Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Flattr : qu’est ce que c’est, pourquoi l’avoir mis sur ce site...

Flattr : qu’est ce que c’est, pourquoi l’avoir mis sur ce site...

D 25 novembre 2010     H 09:00     A Genma     C 0 messages   Logo Tipee

TAGS : FlattR Les réflexions du Genma

Présentation de Flattr à travers quelques citations

Pour présenter Flattr, je citerai quelques extraits d’articles. Je vous invite également à cliquer sur les liens Source qui renvoient vers la page d’origine. Vous aurez alors un article plus complet, avec des commentaires des lecteurs, ce qui vous permettra d’avoir différents points de vue et opinions.

L’idée est de permettre aux internautes qui le souhaitent de payer une somme mensuelle de leur choix qu’ils répartissent ensuite entre tous types de créateurs au fil de leur navigation sur Internet. A la manière d’un bouton Digg ou du compteur Twitter que vous trouvez au dessus de chaque article de Numerama, un compteur Flattr pourra être incrémenté d’un clic par chaque abonné à Flattr. Plus l’abonné clique sur différents sites (de chanteurs, de blogueurs, de cinéastes...) pour remercier leurs auteurs, plus la part de son paiement mensuel reversée aux créateurs concernés diminue. Mais plus il y a d’abonnés à Flattr qui cliquent au bénéfice d’un même créateur, plus les petites sommes s’additionnent et forment un pécule intéressant. Les créateurs sont donc encouragés à créer de oeuvres de qualité qui vont lui apporter le plus de clics, tandis que l’internaute peut "consommer" des oeuvres de manière illimitée sans dépenser plus que le budget qu’il s’est accordé. Source

Pour donner à travers Flattr, le donateur commence par alimenter son compte Flattr. Ensuite, il choisit le montant qu’il va donner chaque mois, par exemple 5 €. Enfin, quand il voit un projet qui lui plaît, il n’a qu’à cliquer sur le bouton Flattr. À la fin du mois, le montant mensuel (5 € dans ce cas) est divisé équitablement entre tous les projets « flattés » (Source)

Le site officiel de Flattr : https://flattr.com/

Pourquoi ce choix ?

Que les choses soient clairs, je n’ai pas mis Flattr sur mon site pour me faire de l’argent avec mon blog. Je suis un petit blog, peu connu et même si je cherche à me faire connaître et reconnaître, mon blog est une passion. Je ne souhaite pas en vivre pour l’instant, je ne cherche pas à aller en ce sens, je n’en ai pas le temps. Je blog ce que j’ai envie d’écrire, ce qui m’intéresse et ce que j’ai envie de partager. Ca me prend du temps, beaucoup de temps de faire des articles bien écrits et intéressants (j’essaie) et ma reconnaissance ce sont les petits mails que je reçois de mes lecteurs.

Si j’ai mis en place Flattr sur mon site, c’est pour différentes raisons que je vais exposer dans la suite de cet article.

La première est que je donne quand je peux à différentes oeuvres auxquelles je crois. Ces dons on un coût, et même s’il est faible, cela reste quand même un budget. Avec Flattr sur mon site, l’idée est la suivante : ce que je reçois, je le reverse à des projets qui m’intéresse, que je soutiens en les flattrant. Ce sont des micropaiements, donc des sommes plus petites que celles que je pourrais donner en faisant un don direct. Mais plein de petits micropaiements mis bout à bout, ça peut faire beaucoup pour de grands projets comme Framasoft ou autre. Pour l’instant, je donne plus que je ne reçois, mais j’ai bon espoir d’arriver à un équilibre. De plus, on peut régler la somme allouée par mois (cette fameuse somme qui est subdivisée par le nombre de clics). Donc si la somme que je reçois augmente, j’augmenterai la somme allouée par mois et donc chaque clic que je ferais aura plus de valeurs (ou alors j’en ferais plus).

Flattr, y a quoi comme qualités ?

Dans les qualités que je vois, il y a la liaison avec Twitter. Quand je soumets un article à Flattr ou quand je flattre un article en cliquant sur le bouton correspondant, un twitt est automatiquement posté, permettant d’en avertir mes followers, qui à leurs tours, peuvent aussi flattrer le même article que moi (le lien pointent vers l’article en question et on le flattre ensuite, si on le souhaite) ou venir lire l’article que j’ai soumis (qui peut être de mon propre blog ou d’un autre autre site) et le flattrer. C’est un sourvice fournit par Flattr qui utilise l’API Twitter ; eux-mêmes sont en train de mettre en place leurs propres API (qui est en cours de développement), on verra ce que ça donnera.

En parlant de Twitter, le nombre de flattr et un peu comme le nombre de retwitt d’un article et donne une mesure de l’audience et du succès d’un article. Ce n’es pas forcément si significatif que ça car Flattr décole à peine en France (de ce que j’en vois). Mais c’est déjà une bonne indication pour des articles anglophones. Une sorte de "Wikio" alternatif d’une certaine façon. Regarder régulièrement le site de Flattr permet de découvrir des articles qui remontent sur la première page du site : si beaucoup de personnes le flattrent, c’est que ça doit être intéressant. Donc on le lit et éventuellement, si on est d’accord, on le flattre à notre tour. Une sorte de sélection naturelle d’une certaine façon.

Et comme défaut ?

Personnellement, je crois dans ce modèle économique des micropaiements, j’adhère au concept et je me suis inscrits. J’ai bien conscience que nous ne sommes pas nombreux à y croire, que beaucoup d’Internautes n’en ont rien à faire (un peu comme Twitter, le respect des normes W3C et l’accessibilité d’un site Internet, les fils RSS, le filtrage et le droit à la liberté d’expression… Des exemples de choses qui m’intéressent / me passionnent et dont beaucoup n’en ont que faire, il y en a des tas). Mais si il y a suffisamment de personnes qui adhèrent au concept de Flattr, ça peut marcher. Et pour que ça marche, il faut faire connaître, en parler. D’où le présent article.

Alors, comment Flattrer ce site ?

Si ça vous intéresse et que vous voulez retrouvez toutes mes soumissions à Flattr (pour l’instant, uniquement les articles de mon blog), c’est par ici : https://flattr.com/profile/genma

Sinon, il y a aussi les icônes que j’ai mis sur chaque page sur le côté, qui est un lien qui correspond à mon blog en général.
En bas de chaque article, sur la page principale, on a le bouton Flattr suivant :

Sur la page de l’article en lui-même, c’est sous cette forme :

Si vous avez l’image suivante :

C’est que je n’ai pas soumis l’article à Flattr. J’ai plus de milles articles sur ce blog, je n’ai pas eu le temps de le soumettre ou il est trop ancien, pas forcément intéressant (Les raisons sont diverses pour qu’il ne soit pas "flattrable"). Ce n’est pas une erreur contrairement à ce qui est indiqué, c’est normal. Je ne me suis pas encore penché sur l’affichage conditionnel du bouton (un affichage uniquement si l’article est inscrit sur Flattr).

Alors, flattrer va-t-il devenir un nouveau verbe de la langue française ?

Dans cet article, comme vous aurez pu le lire, j’ai utilisé le mot flattr sous différentes formes : verbe (flattrer) avec les conjugaisons adéquates, adjectif (flattrable)… Espérons que ce mot entre dans les moeurs et devienne un mot du vocabulaire courant. Cela voudra alors dire que ce modèle économique marche. A suivre donc. L’avenir nous le dira.

Dans la même rubrique

4 novembre – Incivilité

30 octobre – L’ouverture d’esprit

28 octobre – L’entreprise start-up, il faut la fuir

14 octobre – LinkedIn comme réseau social

9 octobre – Etat des lieux (professionnellement)

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.