Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » La Traversée du temps

La Traversée du temps

D 19 février 2018     H 09:00     A Genma     C 0 messages   Flattr cet article Logo Tipee

Résumé du film

Makoto est une jeune lycéenne comme les autres, un peu garçon manqué, pas trop intéressée par l’école et absolument pas concernée par le temps qui passe ! Jusqu’au jour où elle reçoit un don particulier : celui de pouvoir traverser le temps. Améliorer ses notes, aider des idylles naissantes, manger à répétition ses plats préférés, tout devient alors possible pour Makoto. Mais influer sur le cours des choses est un don parfois bien dangereux, surtout lorsqu’il faut apprendre à vivre sans !

La critique de Genma

Je ferai une critique en deux parties, la seconde contenant alors du divulgachâge (spoiler), arrêtez vous avant, je le signalerai.

J’ai donc récemment vu La Traversée du temps, Toki wo kakeru shôjo pour son titre original, de Mamoru Hosoda (connu entre pour avoir réalisé Les Enfants loups, Ame et Yuki. Ce film est divertissant et on passe un très bon moment devant. Les remontées et le jeu avec le temps sont très facilement compréhensibles et donnent lieu à des situations et des quiproquos sympathiques. Le dynamisme de Makoto, son caractère et sa volonté de tout faire vite, de changer les choses, servent une histoire sympathique. De part son sujet du jeu sur le temps et une version du voyage dans le temps - remonter dans le passé pour pouvoir changer des éléments clefs et tenter d’améliorer les choses - ce film avait tout pour me plaire et il m’a plus. Mais...

Attention début du divulgachâge !!!

Je l’ai trouvé moins riche et complexe que Kimi no na wa - Your Name (sorti après mais que j’ai vu avant), et surtout j’ai été déçu par la fin du film. Je m’attendais à quelque chose de plus complexe qu’une simple métaphore du passage à l’âge adulte avec l’acceptation de certaines choses. Il aurait pu y avoir quelque chose de plus complexe, en abordant le futur de Makoto, quelques années plus tard, une fois adulte et établie dans sa vie. La montrer en restauratrice de tableau par exemple, montrant qu’elle a trouvée sa voie et l’influence que voyages dans le temps ont fini par avoir... La fin est un peu trop classique et pas assez développée à mon goût. Cela reste un dessin animé abordable par les enfants.

Une amie quand à elle m’a apporté un autre éclairage et une autre approche de ce film. Elle me disait Je l’ai trouvé plutôt optimiste. Le parallèle avec l’histoire de la tante est important : elle vit dans la nostalgie, la mélancolie, c’est elle qui attend celui qu’elle aime, il lui a promis de revenir (dans le passé). Elle est bloquée. Mais pour Makoto, l’avenir est devant elle, c’est lui qui va l’attendre dans le futur et pas l’inverse. La voie est ouverte, la vie continue et ne s’arrête pas comme pour sa tante. Je trouve ça très beau..

Et il est vrai que c’est peut-être là que réside la force de ce film. Dans ce parallèle et cette émancipation que Makoto finit par atteindre.

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

Dans la même rubrique

24 avril – Deux téléphones et séparation des usages

12 avril – Faire passer des entretiens

3 avril – Communiquer en anglais

23 mars – Tout intellectualiser

21 mars – Le métier passion

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.