Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Informatique » Yunohost » Autohébergement - des petits soucis que j’ai rencontrés

Autohébergement - des petits soucis que j’ai rencontrés

D 11 juillet 2016     H 09:00     A Genma     C 7 messages   Logo Tipee

TAGS : Free, Freebox, Freemobile Auto-hébergement Planet Libre Yunohost

Depuis le mois de janvier je me suis mis peu à peu l’autohébergement pour disposer de mon cloud personnel et participer à la décentralisation d’Internet à mon échelle.

Semaine après semaine, j’apprends des choses, j’expérimente et dans ce billet, je voudrais partager deux anecdotes de petits soucis que j’ai rencontrés, résolu rapidement, mais dont les conséquences pourraient être plus importantes.

Soucis au niveau des sauvegardes

Pour les sauvegardes, j’ai fait un clone avec Clonezilla que j’ai conservé sur différents disques (donc en plusieurs exemplaires) de mon instance Yunohost paramétrée comme je le souhaite. Chaque nuit, les données qui changent régulièrement (base de données etc.) sont sauvegardées via rsync sur une copie sur une clef USB chiffrée qui est branchée en permanence sur la machine, une archive ZIP datée est ensuite fait de ce répertoire de copie et ce zip est envoyé sur un répertoire sur le réseau. J’ai donc bien respecté à mon billet de la règle des 3-2-1. Le tout est suivi de l’envoi de compte-rendu par mails.

Note pour plus tard : il faudra que je fasse un billet détaillé sur ma procédure de sauvegarde, les scripts etc.

Chaque matin je regarde mes mails et je vérifie donc que tout c’est bien passé pendant la nuit. Ce matin là, je consulte mes mails en allant sur mon lieu de travail et je vois que le mail de sauvegarde m’indique une erreur. Soucis pendant la copie sur la clef USB. A la pause, je me connecte à distance sur ma machine via SSH, je regarde. La clef USB n’est plus reconnue. On ne peut plus la montée... Et je dois donc attendre le soir pour en savoir plus.

Le soir, je suis physiquement face à la machine, je peux débrancher la clef USB et la tester sur une autre machine. Elle marche. Je la remets sur mon serveur, je peux la monter. Et les jours suivants les sauvegardes se font sans soucis.

Je sais que la clef USB ce n’est pas idéale comme support mais dans mon processus de sauvegarde, je copie aussi sur un disque dur en réseau, j’ai donc une copie de plus. La copie sur clef USB est une solution de facilité que j’assume.

Là où je veux en venir avec cette anecdote c’est que j’ai du attendre le soir pour être physiquement face à la machine pour résoudre mon problème. J’aurai été en vacances, j’aurai du attendre plusieurs jours voir semaines... Si je louais un serveur virtualisé (ou non), je pourrais potentiellement interagir avec un prestataire de service qui identifiera et résoudra la panne... Dans le cas de l’autohébergement, comme le nom l’indique, c’est moi qui gère. Et en plus la machine est chez moi et donc moi seul ait accès à la machine...

Freebox et problème de désynchronisation

En début de week-end, ma Freebox a commencé à avoir des pertes de synchronisation régulière. Tous l5 à 20 minutes, la Freebox cherchait à se resynchroniser. Avec parfois des pertes de débits allant jusqu’au 3/4 de ce que j’ai au quotidien en moyenne (passer de 8 Mb/s à 2 Mb/s, le surf s’en ressent). J’ai pu suivre ça via l’interface d’état de la Freebox fournie avec le FreeboxOS (c’est une Freebox V6 Révolution).

L’avantage de l’ADSL et de son A, c’est que quelque soit la chute de débit en descendant, la variation au niveau de l’upload (débit réseau utile dans le cadre de mon cloud) bougeait assez peu (10% de 1000 Mb/s c’est moins sensible qu’un passage de 8 à 4 Mb/s).

A quelques désynchronisations un peu plus longues que les autres près, j’avais toujours un accès à Internet (et la 3G de mon téléphone si besoin). J’étais chez moi donc sur le réseau local sur lequel se trouvait également mon serveur autohébergé avec mon cloud personnel.

J’utilise donc mon cloud personnel généralement à distance et en semaine. Le week-end, je suis généralement en mode déconnecté et donc peu ou pas devant un ordinateur, donc ces désynchronisations ne m’ont pas vraiment gênée. Si ce n’est que je me disais que si elle perdurait pendant plusieurs jours, il faudrait faire appel au support de Free (et ça c’est un peu stressant, il faut tomber sur le bon interlocuteur et lui faire comprendre que oui j’ai déjà tout essayé, pas de condensateur apparu par miracle (la ligne est la même depuis des années), changement d’alimentation, reboot multiple, pas de rallonge etc...).

Le problème s’est résolu tout seul le dimanche en fin de journée et depuis la connexion est redevenue assez stable (je surveille régulièrement pour anticiper un problème matériel de la box ADSL).

Mais cela m’a quand même fait réfléchir. Là encore, si la Freebox tombe en panne. Le temps que puisse la faire remplacer, mon cloud personnel n’est plus accessible de l’extérieur. Un souci sur ma ligne téléphonique (je suis en dégroupage total), là encore, il faut le temps que ce soit réparé.

J’avais écris un billet sur la notion de doublon/spare et pour la connexion / l’accès Internet, j’ai celle du téléphone qui peut servir de modem. Mais ce n’est pas utilisable pour l’autohébergement.

Solution que je vois : voir avec mes parents. Il faudrait alors que je porte ma machine chez eux, que je configure la redirection de ports sur la box et surtout les DNS (sinon je peux toujours me débrouiller en passant par l’IP publique), le temps que ma ligne soit rétablie. Je sais donc un des sujets que je pourrais aborder avec eux au prochain repas de famille.

En conclusion

Ces deux anecdotes sont là pour rappeler qu’avant de se lancer dans l’autohébergement, il y a un certain nombre d’éléments à avoir en tête. Et il y aura tous ceux auxquelles on n’aura évidemment pas pensé qui viendront nous apporter un peu de stress...

7 Messages

  • Je suis également chez free... Je m’auto héberge et j’ai une une panne de freebox, en veillissant (7 ans) la freebox révolution devient sensible à la chaleur. J’avais de très grosse perte de débit en fonction de la température de la box. Jusqu’a une perte de synchro à 71°C. Tous ça pour dire que le changement de freebox à pris 1 semaines à partir du diagnostique (rdv technicien) et au total 2 semaines sans internet (ça fait mal...).

    Bref ça met surtout en évidence la dépendance à la box... et ses service annexe... je n’ais pas d’antenne TV ce n’est pas un soucis pour moi mais madame regarde la TV... donc plus de TV (et plus de magnétoscope numérique). Plus de ligne fixe. Plus de réseau local la box fait switch et routeur wifi... plus de tel fixe (pas un soucis, j’ai le mobile).

    Le bouleversement vient du fait que l’on puisse plus regarder un dvd/br ou un dvix, que je ne puisse plus accèder à mon réseaux local... les boules... toutes mon infra repose sur la box... ça faire réfléchir au moyen de s’en passer... et là c’est le drame... autant tu peut le faire niveau réseau donc de ton infra, autant tu ne peux que difficilement récupéré test service.

    Le magnétoscope numérique en est un bon exemple. J’ai un pc avec une carte tnt double tuner (NOVA T 500) une merveille... mais qui consomme beaucoup de ressource matérielle pour fonctionner... en plus il n’y a pas de solution simple pour la faire fonctionner dans le monde libre. Ne parlons meme pas de la possibilité de programmer un enregistrement d’un programme tv à distance ou de la récupération du guide des programme (qui en france est un lobby ultra puissant, ça fait sourire mais c’est vrai...)... nos box sont super pratique et aujourd’hui je ne sais plus me passer de leur service... bref je suis captif de ma box et de mon FAI...


  • Ces problèmes sont effectivement intéressant, et notamment car ce sont les premiers problèmes de l’autohébergement : Sauvegarde et ligne Internet.

    Nithir, Il est tout à fait possible et pas très compliqué de se passer de box. Je l’ai fait il y’a des années, et je ne regrette pas du tout. Il est vrai que certaines phases sont un techniques, mais les tutos, forum et autres blogs sur le sujet pullulent sur la toile. Je ne suis plus chez Free depuis un long moment, car la débauche de services associés commençait à me saouler. Je voulai un routeur qui fasse son travail, pas un lecteur BlueRay, NAS, sèche-linge !
    Pour la partie routeur, il en existe de relativement bonne facture à bas prix, et ils font aussi switch et AP Wifi pour la plupart.
    Pour la partie multimédia, Je me suis tourné vers XBMC (Kodi maintenant, mais je préfère l’ancien nom, c’est open-source). Des modules permettant l’accès ET l’enregistrement de la TV sont inclus, sous réserve d’avoir une carte Tuner et une antenne TV. Je n’ai jamais testé l’enregistrement à distance, mais ça ne doit pas être compliqué à mettre en place.

    La seule partie que je n’ai pas récupéré et la téléphonie Fixe. Je l’avait fait à l’époque en achetant un adaptateur SIP Linksys PAP2. Ca a marché, mais les appels à l’étrangé ne sont pas pris en charge sans passer par la Box, et j’ai du me rendre à l’évidence : personne n’utilise de ligne fixe...

    Voilà, si tu veux te passer de box, il y’a des choses qui existent, et qui sont beaucoup plus agréable à l’utilisation et plus fiable que la Freebox. Serte la mise en place est plus technique que de brancher une Freebox, mais c’est tellement plus gratifiant quand ça marche. Et les amis sont bluffés quand ils viennent à la maison...Çà n’a pas de prix ;)


  • Chez moi ce qui bloque le plus la technique, c’est "Facteur d’acceptation féminine". Pour faire simple, un bidule à fils qui ne fait pas le café et sèche linge, n’a pas ça place dans le salon...

    A voir donc du coté des box android avec tuner tnt integré... Reste à prendre en plus un lecteur BR...

    ça reste un investissement... une antennes râteau à installer 50€, un routeur ADSL2+ avec switch Gigabyte et wifi qui va bien (supérieur à 802.11n) <200€ , une android box avec tuner tnt 99€. Donc dans les 300€, pour etre libre... a voir avec madame.


  • Pour la ligne, tu peux prendre un second abonnement mais pas chez le même FAI...même si ça reste limité car généralement tu restes sur le même DSLAM. Il faut également un routeur adapté à double WAN et configurer les bonnes règles mais ça se gère. C’est plus compliqué pour le multiposte par contre mais faisable.

    A titre personnel, je ne fais plus d’auto-hébergement car l’ADSL c’est vraiment pourri et quand tu bosses dans un milieu professionnel où tu as de la fibre de compétition, tu ne supportes plus l’ADSL. L’ADSL c’est vraiment trop limite pour du owncloud, du vpn...100 Ko /s en montant c’est très limite : pas de backups distantes...nada...Même quand je suis chez moi, je me connecte en 4G c’est dire comme je hais l’ADSL.

    Désormais, je fais du VPS sur SSD avec de l’openbsd...tu t’éclates pareil en réseau mais tu disposes d’un vrai débit.


  • Par Iceman (qui a un soucis pour poster ici)
    "j’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur le sujet. effectivement, avec une box, ça peut vite devenir galère. Ajoutons à cela l’aspect sécurité (cambriolage, incendie, pipi de chat.... :p ) et tout ce qu’il faut déployer pour vraiment être sécur sur la sauvegarde et la rapidité de l’upload de ton serveur et ça n’est pas applicable partout. Mais par contre, ça permet d’apprendre plein de choses ... et d’être sur que l’on ne va pas faire quelque chose de tes données (encore que...)"


  • Bonjour,

    concernant la partie magnétoscope numérique j’utilise tvheadend (http://tvheadend.org/). C’est ce qui est utilisé par kodi en local pour la gestion de la TV. Je l’ai mis sur un rasp sans kodi et c’est très simple à configurer.


  • Ma box OVH ne me sert que pour le téléphone (chez eux, pas de télé par ADSL, c’est pas plus mal). J’ai fait ce choix car je constatais des comportements étranges avec cette box, notamment qu’elle ne voyait que les machines sur mon réseau à qui est fournissait des adresse IP par DHCP (donc le serveur auto-hébergé et en IP fixe, pas vu).

    Maintenant, j’utilise mon propre matériel de manière tout à fait transparente vis à vis de mon FAI. La contrepartie, c’est que je dois le gérer moi même, notamment en cas de panne. Je suis dans ce chantier là en ce moment et il faut à mon sens mener une vraie réflexion là dessus (gestion des pannes matérielles, des sauvegardes, des procédures de reprise d’activité suite à incident, anticipation de ce qui peut l’être).

    L’ADSL, tout lent qu’il soit par rapport à la fibre, m’a toujours convenu pour m’auto-héberger. Après, j’en fais une utilisation perso où ce sont majoritairement des données texte qui passent.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.