Censure des sites en France

, par  Genma , popularité : 2%

J’avais écrit un certain nombre de billets de vulgarisation sur le DNS et celui-ci s’inscrit dans la suite sur cette thématique.

Le blocage administratif de sites en France

Lors des Café vie privée, je parle de cette censure, au travers de l’exemple de PirateBay par exemple Le Tribunal de Grande Instance de Paris a ordonné le 4 Décembre 2014 aux principaux fournisseurs d’accès internet français (Orange, Bouygues, Free et SFR) d’effectuer un blocage DNS du site The pirate Bay ainsi que de ses miroirs.

Ou encore Un décret instaurant le blocage administratif des sites Internet soit pédopornographiques, soit faisant l’apologie ou provocant au terrorisme a été voté. Il s’agit de bloquer administrativement des sites, donc sans intervention préalable d’un juge. Le gouvernement n’a pas jugé utile, pas plus que la majorité ou l’opposition parlementaire, de faire examiner par le Conseil constitutionnel des lois extrêmement sensibles pour les libertés...

En incitant les personnes présentes à réfléchir et se forger leurs propres avis : Aujourd’hui, c’est la pédopornographie, le terrorisme... Et demain ? Demain, une censure de la pornographie, du moins de certaines catégories (SM ou autre) ? Quid des sites qui parlent de l’anonymat, de tor etc.

Est-ce que demain, on se verra interdire de débattre sur cette censure (car la loi, c’est la loi), voir interdire de diffuser des connaissances permettant de la contourner (ce qui pourrait être déclaré illégal) ?

Un premier site d’apologie du terrorisme bloqué en France

Depuis le week-end dernier, un premier site a été bloqué et les réactions au sein de la communauté geek, libriste et technophile n’a pas tardé et je vous mets quelques liens de références :
 C’est quoi, un DNS qui ment ? par Numendil
 Censure administrative du Web en France, un premier regard technique par Stéphane Bortzemeyer
 La censure est en place en France ou comment on se fend la gueule par Rames
Premier cas de censure administrative de sites « terroristes » : analyse à chaud par Taziden.

Tous explique le principe, les conséquences, la façon de contourner, donne également leur point de vue respectif sur cette censure. Tout y est dit ou presque, je n’ajouterai donc pas grand chose... Si ce n’est que...

Il y a des points positifs à tout ça

Car oui, il y en a. Chacun explique a son audience (les lecteurs de son blog, site) le principe de ce filtrage, le fonctionnement du DNS et contribue ainsi à la diffusion de connaissances techniques qu’il est nécessaire de s’approprier en tant qu’Internaute. Le niveau de connaissance global sur "comment ça marche Internet" évolue donc, ce qui est une bonne chose. On pourra ensuite aborder les problématiques de neutralité du Net par exemple...

A travers cette censure et en "surfant sur l’actualité", on peut entamer une réflexion sur les usages d’Internet, la volonté de censurer, de contrôler ce far-west, le Minitel 2.0 qu’il est devenu... Il y a de quoi faire et s’occuper. Ca tombe bien, j’ai un blog, j’aime écrire, discuter, présenter les choses, vulgariser, partager mes connaissances. Je ne suis donc pas prêt de m’arrêter ;-).