Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Veille Technologique » Toujours plus d’outil Google pour nous espionner

Toujours plus d’outil Google pour nous espionner

D 27 février 2014     H 09:00     A Genma     C 1 messages   Logo Tipee

TAGS : Sites - Liens Google Shaarli

Dans cet article, je voudrais mettre en avant une nouvelle fonctionnalité de tracking à laquelle on ne pense pas forcément. On pense aux cookies, au bouton "J’aime" et "+1", aux URL indiquant de quel site on vient. C’est sur le Shaarli de Sebauvage que j’ai lu deux commentaires importants que vous retranscrits ici pour vous faire comprendre de quoi il s’agit. Ces commentaires étant suffisamment explicites, je n’en dirai pas plus.

Google Webfonts

Google Webfonts, The Spy Inside ? Mais pourquoi est-ce que les gens ne comprennent pas ? Google AdSense (publicité). Google Analytics (statistiques). Google WebFonts (polices de caractères). Google Maps (cartes). Bouton Google+ (partage). YouTube (inclusion de vidéos dans les pages web). Google CDN pour jQuery et les autres libs Javascript... Tu m’étonne que Google est trop content de fourguer tous ses services "gratuits" aux webmasters ! Si la moindre ressource Google est incluse dans une page, cela fait automatiquement une requête vers les serveurs Google à chaque affichage de la page, lui permettant de profiler tous les internautes, les suivant de site en site, de page en page, dans leur surf quotidien. Le tout avec la collaboration des webmasters trop contents de profiter de ces outils "gratuits"... qu’ils paient avec la vie privée de leurs visiteurs.Source

Éviter de subir le CDN de Google

La plupart des sites utilisent pour jQuery (et autres libs js), Rom1 a eu une idée géniale : Chaque fois qu’une page utilise le CDN de Google, il redirige vers un site à lui, en local. Double bénéfice : Il n’est plus traqué par Google (en tous cas pas par les requêtes vers le CDN), les sites continuent de fonctionner, et il améliore un peu la vitesse de chargement des pages (puisque les javascripts sont chargés depuis un serveur web local). Le seul inconvénient est qu’il faut maintenir une copie locale des librairies javascript, et penser à les mettre à jour (J’imagine qu’on pourrait même faire un script pour ça :-) Source

1 Messages

  • Il faut relativiser un peu. ces ressources sont mises en cache par le navigateur donc contrairement à ce que dis sebsauvage ce n’est pas à chaque requête. Ce qu’il faudrait c’est examiner les infos que le navigateur envoie lorsqu’il fait ces requêtes et les supprimer au maximum (pour qu’elles soient équivalente à ce que font les requêtes lors de l’installation des fichiers dans ce que donne en lien seb). De ce que j’ai vu rapidement les informations transmises sont l’UA, le referer, le champ origine et éventuellement les types mime acceptés pour tous sauf le dernier il y a des extensions pour ça.

    Donc avec un firefox correctement configuré et la gestion du cache standard de firefox, on arrive à la même solution (sauf qu’il n’y a pas à avoir de serveur web ni à gérer la mise à jour de ces ressources).


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.