Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Your name - Explication de la scène du crépuscule

Your name - Explication de la scène du crépuscule

D 27 novembre 2017     H 14:00     A Genma     C 1 messages   Flattr cet article Logo Tipee

Ju, @FortyJu sur Twitter a fait un excellent thread d’explication de la scène du crépuscule du film d’animation Your Name - Kimi no na wa
Lire ma critique de Kimi no na wa - Your Name

Comme cette personne n’a pas de blog et que nous sommes plusieurs à avoir demandé à regroupé ses messages en un seul et même texte, j’ai demandé et ai eu son accord. Voici donc le thread ayant pour
source https://twitter.com/FortyJu/status/934761917536702465 regroupé en un seul message :)

DEBUT DE CITATION

Une amie japonaise sur Twitter m’a expliqué un peu plus en détail la scène du crépuscule dans Your name, et j’ai trouvé ça très intéressant donc j’ai voulu traduire (pour m’entraîner) et partager (avec son accord). Peut être que beaucoup le savaient déjà cependant il y a peut être certaines erreurs de traduction et de compréhension de ma part.

Donc, dans la scène de la salle de classe au début du film, la professeure explique l’origine de 黄昏時 (tasogaredoki) signifiant le crépuscule. A côté, sur le tableau, figure 万葉集 (manyôshû) qui est un recueil de poèmes datant des siècles IV à VIII. Donc, comme expliqué dans le film, 黄昏 (tasogare), le crépuscule, s’écrivait auparavant 誰そ彼 (tasogare) le premier caractère veut dire "qui ?" (dare), et le deuxième est le pronom utilisé pour "il" (kare) Dans ce recueil manyôshû, figure ce poème 誰そ彼 (tasogare)

誰(た)そ彼と
われをな問ひそ 九月(ながつき)の
露に濡れつつ
君待つわれそ

traduit (très) simplement par

Ne me demande pas qui suis-je
En ce crépuscule du mois de septembre
J’attends mon bien aimé

ce 誰そ彼, a donc la signification de "qui es-tu", et du crépuscule, car dans l’ancien temps, le crépuscule était considéré comme l’heure où le vivant et non vivant se rencontraient, mais ne pouvaient pas se distinguer l’un de l’autre. Cette période était donc propice à demander "qui es tu ?"

La personne qui a écrit ce poème était une femme. Aujourd’hui en japonais, on utilise le prénom de l’autre plutôt qu’un pronom (comme en français), qui est considéré plutôt irrespectueux si on connaît le nom de l’autre. Mais à l’époque utiliser le nom d’une autre personne, était plutôt perçu comme une demande en mariage, une déclaration d’amour. Répondre à cet appel signifiait accepter la demande. Cette femme, qui attendait quelqu’un, répondait donc "ne m’appelez pas par mon nom".

Quand on sait tout ça, la scène du crépuscule dans le film prend tout son sens, le 誰そ彼 étant devenu 君の名は kimi no na wa, quel es ton nom ?, Mitsuha étant morte a ce moment et Taki vivant, ils se retrouvent et se dévoilent leurs sentiments en criant les prénoms de l’autre 誰そ彼 tasogare a comme expliqué dans le film une variante, 彼は誰 kawatare, signifiant également "qui es-tu".

Et dans le film, kawatare est dialectisé en kataware. Il est également amusant de remarquer que, 万葉集, manyôshû, qui veut dire le recueil de 1000 feuilles, peut être corrélé à Mitsuha, qui dans sa famille reprennent le kanji 葉 qui signifie la feuille (Mitsuha, Yotsuha, etc).

Il me semble également avoir vu un 二葉 ou 一葉 quand Taki consulte la liste des victimes quand il est à la recherche de Mitsuha, MAIS je ne suis pas sûr Egalement, on peut supposer que la femme qui a écrit le poème n’était autre que... Mitsuha, dans une ancienne ancienne ancienne vie (zenzenzense, 前前前世)

De plus, au début du film, quand Mitsuha prend la place de Taki et qu’elle dit qu’elle ne se souvient plus trop de ce qu’il s’est passé, Tessie lui fait la blague "Je sais ! Tu as rêvé de ton ancienne vie"

VOILA, il y a peut être des erreurs dûes à ma compréhension, rien d’exhaustif, peut être des choses qui vous semblaient évidentes, mais moi j’ai trouvé ça intéressant alors j’ai voulu le partager

Rectification, la grand mère s’appelle Hitoha 一葉 et on peut supposer que la mère de Mitsuha s’appelait 二葉

Correction : 万 man signifie bien sûr 10 000 et pas 1000 comme précédemment indiqué. De plus, le poème parle d’un crépuscule du mois de septembre. Après vérification, il se trouve que les dates des notes dans la téléphone de Taki, écrites par Mitsuha, correspondent bien au mois de septembre 2016. Sauf pour le 11, qui est écrite par Taki "petit boulot", qui doit correspondre à un mois différent.

FIN DE CITATION

Encore merci à JuJu, @FortyJu, pour avoir accepter cette publication !

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Conférences

Médiathèques vous recherchez un conférencier sur l’éducation populaire et l’hygiène numérique? Jetez un coup d’oeil à mon CV

Date des prochaines conférences?
Cliquer ici

Rechercher sur le blog

Liens

Logo Flattr Logo Gmail Logo Twitter
Logo RSS Logo Linkedin Logo GitHub
Logo Gitlab Logo Mastodon
Logo Diaspora

Soutenir ce blog?

Logo Tipee Logo Liberapay

Licence

Licence Creative Commons

Derniers articles

1.  City Hunter - L’OST de l’anime

2.  Logiciel de gestion des tâches - Task Coach

3.  Ubuntu - Unity - Afficher les heures de plusieurs zones géographiques

4.  Mes études

5.  Faire passer des entretiens - mes quelques questions subjectives

6.  Your name - Explication de la scène du crépuscule

7.  Un Meetup Yunohost ? Appel pour aider ce projet

8.  Kimi no na wa - Your Name

9.  Conférence Du pseudonymat au pseudonyme

10.  Yunohost - Pourquoi les ports 80 et 25 sont ils toujours utilisés ?


Date de mise à jour :

Le 15 décembre 2017