Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Dégoogliser, d’accord, mais démamazoner ?

Dégoogliser, d’accord, mais démamazoner ?

D 25 janvier 2018     H 09:00     A Genma     C 12 messages   Flattr cet article Logo Tipee

TAGS : Planet Libre Framasoft Degooglisons

Grâce au grand projet de Framasoft, Degooglisons Internet, j’ai pu apprendre à me Dégoogliser. Ce que j’entends par là, c’est que j’ai désormais mon propre cloud que j’utilise quotidiennement (un ensemble de service qui va de l’agenda à l’agrégateur RSS en passant par d’autres services comme les notes, Wallabag.... le tout sur base de Yunohost). Pour le moteur de recherche, j’utilise Qwant en moteur de recherche par défaut, même si je dois régulièrement revenir sur Google pour des recherches techniques (Github et Stackoverflow ne semblent pas indexés par Qwant...) Pour le smartphone, j’ai FDroid pour les applications...

Donc, dans GAFAM, il y a :
- Google : on vient de traiter le cas,
- Apple : je n’achète pas leur produit
- Facebook : j’ai un compte totalement inactif que je garde pour pouvoir regarder de temps à autre l’évolution de Facebook et savoir de quoi je parle quand je fais des conférences sur l’hygiène numérique.
- Amazon : on va y revenir
- Microsoft : j’ai un PC sous Windows 7 qui me sert pour du retrogaming, mais je n’ai aucun usage personnel (surf sur Internet par exemple) sur cette machine.

Je peux et j’arrive à me dégoogliser, j’ai et j’aurai plus de mal à me désamazoner. Amazon, c’est bien plus que la vente de livre. Pour le cloud d’Amazon, je n’en ai pas besoin et donc je n’utilise pas. Mais c’est la partie vente... Pour le peu de livre papier que j’achète encore, je vais en librairie ou au pire dans une grande surface spécialisée. Pour les livres numériques, j’ai peu de temps de lire et je lis quelques Framabook ou epub tombé dans le domaine publique via ma liseuse Bookeen.

J’avoue avoir fait quelques courses de Noël sur Amazon. La praticité de l’achat, la fuite des magasins bondés... Je sais bien que cela sonne comme une obligation de me justifier...

Il y a une dizaine d’années, j’achetais des objets sur Ebay. Je ne me rappelle pas la dernière fois que j’ai acheté quelque chose sur Ebay. Amazon, je sais... Comme Je suis en phase de minimalisme, je consomme peu, très peu et n’achète que des choses utiles et dont je me servirai. Je n’ai pas de gadget inutile que j’utilise quelques temps et qui finissent dans un placard. Mais j’achète parfois des choses utiles via Amazon.

Le soucis est là. Je ne connais pas d’alternative aussi puissante à Amazon. Pour le moteur de recherche, le cloud et tout ce qui touche au numérique, je sais. Pour la nourriture, je connais les AMAP et épicerie de proximité. Mais pour les autres biens ? La grande différence : Google, le cloud, c’est du 100% numérique. Amazon, c’est de l’analogique, du concret, du palpable, du colis qui arrive dans ma boite aux lettres... Un confort sans égal... Et je ne peux m’empêcher de penser que ce confort et cette praticité d’Amazon se fait au détriment des conditions de travail des employés Amazon, des livreurs... Alors, quelle solution autre, pour de désamazoner ?

 Les Tags - mots clefs de ce article

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

12 Messages

  • Je suis depuis quelque temps ton blog, et pour une fois je vais intervenir.

    Déjà je pense que framasoft aurait du appelé leur campagne déGafamisation ...
    Ensuite concernant ma situation actuelle :
    Google : En cours ... Merci framasoft
    Aple : Plus aucun produit
    Facebook : Je n’ai plus de compte perso depuis 2-3ans
    Amazon : Celui-là a été dur, mais j’ai trouvé des palliatifs ... Généralement je passe pas C-discount ( quand la différence avec le supermarché du coin est trop grande ou carrément inexistant). Et par ebay pour les produits techniques. (Dernier en date du sisal en quantité 50/100m -6mm pour refaire un arbre à chat, impossible de le trouver ailleurs en quantité/qualité ...) . J’essaye aussi de privilégier les sites spécialisés pour les envie ou besoin spécifique ( jeux de société[Philibert], pharmacie ...). Après rien n’empêche de regarder sur amazon en mode privé, pour les avis ( sûrement la partie la plus utile à mon sens) , et de chercher le même produit ailleurs ...
    Microsoft : Un des premiers dégagé : Il ne reste plus qu’un seul ordi sous win 7 ( et encore avec un double boot ) qui ne sert que pour la mise a jour de produit annexe ne disposant pas d’OTA ( GPS, Liseuse, ...)


  • Salut Genma,

    Les produits vendus sur Amazon doivent bien être achetables sur le site du constructeur/commerçant, non ?
    Mais ça demande de chercher et peut-être d’ouvrir un compte ailleurs... pour une seule commande :(
    La force d’Amazon est là je pense : simplicité et rapidité.

    Finalement, est-ce que la question est de trouver une alternative à cette plateforme ou faut-il se demander à soi-même : éthique ou pratique ?

    L’éthique... des fois c’est chiant, mais tout dépend de si on veut être en accord avec ses idées ou pas.
    Dur, dur :)


  • Même avis que "l’inadapté", passer par des magasins spécialisés. Ça implique certes de renoncer à un confort et à payer potentiellement un peu plus cher, mais comme évoqué en fin d’article ce confort et ce prix se payent ailleurs.

    A mon sens l’effort de rechercher les boutiques est plus présent initialement, car on identifie assez vite une ou deux boutiques par thème. Et si on utilise un gestionnaire de mot de passes la problématique de multiplication des comptes est moins prégnante, même si on laisse de fait des traces numériques dans plus de lieux.

    Et puis (quitte à enfoncer une porte ouverte) restent aussi les commerces physiques, pour qui habite ou travaille en ville. On est parfois surpris de l’existence de certaines boutiques spécialisées près de chez soi, et l’achat peut s’accompagner d’une discussion instructive.


  • Oui leslibraires.fr c’est top.
    l’informatique, ldlc bien sur et backmarket.fr
    Pour la cuisine je passe par tynat.fr, c’est assez spécifique mais le matos est qualité pro et souvent moins cher que sur Amazon. (plus cher que du matos de base mais ta poêle est à vie et non dangereuse pour ta santé par exemple)
    Le site des fabricants ça fonctionne bien aussi, en général ils donnent une liste de partenaires pour acheter en ligne si ils ne vendent pas en direct eux même.
    et sinon y’a qwant shopping ;-) j’y ai trouvé quelques truc pas mal.
    Sinon quand j’étais en ville, j’aurais aimé avoir un site qui recence les produits achetable à proximité directement en magasin. Un coup de vélo c’est toujours plus rapide que laposte. Avec un partenariat pour l’expédition pour quant on peut pas se déplacer ;-)
    Vive le minimalisme, merci pour l’article.


  • Sujet tout à fait pertinent, surtout lorsqu’on prend bien conscience qu’on vote avec sa carte bleu, bien plus qu’avec une carte « d’électeur »…


  • Pour la librairie je dirais Gilbert car c’est presque aussi intéressant niveau prix et ça livre dans un magasin pas loin.
    Après je n’ai que de rares exemples où je ne passe pas par une enseigne spécialisée. Mais les moteurs de recherche ont tendance aussi à renvoyer chez Amazon et c’est un problème


  • # Les Cloud Providers
    Premier point concernant l’utilisation du Cloud Amazon (ou GCP/Azure).
    En perso c’est vrai qu’on peut très facilement s’en passer, c’est surtout dur de trouver une vraie raison de l’utiliser. Pour les boîtes, selon l’activité, c’est aussi pas un passage obligatoire.
    Mais certaines entreprises ne peuvent pas passer par autre chose que ces Cloud providers : les websites ayant des __très hautes fréquentations__, __très sporadiques__ ; je pense notamment aux sites d’e-commerces, qui passent souvent dans des émissions de télévision (le gros exemple est Capital, essayez `#effetcapital` sur Twitter). Notre bon cloud provider Français __n’est pas capable__ de répondre à ces types d’utilisation (cas non-isolés quittant OVH à cause de multiples soucis réseau/service/matériel/pannes diverses/__manque de scalabilité de l’infrastructure__). Une entreprise ne va pas non plus acheter/louer une ferme de serveurs 100 fois trop grande pour 98% de son utilisation. Pour d’autres les pics sont moins énormes mais suffisant pour que la fréquentation passe du simple au triple en l’espace de 30 minutes (notamment les groupes journaliers, les jeux en ligne, les applications mobiles, ...).
    Ce sont des cas où je ne vois pas comment faire d’autre que d’utiliser AWS/GCP/Azure.

    Cependant je pense que tous ces sites sont des sites ~de merde~ dont on a pas une nécessité absolue et dont il est facilement possible de s’astreindre la visite (tiens Amazon.tld est dans le lot). Si les gens arrêtaient d’abreuver ces sites, en effet le cloud computing n’aurait plus d’intérêt, et le monde s’en porterait que mieux.

    # Le commerce en ligne
    Maintenant sur le sujet principal d’éviter l’utilisation d’Amazon pour faire ses achats, ce sont juste des excuses toutes faites, "éviter la foule", "quand même pratique" et toutes les autres raisons : bordel y’a des gens qui triment leur vie pour vous épargner de bouger ~votre cul \ vos fesses de votre siège racing tout confort avec accoudoirs ergonomiques... C’est pas les librairies qui manquent partout en France, c’est pas les magasins de bricolage qui manquent non plus, encore moins que les petites boutiques en tout genre pour les besoins spécifiques. Comment faisaient vos parents avant ? Comment vous faisiez quand vous étiez jeunes ? Faites un peu vivre votre quartier, vos commerçants, discutez avec vos voisins, tout le monde a des plans, et si en plus ça fait rencontrer du monde et partager, pourquoi se cloitrer derrière son clavier ?

    Oui je suis un fervent défenseur du __*Markdown*__.


  • Même problème ici, à mon corps défendant j’utilise de plus en plus Amazon. Les boutiques en dur autour de chez moi n’ont jamais rien de ce que je cherche, et s’il faut prendre la bagnole pour acheter un truc... L’alternative idéale, dans certains cas, c’est leboncoin / priceminister. Non seulement, on fait du commerce en P2P, mais en plus, on évite la fabrication d’un nouveau produit et les pollutions que ça engendre (énergie grise, tout ça...).


  • Salut,

    Pour reprendre ton schéma :
    - Google : J’utilise de temps en temps leur moteur de recherche, car faut l’avouer, y’a pas mieux. (fait une faute de frappe sur qwant ou duckduckgo, pas de résultat pertinant, exemple récent liverapay au lieu de liberapay, qwant me dit pas de résultat, et duckduckgo ne me trouve même pas liberapay).
    - Apple : je n’achète pas leur produit
    - Facebook : j’ai un compte, que j’utilise que pour messenger et converser avec certains potes.
    - Microsoft : j’ai un PC sous Windows 10 qui ne me sers que pour jouer, uplay et steam d’installé seulement.
    - Amazon : ça fait vraiment longtemps que je ne l’ai pas utilisé, je crois que le dernier truc que j’ai commandé chez eux c’est un RPI1, pour ce qui est livre, je préfère les (média)bibliothèque, et avoir des vrais conseils. Pour ce qui est informatique, je préfère materiel.net ou rueducommerce voir ldlc. Pour les jeux de société, je préfère la petite boutique pas loin de chez moi. Après j’utilise pas mal ebay pour ce qui est composant électronique.

    En fait amazon n’est pas indispensable, c’est juste que c’est un confort qui permets de ne pas lever son cul de sa chaise, c’est tout.


  • Lâcher au niveau du confort, c’est le nerf de la guerre ! Apprendre à attendre aussi...


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.