Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Interview de Maxime, atteint de dystrophie des cônes

Interview de Maxime, atteint de dystrophie des cônes

D 22 mai 2011     H 09:00     A Genma     C 1 messages   Logo Tipee

TAGS : Accessibilité

C’est en faisant plus ample connaissance avec Maxime que j’ai appris son problème et je me suis alors permis de lui poser quelques questions sur son handicap.
- Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Maxime et j’ai 26 ans. Je suis originaire du Jura et suis venu à Paris pour poursuivre mes études en informatique. Je suis actuellement en alternance (bac+3) chez Capgemini en tant que Consultant Analyste Programmeur. Côté humain, Je suis un concentré de créativité et humour, avec une pointe d’ironie machiste dont ma copine raffole. D’ailleurs je vie chez elle !

— L’ACCESSIBILITE —

- Peux-tu nous parler de ton problème de vue ? Quels problèmes/contraintes cela te pose-t-il au quotidien ?

Il s’agit d’une maladie génétique dégénérative : une dystrophie des cônes. Soit une paralysie ou mauvais fonctionnement des récepteurs de couleur. Du coup, les autres cellules de l’œil appelées bâtonnets (sensibles à la lumière) sont d’autant plus actives. Le résultat est que j’ai une forte photophobie (sensible à la lumière), un champ visuel variable et confond les couleurs (je tiens à préciser que je les vois !). Il faut ajouter à cela une myopie : soit deux maladies incompatibles pour une correction visuelle maximum (avec correction : 3.5 à chaque œil).

Les problèmes et contraintes au quotidien sont relatifs puisque je vie avec ce handicap depuis tout petit. Toutefois les difficultés on réellement commencées lors de l’adolescence. Notamment pour pouvoir suivre les cours au tableau, pour le sport collectif, ainsi que pour ma propre sécurité en vélo…

Aujourd’hui, ma volonté inconditionnelle d’être autonome me met davantage dans des situations de stresse due à mon anticipation, que dans de réels problèmes. Malgré moi, je reste dépendant des transports en commun, un véritable fardeau lorsque l’on a plus de 1h30 de transport (aller), pour aller au travail.

Concernant mes études supérieures, j’ai tendance à passer pour un cobaye, chose qui ne me plaît guère. Rétroprojecteurs, cours interactifs collectifs, sont un véritable fléau pour moi (surtout lorsque on m’interdit d’autres supports tel que papier : motif, je pourrais les revendre…).

Mon sentiment est : qu’aujourd’hui, étude ou travail, je fais davantage partie d’un pourcentage et quotas, que reconnu pour mes compétences et caractéristiques personnelles.

- Quelles sont les contraintes/problématiques que tu rencontres avec l’Informatique ?

Une des raisons qui m’ont poussées vers l’informatique et que mon handicap pouvait être oublié quelques instants. En effet, il existe divers logiciels pour malvoyants et non-voyant, comme ZoomText et Jaws. Mais il existe aussi des configurations très stables sur les systèmes libres. Concernant les couleurs, on trouve facilement des sites comme :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_couleurs
. Toutefois d’autres comme : http://www.snv.jussieu.fr/archambault/cours/html/ressources/couleurs.html,ou encore :
http://www.code-couleur.net/, ne me servent à rien… en effet, s’il n’y a pas le nom de la couleur, comment savoir… ?

- Le logiciel libre : tu en penses quoi, en quoi t-est-il utile ?

Je n’ai pas encore une très bonne connaissance de ce type de produit. Pour ce que j’en ai vu, il y a de plus en plus d’outils d’accessibilité, une très bonne chose. Il faut savoir qu’il y a beaucoup de personne malvoyantes ou non-voyantes qui les utilisent.

- Quel est ton navigateur Internet et pourquoi ?

Bien que j’en utilise beaucoup du au test de développement CSS, actuellement j’ai une nette préférence pour Chrome, Firefox et Safari, du fait de leur simplicité (et norme CSS). Ne parlons pas de IE, ce serait perdre du temps.

- En quoi les normes W3C sont elles importantes ?

En effet, d’autant plus qu’elles touchent toutes les sortes d’handicap. Aussi il ne faut pas voir les normes W3C exclusivement pour les handicapés et personnes âgées. Ce sont des normes certifiées que chacun devrait assimiler dans son code, car il en dépend aussi le confort d’un utilisateur lambda. Cette année, j’ai encore vu des ingénieurs ne connaissant pas l’attribut "alt=’description’" sur une image, cela prend quelques secondes pour mettre un commentaire décrivant l’image. En effet, une synthèse vocale lira la description de l’image et non « image ». C’est la même chose pour les labels liés aux champs texte par exemple, il suffit d’un attribut "for=’idElement’" dans le label et un attribut "id=’idElement’" dans le champ lié. Ou encore des erreurs fréquentes de création de formulaire dans des "table". Imaginer seulement qu’une synthèse vocale vous dise « colonne 1 : nom du label (s’il y en a un !), colonne 2 … », ça devient infernal. Le problème que l’on peut rencontrer est que les normes sont mises à jour régulièrement pour améliorer le confort de chacun. Mais, la mise à jour des technologies ne fait-elle pas partie du métier de développeur ?

- Connais-tu Genma.free.fr ? Et que penses-tu en particulier de mon article sur "l’importance de l’accessibilité des sites web et de l’informatique en général" ?

Non je ne connaissais pas "Genma.free.fr". Je vais lire l’article en question.

- Ce site t-est-il bien accessible (via les logiciels que tu utilises) ?

Tout à fait. Toutefois au moins une norme ne me semble pas respecter, une page web ne devrait pas avoir un scroll de plus de trois écrans : certaines personnes à mobilité réduite pourraient avoir des difficultés à manipuler le scroll ou la molette de la souris. Ceci n’est pas un critique, un constat, car effectivement sur mon propre site : http://mddevelopweb.fr, j’ai encore de nettes améliorations à faire (notamment quelques formulaires dans des tableaux, lol).

- Des liens, des associations ou autre à recommander sur accessibilité ?

Le site de la W3C me semble très complet. En lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Accessibilit%C3%A9_du_Web, pour une brève explication de l’accessibilité du web. En association je dirais l’ADAPT, qui m’a accompagné dans mes recherches d’emploi sur divers forums à Paris.

— LE WEB —

- Qu’à changer Internet dans ta vie au quotidien ?

Internet m’a permis de comprendre que mon cas n’est pas une fatalité. Au contraire le net m’a donné la passion du développement web, et un métier. Hormis cela, il me permet d’accéder à davantage d’informations que sur papier (caractères trop petit), du fait des technologies du zoom ou inversion vidéo. Aussi c’est mon moyen de communication favoris, tant pour les mails, Skype…

- Tu connais Twitter ? Tu as un compte Facebook ? Si oui, pourquoi. Sinon, pourquoi pas ?

Oui dans les deux cas. J’ai créé mon compte Facebook il y a plus de deux ans en arrivant sur Paris. La raison principale était de garder et retrouver des amis laissées derrière moi. Toutefois, cela ne me sert pas plus, d’autant plus que je suis aussi en recherche d’emploi… !

- Dirais-tu que tu es cyberdépendant ? (Si oui, comment cela se traduit-il au quotidien ?)

Une cyberdépendance ? A première vue je dirais non comme tout bon addicte. Mais il est vrai qu’au bout de deux jours sans toucher un ordinateur, je commence à m’impatienter ! En réalité je travaille déjà toute la journée sur l’ordinateur. Il peut m’arriver de continuer le soir, seulement lorsque j’ai des objectifs précis. Sinon je passe mes soirées sur des jeux vidéos tels que des jeux gestion et stratégies (The settlers, Total war…) ou des jeux de rôles, pendant que ma copine squatte les séries et téléréalités.

— PASSION ET CENTRE d’INTERET —

- Quels sont tes centres d’intérêts et passions ?

Mes passions : ma copine (clin d’œil au cas où elle lise ce commentaire), et l’informatique. Mes principaux centres d’intérêts sont ma famille, mes amis et les sorties au cinéma.

- Dirais-tu que tu es Geek ? Sinon, c’est quoi un Geek pour toi ?

Non, je connais des personnes "geek", des maniaques de l’informatique. Ce sont des personnes qui passent leur temps personnel à bidouiller sur leur pc, a programmer… voire tenter de hacker. Ils sont généralement toujours dans le vif de l’actualité de l’informatique mais pas toujours du monde réel.

- Quel est ton rapport aux nouvelles technologies (Iphone et cie) ?

Je n’en utilise aucun des deux. Plus par manque de nécessité que d’opinion. Internet est un temple, je lui reste fidèle !

- Le mot de la fin ?

Tout d’abord je tiens à te remercier de m’avoir proposé cette interview. Espérant avoir répondu à tes attentes et éclairé certains points notamment concernant la sensibilisation à l’accessibilité du web.

J’espère que cet interview aidera à ce que le web soit toujours plus accessible. Et merci à toi, Maxime et quand tu as le temps, tu sais quel blog tu peux lire !

1 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.