Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Arcade et jeux de combat

Arcade et jeux de combat

D 25 octobre 2016     H 09:00     A Genma     C 2 messages   Logo Tipee

TAGS : Makoto Arcade Podcast

Ce billet est dédié à Makoto, TMDJC, FQPEH qui par le partage de leurs passions, me donnent tant !

A voir également Les podcast de TMDJC

Mon background

Je ne parle rarement de jeux-vidéos sur ce blog, je suis loin d’être un gamer, je suis plus casual, je n’ai pas eu de consoles durant mon enfance et je n’en ai toujours pas (si ce n’est une Dreamcast et quelques très bons jeux, un cadeau d’anniversaire de mon meilleur ami). Toutefois, j’ai toujours aimé le jeu vidéo, de même que l’arcade, même si je n’ai connu l’ambiance des salles que de loin et par de très rares occasions (en allant jouer sur de vraies bornes).

Ado, j’ai un peu joué à Street Fighter 2 sur Super Nintendo chez des copains, comme tout un tas d’enfant de ma génération. J’ai aussi joué des centaines d’heures à Street Figther 2 sur Atari 1040 STE, hérésie pour beaucoup mais pour moi, qui est fini le jeu à de nombreuses reprises avec tous les personnages, c’était le rêve. Depuis, j’ai toujours eu un affectif particulier pour ce jeu et ses dérivés et les jeux de bastons en général. Etudiant, en découvrant l’émulation et MAME, j’ai découvert Street Fighter Alpha 3 et y est joué au clavier, sur PC, des heures durant.

Je suis un causal du jeu d’arcade, mais j’aime et j’ai beaucoup de respect pour cet univers et j’ai beaucoup aimé Game Center, l’émission spéciale arcade sur Nolife qui abordait cet univers, il y a quelques années. A la suite de l’écoute d’un podcast de Gameblog spécial arcade, il y a quelques années, je suis allé avec un ami dépensé quelques pièces dans le monnayeur des bornes du Versus Dojo, à Paris, boulevard Voltaire. Et l’ambiance, la salle, les jeux, m’ont amenés à aller plus loin dans le découverte de cet univers.

Les podcasts

De fil et en aguille de mes découvertes podcastique, j’ai découvert et j’écoute depuis des années pour certain, plus récemment pour d’autres, les podcasts suivants :

Bas gros poing Dans ce Podcast, le vocabulaire est très technique, il n’y a de vulgarisation et son écoute nécessite de s’y connaitre a minima pour pouvoir comprendre. Rien que le nom "bas gros poing" est un clin d’oeil aux six boutons des bornes d’arcade et aux boutons poing/pied faible/moyen/fort. Comme ce Podcast est un podcast de passionné comme je les aime, j’ai écouté tous les numéros (en rattrapage) puis les nouveaux, année après année, avec les rétrospectives sur les grandes sagas du jeu de combat, Street Fighter, Fatal fury, Final fight, Mortal Kombat... ou encore l’histoire de SNK, Capcom et de l’arcade en générale... J’ai beaucoup appris sur l’univers du jeu de baston grâce à Bas Gros Poing, je leur dirai que je leur doit toute une partie de ma culture vidéo ludique de ce domaine... Site officiel de Bas Gros Poing

Puis vint l’écoute des podcasts de TMDJC http://tmdjc.com/ Décortiquant les thèmes des musiques des jeux de combats dans Rhythm Fighter (quel plaisir de retrouver des thèmes que l’on finit par connaître par coeur), partageant son amour de la saga Street Fighter via Bas Gros poing, intervenant dans d’autres podcasts que j’aime beaucoup à côté, j’ai passé tellement d’heures à écouter le passionné et passionnant TMDJC que maintenant je rêve de pouvoir le rencontrer et lui dire MERCI. MERCI pour tout ce partage de passion, qui m’a rendu passionné à mon tour.

Enfin, sur le monde de l’arcade, il y le numéro spécial du podcast Haut Bas Gauche Droite, #167 - L’arcade d’hier à aujourd’hui, qui m’a fait m’abonner à ce podcast et récupérer pour écouter tous les numéros thématiques. Ce podcast, très bon, fait parti de mes favoris désormais.

De l’écoute passive à l’appropriation...

Les salles d’arcades sont tout un univers, un monde à part, comme dans n’importe quelle communauté de passionnés. Internet leurs permet et nous permet de voir des vidéos de combats mythiques qui ont marqués à jamais l’histoire du jeu de combat, d’apprendre des techniques, de suivre l’actualité du domaine. Et de diffuser ces podcasts, pour mon plus grand plaisir. Avec ces centaines d’heures passés à écouter des animateurs et autres invités, tous des passionnés, je me suis peu à peu approprié le vocabulaire. J’ai lu, je me suis documenté, j’ai regardé des wikis, des matchs commentés par Ken Bogard... Au début je ne comprenais rien, puis peu à peu j’ai appris à lire le combat, à apprécier la technicité... J’ai regardé des vidéos de l’EVO et je connais les moments cultes comme Justin vs Daigo par coeur... Je comprends la beauté des combats... J’apprécie ce monde, vraiment.

Et j’ai sombré dans le jeu de combat

Ayant un PC de récupération qui me sert pour émuler des vieux jeux d’arcade, j’ai acheté un Stick arcade pour casual gamer en me disant que je verrai si ce plaisir que j’avais à jouer à de l’arcade et plus particulièrement à des jeux de combats serait un passe-temps provisoire, une lubie. J’ai rencontré Makoto, vu et joué sur sa borne d’arcade, je me suis mis à rêver d’avoir la mienne faite main...

Depuis cette rencontre il y a quelques mois, j’ai continué de jouer de temps en temps en émulation, juste pour le plaisir, sans avoir lancé de projet de construire ma propre borne.... Et, je me suis aperçu que peu à peu, des crédits infinis et de la facilité d’avancer même si on perd, je suis passé à la culture de la pièce. Je ne mets plus qu’un crédit, je joue au jeu jusqu’à perdre. Et je recommence au début, en essayant de comprendre pourquoi j’ai perdu. Je me focalise sur 3 jeux, à savoir, Street Fighter Alpha 2 et Street Fighter Alpha 3, Street Fighter 3.3 (Third Strike), et d’ajouter à terme quand j’aurai bien progressé Street Fighter 2x. Je ressens les spécificités de chaque jeu, de chaque version de personnages. Je me vois progresser, aller plus loin, enchainer des combos, réussir de mieux en mieux des coups spéciaux. Je vois que je sais appliquer les "cancel", les "choppes", "stunt" et autres techniques dont j’ai entendu parler dans les podcasts. J’ai mes personnages favoris, ceux que je n’aime pas affronter. Je me crée mes propres techniques d’enchainement, je sais ce que j’aime faire, et peu à peu comment battre tel ou tel personnage... Quand j’allume l’ordinateur et l’émulateur, je sais que je vais passer une bonne heure, ou un peu plus, à jouer, de façon sérieuse. Mais avant tout, je me fais plaisir.

Je joue un peu, de façon régulière, et je progresse. Et quel plaisir c’est. Certes, je ne suis encore très bon ; je suis encore loin d’affronter des joueurs chevronnés. Mais la volonté de progresser, de passer du temps, de m’investir 2/3h par semaine dans ces jeux, me montre que j’ai franchi un cap. Clairement. Et je me dis que passer du temps pour me faire ma propre borne, ce ne sera pas une lubie. Ce sera une étape de plus dans ce plaisir et passe-temps qui devient de plus en plus une passion... On verra bien.

Pour conclure, je voudrais terminer en disant un grand MERCI à vous tous, joueurs passionnés du jeu de combat, vous m’avez passé un virus et je vous en remercie pour ça :)

A voir également Les podcast de TMDJC

Dans la même rubrique

4 novembre – Incivilité

30 octobre – L’ouverture d’esprit

28 octobre – L’entreprise start-up, il faut la fuir

14 octobre – LinkedIn comme réseau social

9 octobre – Etat des lieux (professionnellement)

2 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.