Réflexions autour de la vie privée et Internet

, par  Genma , popularité : 1%

Avoir un semblant de vie privée

Je parlais dans mon article Quand on est plusieurs derrière une même box, du fait que j’aurais beau utiliser toutes les extensions que je voudrais pour essayer de récupérer un semblant de vie privée sur Internet, en ajoutant tout un tas d’extensions (Ghostery, AdBlock etc.), en passant par Tor et en utilisant tout un tas de systèmes et de règles, si à côté de moi, quelqu’un expose ma propre vie, de façon direct ou indirect, est-ce bien utile d’avoir recours à tout ça ?

Comme je le disais dans mon article A une même adresse IP correspondent deux (ou plus) utilisateurs différents. Et il doit est très facile de différencier les usages de ces deux personnes. Le navigateur, le système d’exploitation, le type de machine (PC, tablette...), les sites consultés.

Ne croyez pas qu’à travers mon article mentionné ci-dessus, je critique ouvertement Mme Genma et que je lui fais des reproches via ce blog. Comme je le disais donc dans mon article Mme Genma utilise Google, Amazon (entre autres) et ces deux sociétés, de part ses recherches, ont très certainement dû dressées un profil très ciblé de notre foyer, de nos habitudes de consommation, réduisant en vain mes efforts pour avoir un semblant de vie privée. Mais quelque part, Mme Genma a plus de vie privée que moi. En effet, Mme Genma n’a pas de compte Facebook, elle ne poste jamais de message sur les forums, n’est inscrite à aucun réseau social autre... Ce sont donc des traces invisibles d’elle-mêle (et de moi indirectement) qu’elle laisse sur Internet.

Et au contraire, moi, je suis présent sur Facebook, sur Twitter, sur d’autres réseaux sociaux sur lesquels je ne vais jamais (je pense à Pinterest, Google plus, et d’autres), je poste sur des forums (beaucoup moins souvent qu’avant, mais quand même). Je tiens ce blog sur lequel je poste des articles où je me confie, via lesquels on peut savoir beuacoup de choses de moi-même, on connait mes pensées profondes... Je laisse plein de traces, de façon volontaires. Avec mes conférences, je m’expose à visage découvert (je ne suis plus derrière un écran, anonyme), sous mon pseudonyme.

Je parle de gestion de son identité numérique, de pseudonymat, d’extensions pour avoir un semblant de vie privée... Et à côté de ça je m’expose de façon publique, j’en dis beaucoup. Mais ce que je dis, je choisis de le dire, j’ai un semblant de maîtrise sur mes propos. C’est un choix délibéré en toute connaissance. Je pèse le pour et le contre. Je choisis. Au contraire de toutes ces traces qui peuvent être utilisées, qui permettent de dresser un portrait dans un but commercial... A méditer donc.

La signature unique d’un navigateur peut vous trahir

Petite parenthèse que je mets ici car cela vient compléter mes propos. Korben évoquait dans son article Brouiller les pistes avec Firegloves, le fait que Même avec des extensions comme Ghostery, AdBlock, Smart Referer et Self-Destructing Cookies, votre navigateur envoie des tonnes de métadonnées aux sites, qui sont capable de l’identifier par une empreinte, sinon unique, au moins très limitée. Pour cela, l’extension génère aléatoirement des infos comme la résolution d’écran, l’OS, la timezone ou encore la langue, mais vous pouvez aussi préciser vous-même si vous souhaitez que la liste des plugins soit désactivée ou si vous acceptez ou pas d’utiliser les polices du système pour le rendu des pages web. Si vous utilisez le même navigateur pour surfer normalement (ce qu’il ne faut jamais faire). vider automatiquement votre cache ou les cookies lorsque vous quittez Firefox. Mieux, utiliser un live-cd.

Cette fameuse signature unique vient donc compléter ce que j’évoquais dans mon article. On peut effectivement bien différencier les différentes personnes derrière une box. Et d’autant plus que la signature de mon navigateur (au vue des extensions installées, de l’OS) est unique. En voulant me rendre invisible, je le suis encore plus car j’ai un usage caractéristique. Mes efforts serait-il donc vain au final ? A méditer...