je suis aussi de plus en plus intéressé par l’auto-hébergement.
    Apparemment il faut quand même faire attention pour le serveur mail. J’ai lu que les nouveaux venus sont souvent mal vus par les gros (GMail, Yahoo, Hotmail, ...) et donc considéré comme du spam par défaut.


  • Je suis dans la même optique depuis quelques temps maintenant.
    J’ai donc monté un serveur x86 basse consommation, afin de ne pas être limité par un RPI (mes RPI servent de mediacenter, serveur domotique, serveur asterisk, etc.).

    J’ai testé Cozy quelques temps, mais le logiciel est encore trop jeune pour une utilisation comme je la prévois : remplacement du maximum de services tiers possible, ceux de google en premier.

    Je vais désormais tenter Yunohost.
    Avantages : plateforme unique pour énormément d’applications, facilité d’administration et de déploiement.
    Désavantages : pas de mutualisation des données entre les applications de la plateforme (les fichiers contenus dans owncloud ou pydio ne seront pas disponibles directement en tant que pièces jointes du webmail.

    Le temps de tout tester, tout adapter à mes besoins, et je passerai à l’étape suivante : la sécurisation de l’ensemble par un second facteur d’authentification.


  • Il me semble qu’on n’achète pas un nom de domaine, on en loue l’usage.

    J’attend de voir tes retour sur Yunohost, moi qui ast tout fait à la main, parce que je voulais apprendre la maîtrise absolue de ce que je faisais et qu’on ne ferait pas à ma place.
    Ce n’est que maintenant que je sais ce qu’il se passe derrière chaque actions dans Yunohost que je pourrais basculer vers cette solution et me faciliter la vie.
    Oui, je sais je suis compliqué ^^ ;


  • @Sabcat.
    Non mais je vais tester de ce pas. Merci :)


  • Le principal problème de l’auto-hebergement reste l’abonnement internet (fameux ADSL). Pour la grande majorité un débit montant insuffisant condamne cette solution. Passe encore de partager quelques photos, mais dès que c’est une vidéo c’est mort. C’est bien dommage à l’heure ou en une seule commande maintenant nous pouvons avoir un certificat via letsencrypt.
    Pour un auto-hebergement viable il faudrait pouvoir mettre en place une sorte de cloud privatif en gros ce qui serait top c’est une duplication de ses services et fonction chez plusieurs personnes. Par exemple un rapsberry avec disque dur chez les parents, un chez soit, un chez son freres ou soeur, ces trois seraient des parfait mirroirs et secours des uns et des autres et mettons que depuis chez un ami je souhaite voir un film ou des photos que les trois se mettent a envoyer permettant ainsi un debit de 3 megabits.


  • Bonjour,

    Depuis un peu plus d’an j’utilise Yunohost, et je suis vraiment convaincu !
    J’ai commencé par un raspberry pi 1B puis 2 derrière la box.
    ça tournait à peu près bien.

    J’ai commencé à m’y mettre pour une raison de fond : l’emprise des GAFAM.
    Mais ce qui m’a fait sauter le pas, c’est la suppression de google reader que j’utilisais quotidiennement.

    Services utilisés : Mail (roundcube, puis rainloop qui déchire tout), RSS (TTRSS je ne trouve pas mieux pour mon usage), Owncloud, Sondages, et quelques autres services genre "I hate monney".

    Mais quelques soucis :
    - la carte SD m’a fait défaut 2 fois. Heureusement j’avais mis en place sauvegarde du plus important pour moi : les mails.
    - le raspberry 1B un peu juste pour faire tourner "rainloop", le 2 c’était nickel.
    - l’accès aux fichiers Owncloud et aux grosses pièces jointes mails, c’est pas le top en déplacement avec raspberry derrière une box ADSL.
    - une semaine de connexion internet qui saute toutes les 10mn

    Du coup pendant cette semaine de connexion internet pourrie, j’ai vu une offre d’un service de cloud français qui lançait une offre pour 2,99€/mois d’un service proposant une espèce de raspberry survitaminé avec 50Go de disque dur et un débit réseau inatteignable pour une box ADSL.
    Depuis c’est là-bas que je suis et j’en suis très content.

    Le nuage personnel y perd du coup un peu, et un gouvernement français qui demanderait à mon fournisseur de service de fouiner dans mes données y arriverait certainement plus facilement que si les données étaient chez moi.
    Mais financièrement j’y suis gagnant avec 23€ (internet + cloud) < coût offres Fibre
    Et je ne crois pas que le gouvernement en soit déjà à fouiller les disques dur des opérateurs de nuages. Il sniffe le traffic, mais Yunohost c’est du HTTPS. (trop optimiste je suis ?)

    Un soucis temporaire : Yunohost c’est forcément du HTTPS, et je veux pas payer pour un certificat.
    Du coup je ne peux pas encore rapatrier mes blogs : le message des navigateurs devant un certificat non signé fait fuir les potentiels lecteurs.
    J’attends que letsencrypt soit intégré nativement sur Yunohost.

    Un soucis sur les mails : leur recherche.
    Pour un ex-utilisateur de gmail la recherche de mails pêche un peu. Pour l’instant j’ai toujours réussi à retrouver les mails importants, ou à me passer de retrouver ceux qui l’étaient moins, noyés dans de grandes conversations à plusieurs.
    Mieux vaut faire des dossiers et bien classer ses mails.
    Mais dans l’ensemble avec Rainloop on se passe plutôt très bien de Gmail.

    Pour finir : CozyCloud.
    Je suis avec grand interêt ce projet.
    J’ai une instance gratuite fournie par CozyCloud, mais pour le moment je reste un peu sur ma faim.
    Pour l’utilisation que j’en ai, Yunohost fait tout ce que je souhaite, et le fait bien.
    Cozy ne fait pas serveur de mail, c’est un gros défaut pour moi.
    Et je trouve le tout un peu lourd en réactivité, malgré l’instance gratuite fournie.
    Et si la centralisation, chez soit, de ses données, et le potentiel que ça comporte avec toutes les applications qui tournent autour est très attirant, pour le moment j’ai comme un goût d’inachevé.

    Petite idée : il me semble qu’une mutualisation des applications/services entre framasoft et yunohost serait géniale.
    D’un côté les gens peuvent essayer les services libres framasoft, de l’autre s’il sont convaincus, ils installent Yunohost et retrouvent les mêmes.


  • Il peut y avoir effectivement des choses à gérer pour que son mail ne soit pas considéré comme spam, mais cela devient assez documenté (un point d’entrée : http://blog.seboss666.info/2015/12/spf-dkim-dmarc-mais-quest-ce-que-cest/

    https://yunohost.org/#/email_fr)

    c’est aussi l’interet de yunohost, que de fournir une solution packagée facile à remonter en cas de crash.

    et pour la redondance en cas de crash, justement une discussion en cours sur le forum : https://forum.yunohost.org/t/serveur-mail-secondaire-quid-des-maj-yunohost/1138


  • Coucou,

    Voici quelques liens vers les solutions et outils dont tu parles dans cet article :

    - https://labriqueinter.net/
    - https://yunohost.org/
    - https://cozy.io/fr/ & https://demo.cozycloud.cc
    - https://owncloud.com/
    - https://www.gandi.net/

    Tu peux supprimer ce commentaire sans soucis si tu ajoutes directement les liens dans l’article.
    Merci pour ce travail de vulgarisation ;)


  • @tintoili :
    Non il n’est pas question de redondance dans ce sujet de forum.
    En tout cas pas de la sauvegarde des mails existants, juste de ne pas perdre les nouveaux mails en cas de défaillance du serveur (mais le protocole de mail est ainsi fait que même sans serveur de mail secondaire aucun mail ne devrait être perdu si le serveur redémarre dans les 2 à 5 jours)

    Sinon oui le gros manque actuel de yunohost c’est une solution de sauvegarde clé en main.
    Mais le sujet avance si j’ai bien compris


  • « Un soucis sur les mails : leur recherche.
    Pour un ex-utilisateur de gmail la recherche de mails pêche un peu »
    - > C’est que tu n’as pas encore testé Thunderbird. Avec son moteur de recherche j’ai pu retrouvé des mails vieux de plus de 5 ans avec à peine une idée du nom de l’expéditeur et un morceau de sujet du mail...en quelques secondes.

    Sinon j’ai aussi un raspberrypi 2 à la maison sur lequel je fais tourner quelques services donc ça m’intéresse aussi.


  • Salut,

    Oui, j’y crois que 2016 soit l’année de l’autohébergement.
    Principalement avec l’arrivée de let’s encrypt qui fournit des certificats gratuit.
    Puis parce que des solutions faciles a prendre en main existent telle Yonohost, mais aussi NethServer, SME Server, Amahi, etc, etc...

    Pour ce qui est de la rédondances des services, pour les mails par exemple, c’est bien sûr un imperatif.
    Une bonne piste pour commencer l’auto hébergement est le wiki :
    http://wiki.auto-hebergement.fr


  • @luc "offre d’un service de cloud français qui lançait une offre pour 2,99€/mois d’un service proposant une espèce de raspberry survitaminé avec 50Go de disque dur et un débit réseau inatteignable pour une box ADSL" pourrais tu en dire plus SVP ? tu aurais pas aussi un coût à l’usage en plus ?
    Quand j’ai cherché il y a quelque temps je retombais tjrs chez OVH et leur VPS mais seulement 10GO de disque. pour de l’illi après partout.


  • Salut,

    J’ai acheté un Raspberry B+ y’a quasiment un an déjà je dirai, installation d’un lecteur de Flux RSS (FreshRSS), un résolveur DNS (Unbound), une SeedBox avec Transmission, configuration d’envoi d’e-mail avec Postfix puis une interface simple de supervision avec RPi-Monitor.

    Aucun souci avec le RaspberryPi, il tourne 24h/24 7j/7 (hors coupures électrique, j’ai pas encore mis d’onduleur ^^), aucun souci avec la Carte µSD. J’ai commandé un kit NOOBS chez www.kubii.fr comprenant boîtier, Alim 2A, carte µSD + adaptateur, Raspberry Pi B+ pour environ 65 € de mémoire.

    Je suis satisfait de FreshRSS, ça évolue bien, l’interface est propre, c’est joli, bien fait. Juste quelques fonctionnalités ou petites choses à ajouter et ce serait parfait pour moi. Avant j’utilisais différents lecteur de flux RSS, en premier celui intégré à Opera v12 puis un plugin dans Firefox, en passant par Thunderbird.

    Pour Transmission c’est parce que je télécharge pas mal d’ISO, notamment des distributions GNU/Linux, autant en faire profiter un maximum de personnes sur une longue durée.

    Pour les e-mail, actuellement ils ne fonctionne plus, je soupçonne Orange doit avoir fait une modif (ça a marché mais je devais utiliser leur relais, smtp.orange.fr et d’un seul coup plus rien).

    Pour moi le gros point noir que je rencontre, c’est clairement ma connexion ADSL derrière laquelle je suis auto-héberger, je suis bridé à 100 ko/s en envoi, alors autant dire que c’est pas rapide, parfois je ne peux rien faire et parfois c’est super fluide. J’ai le malheur d’être chez Orange donc IP dynamique. À terme j’aimerai installer d’autres services, genre OwnCloud/CozyCloud, avoir une TodoList synchronisée, un serveur OpenVPN et même pourquoi pas un site web publique pour par exemple raconté mon expérience mais les mails je me sens pas encore chaud pour ça ^^.

    Personnellement je ne suis pas attiré par les solutions genre YunoHost, bien que ce soit intéressant dans les faits, je préfère monter tout de A à Z ^^.

    Vivement que j’ai la fibre pour profiter pleinement :-).


  • Bonsoir. Perso, j’utilise un NUC pour auto-héberger mon Owncloud, mon serveur de (Postfix/Dovecot), mon Roundcube. C’est une solution plus coûteuse, mais la puissance d’un core I3 associé à un disque SSD et à 16 Go de RAM apportent un confort certain.
    Le problème de l’auto-hébergement, c’est la bande passante...Et là, j’ai pas de solution !!!
    Bon courage pour tes tests.
    Gérald.


  • @fran6t , je pense que luc parle de scaleway. tu peux aller voir sur le site là : https://www.scaleway.com/fr/

    l’ offre m’ a l’ air interessante à première vue,faudra tester .

    Par contre , @genma ,c’ est normal que je voies pas ce que j’ ecris ? obligé de faire une sélection pour voir où j’ en suis


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Conférences

Médiathèques vous recherchez un conférencier sur l’éducation populaire et l’hygiène numérique? Jetez un coup d’oeil à mon CV

Date des prochaines conférences?
Cliquer ici

Rechercher sur le blog

Liens

Logo Flattr Logo Gmail Logo Twitter
Logo RSS Logo Linkedin Logo GitHub
Logo Gitlab Logo Mastodon
Logo Diaspora

Soutenir ce blog?

Logo Tipee Logo Liberapay

Licence

Licence Creative Commons

Derniers articles

1.  Philosophie de vie

2.  Émission Blockbuster sur France Inter

3.  De la différence

4.  Je s’appelle root

5.  Le guide de survie Tails

6.  De l’hygiène numérique à l’autodéfense numérique

7.  Je serai aux RPLL (RMLL)

8.  SSD Crucial MX300

9.  Quelques réflexions militantes et féministes

10.  Mais je suis une femme


Date de mise à jour :

Le 25 juillet 2017