Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Lifehacking » Lifehacking et todo liste papier

Lifehacking et todo liste papier

D 31 mai 2018     H 09:00     A Genma     C 1 messages   Flattr cet article Logo Tipee

TAGS : Lifehacking

J’ai utilisé différentes formes de todo-liste (de la feuille de tableur avec des colonnes à des listes papiers en passant par des kanban physiques...) et actuellement, j’ai deux types de todo-listes :
- Gitlab et son kanban avec un kanban dédié par projet. Je mets des actions qui seront à faire dans les prochains jours, semaines voir mois, pour chaque projet, chantier ou service que je gère. De temps en temps, je fais du tri, je nettoie, j’anote les tickets du Kanban (en ajoutant des liens vers la documentation du wiki quand elle a été rédigée depuis la saisie du ticket par exemple. Voir mon article Lifehacking - Gitlab, outil idéal ?
- une todo-liste papier, dans un cahier. Je prends des notes, je surligne avec des couleurs, je griffone, je raye. Je n’applique pas le conseil de Makoto pour les todo-listes mais je déchire les pages du cahier régulièrement, je réécrie les actions non encore faites (en en faisant le tri si besoin) sur une nouvelle page et je raye l’action précédente. Une fois que toute la page est raturée, je la jette. J’ai une todo-liste à jour et propre.

Réécrire mes actions dans une sorte de nouvelle todo liste, le fait de refaire une nouvelle todo liste à partir d’une todo existante (au sein de laquelle je raye donc ce qui a déjà été fait ou ce qui a été reporté et qui reste à faire) permet de mémoriser les actions à faire. La réécriture des actions me permet de voir si j’ai bien toutes les informations nécessaires pour faire cette action ultérieurement. Je peux aussi faire l’action dans la foulée, au lieu de la réécrire, appliquant ainsi un des préceptes de GTD Getting Things Done : chaque tache qui prend moins de 5 minutes est réalisée de suite, sinon elle est planifiée ou remise à plus tard, dans une "todo".

Pour les tickets Gitlab, je n’hésite pas à réécrire / renommer les tâches pour qu’elle soient plus explicites, ce qui est une forme de réécriture d’une certaine façon.

Le fait d’avoir une todo à jour, réécrite, me permet de rien oublier, de ne pas avoir à mémoriser et à m’encombrer l’esprit avec tout une série de tâches pour lesquelles je pourrais me pencher dessus le moment venu.

 Les Tags - mots clefs de ce article

logo clef

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

1 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.