Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Microsoft a racheté Linkedin

Microsoft a racheté Linkedin

D 14 juin 2016     H 09:00     A Genma     C 4 messages   Logo Tipee

TAGS : Identité numérique Linkedin Les réflexions du Genma

J’ai vu de nombreux messages de libristes annonçant la fermeture de leur compte. Microsoft, le M dans GAFAM récupère donc toutes les informations de notre réseau professionnel, notre graphe social professionnel. Avec Windows 10 qui récupère déjà tout (ou quasiment tout) ce que l’on fait sur son ordinateur (vitesse de frappe des touches, recherche, logiciels utilisés etc...), ce sont de nouvelles données qu’engrange le silo à données Microsoft. Je ne m’attarderai pas dans ce billet de réflexions sur ce rachat, mais plus sur Linkedin le réseau social professionnel en lui-même, le pourquoi j’y étais inscrit, mon usage (non usage ?).

Car oui je suis sur Linkedin depuis au moins 2008 avec mon compte personnel sous mon identité civile, 2011 sous mon pseudonyme, deux comptes séparés dans le cadre de la gestion de mon identité numérique (lire à ce sujet De la gestion de son identité numérique et de sa visibilité sur Internet... et Réflexions autour de Linkedin et du pseudonymat). Je suis également inscrit sur le site concurrent, Viadeo, mais Viadeo est un peu à Linkedin ce que Yahoo a été à Google...

J’ai donc vu l’évolution de Linkedin avec les années, les nouvelles fonctionnalités arrivées, les levers de fonds toujours plus grande et la recherche de modèle économique...

Sur mon compte lié à mon identité civile, je me suis au fil des années connecté avec des anciens collègues, partis au fur et à mesure des années (quand moi je suis depuis plus de dix ans dans la même entreprise). J’ai envoyé un ou deux messages à quelques-uns pour réseauter et relayer le CV de Mme Genma quand il a fallu. Mais je n’ai jamais exploiter ce réseau professionnel pour moi-même trouver un emploi. Ce compte me sert de CV en ligne ; un certain nombre de cabinets et de chasseurs de têtes m’ont contactés étant donné les mots clefs que j’ai dans mon CV. Mais comme cela ne correspond pas à mes aspirations et ce que j’ai envie de faire... Garder contact avec des anciens collègues ? Finalement je ne le fais pas. Ils ont leur vie, j’ai la mienne et si nous ne nous voyons pas en dehors des heures de travail, c’est bien que nous n’avions pas d’affinité particulière...

A côté, il y a mon compte lié à mon pseudonyme, là encore cela me sert de CV en ligne. Sur ce compte je suis connecté à un certain nombres de personnes que je côtoie dans le monde associatif libriste. Beaucoup travaillent dans l’informatique, cela permet de savoir dans quelle entreprise ils sont, de demander de temps à autre s’il y a un poste qui correspondrait à ce que je veux faire, l’ambiance dans l’entreprise, si ça vaut le coup d’envoyer une candidature spontanée... J’utilise un peu plus l’aspect réseautage. (Même si ça ne marche pas, cf mon billet Remises en question)

Avec les années, Linkedin s’est enrichit en fonctionnalités, à ajouter la possibilité de poster des messages, est devenu une sorte de Facebook sérieux pour les professionnels, à tel point que Facebook avait même proposé aux entreprises de faire des groupes fermées dédiées aux entreprises, pour que les employés aient avec un seul compte un espace personnel et un espace professionnel.

Il est donc possible de poster des messages, de partager des informations, pour faire de la veille (ceux qui travaillent dans l’informatique connaissent l’importance de cette veille et de suivre les évolutions des technologies sous peine d’être définitivement perdue). Dernièrement, je me suis donc inscrit sur un certain nombres de groupes Linkedin thématique, en espérant pouvoir faire ainsi de la veille sérieuse. Mais je le constante bien, je n’ai pas le temps de me connecter régulièrement sur Linkedin. Je ne poste rien. Je ne commente pas. Je n’ai même pas pris le temps de voir s’il y avait un système d’abonnement par RSS ou mail pour suivre ces groupes... C’est dire.

Le rachat par Microsoft est-il gênant ? Les liens que j’ai avec tel ou telle personne sont facilement accessibles. Il suffisait auparavant de passer un accord avec Linkedin pour racheter les données. Là, ce sera encore plus facile pour Microsoft. Mon principal réseaux social qu’est Twitter montre également à qui je suis relié, mes centres d’intérêt et donc mon graphe social....

Fermer mon compte ? Même si je ferme mon compte, quelles garanties j’ai que les données seront effacées et non utilisées. On peut le fermer en signe de protestation (en indiquant comme motif le rachat par Microsoft).

Le garder ? Je ne sais pas encore si je le garde. Ce petit billet de bilan entame la réflexion sur le sujet. On verra avec les prochains jours/prochaines semaines. Et vous, quelles fonctionnalités / pourquoi utilisez vous dans Linkedin ? Pour avoir un annuaire de contacts pro ? Faire de la veille ? Trouver un job ? Et surtout, quelle alternative à ce réseau maintenant ?

Dans la même rubrique

4 novembre – Incivilité

30 octobre – L’ouverture d’esprit

28 octobre – L’entreprise start-up, il faut la fuir

14 octobre – LinkedIn comme réseau social

9 octobre – Etat des lieux (professionnellement)

4 Messages

  • Concernant "Je n’ai même pas pris le temps de voir s’il y avait un système d’abonnement par RSS ou mail pour suivre ces groupes" :
    => Hélas les flux RSS ont été coupés depuis décembre 2013, probablement afin d’inciter les gens à venir sur directement le site pour "consommer" l’information et la publicité (offres d’emplois).
    http://thenextweb.com/insider/2013/12/13/linkedin-will-kill-rss-support-december-19/


  • Je ne suis pas un vrai consommateur de ce service, un peu comme toi il me sert principalement de vitrine pour me présenter en tant que professionnel et garder un lien avec les personnes que j’ai croisé dans ma carrière jusqu’à présent. Mais il faut être tout à fait honnête, pour que ce genre de cercle puisse apporter quelque chose, il faut l’entretenir et aussi faire acte de présence sur d’autres réseaux (j’ai eu une présentation lorsque j’étais étudiant en BTS sur sa visibilité, et notamment que pour faire fructuer son profile LinkedIn il fallait également être présent sur Google+ et se mettre en avant dans l’indexation Google). Donc personnellement ce service ne m’a jamais été vraiment utile, mais je peux concevoir qu’il peut être utile.

    Maintenant j’y vois déjà plus d’inconvénients et de mauvaise points que les petits avantages qu’il procure. Je ne peux que conseiller de supprimer son compte, et privilégier des sites comme about.me (mais je n’en connais que peu, sinon Viadeo mais bon...)

    Spécifiquement pour ceux qui ont leur petit espace web, un CV en ligne que l’on trouve sous forme de template HTML tout fait qu’il n’y a plus qu’à modifier. Ensuite se mettre en avant sur Google pour être visible comme si l’on était sur un gros service.


  • "Microsoft, le M dans GAFAM récupère donc toutes les informations de *NOTRE* réseau professionnel, *NOTRE* graphe social professionnel."

    ça n’a hélas toujours appartenu qu’à Linkedin (un service, pas un bien). =/
    Tu prônes toi même la seule solution, l’auto-hébergement. ;)
    C’est juste dommages qu’il soit communément admis dans certaines branches que le recrutement ou les candidatures se fassent quasi-exclusivement par le biais de tels services.

    Après quant à savoir si ça vaut le coup de supprimer tes comptes, j’ai personnellement un très gros problème avec Microsoft, mais ça m’empêche pas d’avoir une adresse hotmail "poubelle" bien que Microsoft récupère mon IP / user-agent / date de co. / etc.. à chaque connexion, je me sers encore de Windows pour jouer (même si je refuse catégoriquement de passer à Windows 10).

    Ce choix t’appartient dans tous les cas, à part avoir une furieuse dent contre eux ou vouloir devenir invisible sur le réseau, c’est pas bien grave. En revanche l’approche de suppression pour raison de contestation me semble pertinente, car même si ça ne les fera pas changer d’avis et que ça se révèle dans l’absolu assez inutile, bientôt tous les services seront rachetés et on sera encore plus dans les GAFAM qu’ajourd’hui et il faut en prendre conscience.

    Merci pour les infos en tout cas. =)


  • Fermer mon compte ? Même si je ferme mon compte, quelles garanties j’ai que les données seront effacées et non utilisées.

    Aucune. J’ai reçu une demande de contact longtemps après avoir effacé mon compte. Il a fallu que je clique sur le lien de type "ne plus recevoir d’email de Linkedin". Rien que cela devrait être suffisant pour fuir ce genre de plate-forme comme la peste.

    Il y a peu j’ai lu au sujet d’un réseau social : mewe.com qui a Tim berners-Lee au conseil d’administration. Pas banal, leurs FAQ indique comment supprimer son compte et ce, avant même d’être inscrit. Juste ces deux points me donnent plutôt confiance en ce projet.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.