Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » De la gestion de son identité numérique et de sa visibilité sur (...)

De la gestion de son identité numérique et de sa visibilité sur Internet...

D 26 juin 2009     H 09:00     A Genma     C 1 messages   Logo Tipee

TAGS : Facebook Twitter Identité numérique Linkedin Les réflexions du Genma Vie privée

Introduction

Comment pourrait-on définir l’identité numérique ? "Un utilisateur dispose et se doit de gérer une véritable « identité numérique » constituée de ces contributions et des traces qu’il ou elle laisse sur les sites web visités..."(Source Gérer son identité numérique, c’est répondre à la question : si un employeur ou quelqu’un recherche des informations sur moi, quelles sont les informations que je souhaite qu’il trouve et qu’au contraire, il ne voit pas.

Comment je gère mon identité numérique ?

Une simple recherche sur "nom prénom" ou "pseudo" dans un moteur de recherche (surtout quand celui-ci est bien spécifique) donne déjà des réponses. Si je prends la combinaison "nom prénom" c’est mon site CV/Blog qui est en tête, suivi de mon profil LinkedIn, et de mon homonyme sur copain d’avant. Il n’y a rien sur Facebook (je n’y suis pas sous ma véritable identité mais sous mon pseudo). Il s’agit là d’une recherche basique. Pour faire une recherche plus élaborée, il existe un site, 123people.fr, qui permet, à partir d’un nom-prénom, de synthétiser les informations que l’on peut retrouver sur différentes sites et réseaux sociaux (Facebook, Lindekin...). Avec un site comme ça, je peux voir ce qui existe sous mon vrai nom et sous mon pseudo (Genma) et décider ce que je veux faire paraître sous l’un ou sous l’autre. Il s’agit donc là d’un véritable outil pour la gestion de son identité numérique.

Via ce site, je peux alors constater que sous mon vrai nom, il n’apparait bien que les informations que je souhaite. Il y apparait de suite mon blog pro/CV, qui pourtant a peu de succès, du fait qu’il soit récent et donc encore mal référencé dans les moteurs de recherche. Sur ce blog, sous mon vrai nom, je mets des articles que je qualifierai de "sérieux". Parfois, je mets également ces mêmes articles sur ce présent blog, pour leur donner une visibilité plus grande.

L’idée que je souhaite faire passer ici et que si l’on fait une recherche sur ma véritable identité, on aura accès à ce blog/CV et on pourra donc y voir le type d’articles que j’y publie. On connaitra mes centres d’intérêts professionnels, le fait que j’apprécie et effectue de la veille technologique. C’est une vitrine potentielle pour me vendre et qui me sera utile, si un jour j’en ai besoin (dans le cadre d’une volonté de changer d’activité professionnelle ou d’entreprise par exemple). Je donne mon avis sur des nouvelles technologies. J’ai une vitrine montrant mes compétences, ce que je connais, ce qui m’intéresse.

Et quand ne trouve rien ?

Etre inconnu sur Internet...

Quand je fais des recherches sur mes amis proches, je ne trouve rien. Enfin presque : la seule chose que je trouve, c’est leur "Facebook". Et ce, que ce soit avec leur vrai nom ou avec leur pseudo, pour ceux qui en ont un. Soit je ne sais pas chercher sur Internet, soit nous n’avons pas du tout la même façon d’utiliser Internet. C’est celle deuxième solution qui est la plus probable : on ne fréquente pas du tout les mêmes sites et communautés. Ils ne twittent pas, n’ont pas de centre d’intérêt geek (Linux, nouvelle technologie et l’informatique en général). Quand à Facebook, ils y vont de temps à autres, sans plus. Je ne reçois que peu (voir plus) de mails de leurs parts... C’est d’ailleurs ce que j’évoquais dans mes deux articles Fin de mon sevrage d’Internet et N’a-t-on jamais été aussi seul ?
Leur utilisation d’Internet étant différente dans la mienne, ils sont moins exposés et n’ont donc peut être pas besoin de passer du temps à gérer une identité numérique inexistante.

Mais à quoi cela peut-il servir d’être visible sur le Net ?

De sa visibilité sur Internet...

Gérer son identité numérique et sa visibilité sur Internet peut être utile dans bien des cas, dès que l’on souhaite exercer dans un domaine de l’informatique. Par exemple, si l’on souhaite travailler dans le monde du Web (en étant créateur de site internet par exemple), une certaine visibilité de soi sur la toile est nécessaire. Si un client ou un employeur potentiel nous recherche via un moteur de recherche, il faut qu’il puisse facilement retrouver nos créations. Cela est bien beau de mettre sur son CV le fait que l’on sache faire des sites Internet. Mais à l’heure actuelle, faire un site Internet est accessible à n’importe quel informaticien ou passionné autodidacte. Ce qui fera la différence dans le recrutement, ce sera la qualité, la mise en page, le contenu, la technicité du candidat... Pour pouvoir juger, il faut que le recruteur puisse trouver les sites du candidat en ligne. Mais si ces sites ne sont pas visibles, ne sont pas correctement référencés, n’ont pas un bon page-rank, on le trouve pas. Comment être alors crédible ? Qu’est ce qui permet de se démarquer des autres ? Un grand travail de référencement, de mise en valeur de ces sites et d’association de son nom à ces sites est donc important. "Association de son nom" : on en revient bien à de la gestion de son identité numérique.

Se démarquer, oui, mais il y a des façons de le faire...

De l’image que l’on souhaite donner...

Je lis régulièrement les blogs de deux des membres de la série Nerdz, à savoir celui de Monsieur Poulpe alias DarkAngel64 et Didier Richard, alias Jérôme dans la série. Ils postent un certain nombre de messages drôle mais parfois à l’humour douteux et délirant. Leur notoriété se base sur ces délires. Mais dans 5 ans, dans 10 ans, que penseront-ils de ces mêmes délires ? Et que pensera-t-on d’eux ? On aura probablement oublié leur série mais les traces de leurs délires seront toujours présents sur la toile....

On a la même chose pour des milliers d’anonymes sur Internet : si l’on peut trouver ça sympa d’avoir une photo de soi ivre et déguisé à une soirée étudiante, trouvera-t-on ça toujours aussi sympa dans cinq, dix, quinze ou vingt ans ? Ou au moment de l’entretien avec un employeur ? On ne se baladerait pas nue dans la rue. Pourquoi s’exposerait-on plus sur le web ? On n’est nullement anonyme si on utilise son vrai nom. Et même si on utilise un pseudonyme, il est toujours possible de faire le lien entre ce pseudonyme et un vrai nom.

Quand on souhaite participer à des réseaux sociaux, il faut bien prendre conscience de ce à quoi on s’engage. Personnellement, je choisis les groupes que je rejoins sur Facebook. Je ne prends pas d’engagement politique que je pourrais regretter à long terme. Je ne mets sur Facebook que ce qui est publique et que chacun peut savoir, en lisant ce blog par exemple. On peut remonter très facilement à qui je suis dans la vraie vie (Mais qu’est ce que cela apporterait ?). Ce que j’aime, quels sont mes centres d’intérêts, tout ce dont je peux parler dans mon blog, je peux en parler aussi dans la vie de tous les jours. Mes collègues de travail, mes amis, les gens que je fréquente savent ce que j’aime et n’ont pas besoin d’Internet et de Facebook pour le savoir.

A propos de Facebook, je rappellerai l’existence d’un certain nombre d’articles sur Facebook et la gestion de son identité numérique (Facebook or not Facebook ?, Toujours sur Facebook et cie..., Facebook, après quelques jours d’utilisation) dans lesquels j’avais évoqué les dérives possibles.

L’image de soi fait partie intégrante de la gestion de son identité numérique. Tout contenu numérique (photo, vidéo, son, texte) que l’on peut associer à notre nom doit être géré.

En conclusion

J’espère, par cet article, avoir donner des premiers éléments de compréhension de l’importance de cette gestion de son identité numérique. Je pense que j’aurais l’occasion de réaborder dans d’autres articles cette notion de "Gestion de son identité numérique". Pourquoi ne pas commencer en s’inscrivant sur myopenid, service de carte d’identité numérique... (Pour en savoir plus sur MyOpenId, cliquer ici).

1 Messages

  • article assez intéressant qui revient clairement sur les bases de la gestion de son id numérique. En ce qui me concerne, il ne m’apporte rien de plus de ce que je connais déjà, juste un retour sur expérience et une manière différente de voir les choses.

    Concernant l’engagement politique, affilié à ton nom ou ton pseudo, en ce qui me concerne, j’ai clairement pris parti d’afficher mes idées, mais sur un profil facebook à part et sous mon vrai nom. C’est vrai qu’en cas de recrutement, ca peut être difficile, mais je suis dans un pays libre où j’ai la possibilité d’exprimer mes opinions. Des personnes se sont battues pour ca. Je pense que tu peux avoir aussi la possibilité de t’exprimer. La politique, c’est l’affaire de tous et il me tarde de voir comment les blogueurs vont se positionner par rapport à ca pendant 2012. Avoir un compte politique ne pose pas problème à mon sens, si tu expliques tes opinions et les argumentes, sans être agressif.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.