Qui me connait vraiment ?

, par  Genma , popularité : 2%

Comme je l’expliquais dans mon billet Ménage sur ce blog les lecteurs qui me lisent depuis un certain temps en savent beaucoup sur moi... et peuvent donc prétendre me connaitre. L’évolution des thèmes abordés sur le blog fait que j’écris de moins en moins de billet d’humeurs et de réflexions, mais les quelques billets de ce type permettent de voir mon évolution personnelle au fil des années, de cerner ma personnalité et qui je suis au fond de moi. Dans un autre billet j’ai expliqué et essayé de définir mon modèle de menace.

Les gens que je côtoient au quotidien ne me connaissent pas

Ceux qui me côtoient au quotidien dans le monde professionnel ne me connaissent pas, ne savent pas qui je suis réellement. De même que mes voisins. Ou encore ma famille du côté de mes parents. Pour tous, je suis calme, réservé, je parle peu. Oui, je parle peu. Très peu. Ceux qui me connaissent quand je suis Genma auront beaucoup de mal à concevoir le fait que oui, je peux ne pas parler et ne rien dire. Ne pas participer à une conversation et attendre que le temps passe. Tout simplement parce que le sujet, la thématique ne m’intéresse pas. Parce que ce n’est pas un sujet geek. Parce que l’on ne me laisse pas parler (les gens adorent s’écouter).

Enquête de voisinage

Si pour une raison X ou Y la DGRCI était amené à faire une enquête sur moi (fort probable étant donné mes fréquentations et le contenu de ce blog), ils feront (ont déjà fait) ce que l’on appelle une enquête de voisinage. Le problème que je vois est que cette enquête ne sert strictement à rien et est une belle perte de temps. Si on veut me connaitre, savoir ce que je fais, deux solutions simples. On lit ce blog et/ou on me rencontre en vrai. Il n’y a aucun intérêt à questionner mon entourage. Ma famille, mes voisins, mes amis, mon cercle professionnel ne me connaisse pas. Tous diront de moi que je suis quelqu’un de réservé, de très discret, sans histoire... Et pourtant...

Suis je sur écoute ?

Plus le temps passe et plus j’apprends encore et encore des technologies qui me permettent de contourner des mesures mises en oeuvre avec des lois comme la Loi Renseignement. Et même pire, je démocratise, j’explique, je vulgarise ces technologies car pour moi, elles sont les bases et une nécessité pour avoir un semblant de liberté (d’expression, de droit à la vie privée etc.) Mon implication dans les milieux hacktivistes fait que je suis potentiellement connu, mon téléphone est ou sera sur écoute... Pourquoi je parle de ça ? Suis je devenu parano ? Non. Mais l’anecdote suivante a son importance...

Les impacts sur ma famille

Lors du récent attentat de l’Isère, ma soeur a échangé des SMS de plaisanterie avec un ami qui était allé en vacances dans cette région sur le thème de l’attentat. J’ai rapidement évoqué avec ma soeur le fait qu’il ne fallait pas plaisanter avec ça, que les téléphones étaient tracées et ce type de message recherchées. "Oui mais moi j’ai rien à me reprocher". Elle peut être. Mais elle ne sait pas que je suis Genma et ce que cela implique... A vous de vous faire votre propre avis sur le problème.

Je n’ai jamais abordé ces problématiques de vie privée etc. avec ma famille car comme dit dans les précédents billets où je parle de mes relations avec eux, ce n’est pas simple de pouvoir parler et je ne dis rien. En famille, je suis Jérôme, la personne réservé, lunatique...

Conclusion

Comme l’ont dit de nombreux conférenciers lors du dernier Passage en seine, il faut sortir de notre sphère geek, aller parler aux autres de toutes ces problématiques de vie privée et de Loi Renseignement, trouvé le mots (ne pas parler technique etc.) et je me suis senti on ne peut plus concerné. Pourtant, je n’ai pas encore avancé sur cette problématique. Quand je parle d’outer mon hacktivisme pour sensibiliser mes collègues de travail, tous vous me le déconseillez à juste titre... (Voir les commentaires du billet). Ce n’est pas une bonne idée. Mais je devrais au moins informer ma famille (cf la dernière partie). Mes voisins ? Les plus proches ont tous un Iphone et sont Apple Addict revendiqués donc leur vie privée (Troll, quoique) ...