Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Informatique » GNU/Linux, Logiciels Libres » @Framasoft fait des appels à traductions

@Framasoft fait des appels à traductions

D 29 mai 2013     H 09:00     A Genma     C 0 messages   Logo Tipee

TAGS : Framasoft

Régulièrement, Framasoft fait des appels à traductions collaboratives (le fameux crowdsourcing) via son fil Twitter @Framasoft.

Les traductions pour le Framablog

A l’origine, Alexis fondateur du site Framasoft, mène une veille assez impressionnante. Il sélectionne des articles selon une ligne éditoriale et le soumet à traduction collaborative. Une fois traduit, il relit et valide. Et cela nous donne, par cette action, l’occasion de lire des articles en français qui n’aurait jamais été traduit autrement, et que l’on aurait sûrement même pas lu dans la langue de Shakespeare.

Les articles mis en ligne ne sont pas qu’une simple traduction. Un ou plusieurs paragraphes en entête explique le choix de l’article, explique le contexte... Et durant les traductions, il peut y avoir des commentaires, des précisions apportées sur le choix dans la traduction. Ce ne sont pas des traductions brutes, mais un vrai travail.

Le tout est alors à lire sur http://www.framablog.org/

Comment se passe la traduction ?

Un « pad » est un éditeur de texte collaboratif en ligne. Son vrai plus ? Les contributions de chaque utilisateur apparaissent immédiatement dans les pads de tous les participants, signalées par un code couleur.

Au sein d’un Etherpad (un Framapad), le texte original en anglais est déposé. Quand on arrive sur la page, chaque participant se voit attribuer une couleur qui indique ce qu’il saisit. C’est anonyme mais il est possible de saisir un pseudonyme. La saisie est faite en temps réel, on voit la saisie des autres. Chacun peut modifier le texte des autres pour l’améliorer.

On se met sous un paragraphe non traduit et on commence à traduire. On peut traduire un mot, une phrase, le texte en entier, dans l’ordre que l’on veut, quand on veut. On peut rester quelques minutes ou plus.

En conclusion

Une fois la traduction finie, quel plaisir de pouvoir lire ensuite l’article dans son intégralité et de retrouver les parties que l’on a aidé à traduire. C’est une expérience intéressante que ce travail collaboratif de l’ombre, pour une bonne cause. Cela aide à avoir du contenu pour le blog de façon régulière et à partager, dans l’esprit du libre.

Si on a un peu plus de temps, on peut s’inscrire dans des groupes de traductions pour contribuer de façon régulière. Mais si on a que du temps ponctuellement et que l’on ne souhaite pas s’engager, c’est un bon moyen de contribuer, chaque phrases traduites étant une aide réelle. Et on révise/travaille sa pratique de l’anglais. C’est tout bénéf !

Alors abonnez vous et guettez les appels sur @Framasoft

Pour soutenir Framsosft, il est également possible d’acheter un Framabook et/ou de faire un don pour soutenir Framasoft, une partie du don est déductible des impôts.

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.