Logitech MX Keys et MX Master 3 sous Ubuntu

, par  Genma , popularité : 19%

Introduction

Cet article fait suite à un ancien article Dans la jungle des dongles Logitech : unifying, USB Bolt... et se focalisera sur un retour d’expérience rapide de mes usages du clavier Logitech MX Keys et la souris Logitech MX Master 3 sous Ubuntu, qui est mon OS principal.

Précédemment, j’ai eu une souris de la gamme MX dans une version 1ère génération (voir mon article d’époque Souris Logitech Performance MX) et je l’ai utilisé jusqu’à ce qu’elle finisse par être remplacée (Avec le temps / les années, l’usage quotidien intensif, le plastique a commencé à cuire un peu et s’est fendillé au niveau du pouce. Mais la souris reste fonctionnelle et je la garde en spare au cas où. Surtout qu’elle fonctionne à pile et non sur batterie).

Retour d’expérience rapide ?

Sur le couple clavier/souris MX Keys et MX Master, on retrouve de très nombreux articles de tests dans la presse spécialisée ou de vidéos sur Youtube. J’ai passé un certain temps à consulter ces articles et vidéos, je vous renvoie vers ces tests qui sont assez réalistes et je ne dirais rien de bien original ou de nouveau, vu tout a été dit.

Toutefois je souhaite rappeler /insister sur le fait qu’aussi bien le clavier que la souris (valable pour tout les modèles de la gamme), il n’y a pas d’utilisation via un branchement en USB. Le port USB sert uniquement pour la charge de la batterie... Dommage car sur le long terme, dans quelques années, quid de la longévité de la batterie ? Il est quand même possible d’utiliser les appareils pendant la charge (et heureusement)

Les connexions aux appareils se font soit via le Dongle fourni (avec plusieurs connexions via un même Dongle, sous réserve de compatibilité, cf mon article Dans la jungle des dongles Logitech : unifying, USB Bolt...), soit via Bluetooth.

Au démarrage d’un PC, pour aller dans le BIOS/UEFI, il faut obligatoirement passer via le dongle wifi (vu que le Bluetooth n’est activé qu’une fois le système d’exploitation démarré). Ce dongle ne nécessite pas de drivers particuliers et a fonctionné sur des machines très anciennes (5 a à 10 antérieures à la création du dongle).

Le clavier comme la souris sont associables avec 3 appareils différents, avec des boutons permettant de permuter/switcher entre les 3 appareils. J’ai associé un dongle (fourni avec le clavier) à l’entrée 1 sur la souris et le clavier, un deuxième dongle (fourni avec la souris et compatible avec le clavier) à l’entrée 2 des deux appareils et brancher ce second dongle à un deuxième PC. Et l’entrée 3 me permet de me connecter directement en Bluetooth à une tablette. J’aurais pu faire 3 connexions Bluetooth différente (une par entrée) si besoin et me passer du dongle, si les PC avaient le bluetooth.

Niveau usage du clavier et souris, rien à redire. Le creux au sein des touches facilite la saisie, je vois une différence dans ma vitesse de frappe : je tape un peu plus vite. Je peux taper sans regarder, les touches principales sont accessibles et au bon endroit. J’ai régulièrement changer de clavier et de marques au fil des années, selon les missions professionnelles et le matériel et j’ai rapidement trouvé mes marques sur ce clavier. La souris correspond au format de souris avec lequel je suis là l’aise (j’ai testé une souris ergonomique verticale mais ce n’est pas pour moi).

Le switch d’un matériel à un autre, je pensais que ce serait une futilité / un gadget et au final c’est un réel confort, ça permet de se passer d’un KVM ou de déplacer un hub USB qu’on branche/débranche.

Compatibilité avec Ubuntu ? Et les OS linux en général

Au delà de l’aspect hardware et la connexion à 3 appareils différents, un des arguments de vente de Logitech et son logiciel de gestion qui permet de gérer l’ensemble des boutons de la souris (avec des raccourcis ou des macros pour les applications) et la fonctionnalité Logitech Flow qui permet de faire des copier-coller d’un PC à un autre au travers du logiciel de Logitech, qui ne marche que sous Windows ou MacOS. Sous Linux, aucun logiciel fourni par Logitech.

Solaar

Il faudra se tourner vers une alternative en logiciel libre développé par la communauté Solaar. Pour un usage basique du clavier et de la souris, ce logiciel semble dispensable mais je recommande toutefois d’installer ce logiciel car il permet à minima d’avoir le niveau de charge des batteries du clavier et de la souris et un rappel de l’association bouton/appareil-dongle.

Ce logiciel Solaar permet de faire une configuration avancée pour paramétrer les usages des boutons complémentaires de la souris, sur la base de macro. Mais ce n’est pas intuitif, cela demande un peu de temps d’appropriation et de configuration, temps que je n’ai pas - encore - pris.

Quelques liens :

 https://pwr-solaar.github.io/Solaar/
 La documentation précisant comment fonctionne les règles (Rules) dans Sollar
 Documentation succinte d’Ubuntu-fr.org sur Solaar
 Miximum.fr - Configurer sa souris Logitech MX Master sous Linux (Ubuntu)

Alternative - LogiOps

LogiOps est un logiciel qui se compile depuis les sources et qui se configure via un fichier. Un tutoriel en anglais sur Logiops donnant un exemple de configuration et de paramétrage avancé pour les boutons supplémentaires de la souris.

Le wiki d’Archlinux reprend /propose le même type d’information

Xbindkeys

Autre solution à évoquer mais qui ne sera pas bien utile, Xbindkeys qui ne fonctionne plus avec Wayland qui a remplacé X.org.

Conclusion

Ce billet de blog donne quelques pistes et mots clefs pour une configuration avancée des clavier et souris Logitech MX, pour un usage plus poussé qu’un usage basique (dommage d’avoir une souris avec plusieurs boutons si ce n’est que pour en utiliser les 3 principaux). Ce que l’on peut constater c’est que l’absence d’une solution fournie par Logitech (comme c’est le cas pour Windows & MacOS) nécessite de recourir à des solutions alternatives avec des configurations complexes/non évidentes. Et surtout il n’y a peu ou pas de tutoriel, aucun complet et simple. A faire ?