Que dirait l’enfant (l’adulte) au vous du futur (du passé) ?

, par  Genma , popularité : 1%

Sur mon fil Twitter, j’ai vu passer la question suivante "Que dirait l’enfant que vous étiez en voyant l’adulte que vous êtes aujourd’hui ?", le type de question qui circule sur les réseaux sociaux pour lesquelles chacun y va de sa réponse... La mienne étant un peu plus longue à donner qu’une réponse en 140 caractères, je me suis dit que c’était là l’occasion de faire un billet un peu plus personnel et un peu moins technique, car mon blog reste avant tout un blog. La question ayant un sens précis, celle de nous enfant parlant à nous adulte, je me dis qu’il serait également intéressant de faire l’inverse, à savoir, nous adulte, que dirions nous à l’enfant que nous étions... Il y a un côté très science-fiction dans la question, avec la supposition que l’on puisse voyager dans le temps pour aller se parler à soi-même, un côté psychologie avec l’analyse de soi par un autre soi d’une autre période. J’aime ce genre d’exercice. Donc voici donc mes réponses...

Que dirait l’enfant que vous étiez en voyant l’adulte que vous êtes aujourd’hui ?

Tu es vraiment un adulte ? Tu joues aux mêmes jeux-vidéos que moi, tu regardes les mêmes films ou des films qui en sont des suites, tu aimes les mêmes choses geeks, tu as encore tes jouets et tu aimes les jouets auxquels je joue. Tu es nostalgique, tu es notalgeek... A quoi ça sert de grandir alors ?

Que dirait l’adulte d’aujourd’hui en voyant l’enfant que vous étiez ?

Un jour, dans quelques années, tu auras accès à une bibliothèque mondiale, pleine de connaissances. Ca s’appellera Internet. Y aura plein de choses bien, d’autres moins bien car n’importe qui pouvant s’y exprimer, tu y trouveras le meilleur de l’Humain comme le pire. A toi de faire en sorte, à ton échelle, que ce soit le meilleur qui progresse, jour après jour.

Un jour tu auras un métier, tu gagneras de l’argent et tu paieras tes impôts, tu auras des responsabilités... Tu perdras des illusions, tu prendras des coups par la vie. Ca s’appelle grandir. Mais tu auras encore la capacité de rêver. Tu auras des passions. Tu passeras des bons moments. Tu auras des amis.

Profites de ta famille, de tes parents, de tes grands-parents. Savoures chaque instant passé en leur présence. Car un jour où il ne te restera que les souvenirs.

Enfin, saches que tu ne sera pas seul. Tu l’auras rencontré.e. La bonne personne. Cette personne est fort différente de celle dont tu rêveras ; elle est plus humaine, moins idéale, mais plus vraie. Il y aura des hauts et des bas, ça ne sera pas facile tous les jours. Mais ça vaut le coup. D’attendre, de patienter, et se saisir ta chance, de te lancer, de souffrir, de pleurer parfois car il y aura aussi tous ces moments de bonheur...

Et pour le reste, je te laisse la surprise, tu verras bien. Tu as encore le temps :)

A lire sur le même sujet : Revenir en arrière et changer de vie ?