Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Twitter, numéro de téléphone et pseudonymat

Twitter, numéro de téléphone et pseudonymat

D 29 février 2016     H 09:00     A Genma     C 2 messages   Flattr cet article Logo Tipee

TAGS : Twitter Identité numérique Anonymat

Adrienne Charmet, via quelques twitts, soulevait la problématique suivante
- Petite alerte pour les gens sous pseudo : vérifiez vos paramètres, Twitter précoche "trouver les gens avec mon n° de téléphone"... #moche
- D’ailleurs je fais + que "petite alerte" : @TwitterFrance, tu peux pas dire que tu protèges la liberté d’expression en faisant ça, non ! #TP
- C’est super dangereux pour tous les gens qui ont un réel besoin d’être sous pseudo, ce genre d’option ne *doit pas* être précochée !! #TP
- Twitter te bombarde régulièrement pour que tu le mettes : je suis sûre que plein de gens le mettent (pr récup’ de mdp etc)

J’ai alors vérifié le paramétrage de mon compte et j’avais bien désactivé cette fonctionnalité. Car utilisant régulièrement mon compte Twitter via Tor, j’ai fait le choix de donner mon numéro de téléphone à Twitter pour bénéficier de la double authentification. Ce que j’avais évoqué dans mon billet, Réflexions autour des double facteurs d’authentification, dans lequel je renvoie également vers d’autres billets de réfléxions sur mon pseudonymat.

Et une fois de plus, je me requestionne sur mon pseudonymat et les réflexions que j’ai à l’esprit sont les suivantes. Mon pseudonyme est un pseudonyme, il ne me confère pas d’anonymat (je le sais pertinemment). Il me sert juste à cloisonner, à gérer mes identités numériques, à distinguer mon identité personnelle et professionnelle de mon identité publique. Ce pseudonyme, je l’ai depuis une dizaine d’années, j’ai toujours agi ainsi. Quelques-un-e-s connaissent à la fois mon identité civile et mon identité publique. Je veux juste séparer clairement vie publique et vie privée.

Je peux/pourrais très bien avoir un ou plusieurs autres pseudonymes décorrélés de tout lien avec ce pseudonyme et mon identité civile. Je sais comment faire. Je peux le faire. Je le fais. Mais pour ces identités là, il est sûr que je ne donne/donnerai pas mon numéro de téléphone, j’utilise/utiliserai un mail dédié, une connexion dédiée, un OS dédié (qui a dit Tails ?). Je ne donnerai pas d’information personnelle qui pourrait me relier à qui je suis, pas de photos... Bref, ce serait une toute autre personne.

Pour moi, mon pseudonyme reste un truc cool (oui je parle comme un vieux trentenaire avancé) de mes débuts sur Internet, permet de parler d’égal à égal avec l’autre (sans préjugé sur le prénom, les origines, le genre de la personne, l’âge). Et c’est ce que je défends. J’en ai même fait une conférence Conférence L’identité numérique : pseudonyme vs identité civile.

 Les Tags - mots clefs de ce article

logo clef

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

2 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Conférences

Médiathèques vous recherchez un conférencier sur l’éducation populaire et l’hygiène numérique? Jetez un coup d’oeil à mon CV

Date des prochaines conférences?
Cliquer ici

Rechercher sur le blog

Liens

Logo Flattr Logo Gmail Logo Twitter
Logo RSS Logo Linkedin Logo GitHub
Logo Gitlab
Logo Diaspora

Soutenir ce blog?

Logo Tipee Logo Liberapay

Licence

Licence Creative Commons

Derniers articles

1.  Redirection pages perso free vers nom de domaine

2.  Sekai Ninja Sen Jiraiya aka Giraya

3.  La Validation des acquis de l’expérience

4.  Le podcast Cozy Corner

5.  Critique du livre Sécurité informatique Principes et méthodes à l’usage des DSI, RSSI et administrateurs Eyrolles

6.  Que dirait l’enfant (l’adulte) au vous du futur (du passé) ?

7.  Pourquoi tant de billets impersonnels ?

8.  What can I do for Mozilla ?

9.  Réflexions sur l’autocensure

10.  Conférence Hygiène numérique


Date de mise à jour :

Le 23 février 2017