Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Veille Technologique » Python pour les kids chez Eyrolles

Python pour les kids chez Eyrolles

D 2 avril 2015     H 09:00     A Genma     C 2 messages   Logo Tipee

TAGS : Planet Libre Eyrolles

Présentation de l’éditeur

La programmation accessible à tous !

Python est un langage de programmation puissant, expressif, facile à apprendre et amusant. Il est compatible avec Mac, Windows et Linux.

Python pour les kids donne vie à Python et t’emmène, ainsi que tes parents, dans l’univers de la programmation. Avec des trésors de patience, Jason R. Briggs te guidera parmi les bases, à mesure que tu t’essaieras à des exemples de programmes uniques et parfois hilarants, qui mettent en lumière des monstres voraces, des sorciers, des agents secrets, des corbeaux voleurs et d’autres curiosités du genre. Les définitions des termes utilisés, le code colorisé et expliqué en détail, ainsi que des illustrations en couleurs agrémentent l’apprentissage et le rendent plus aisé.

Les fins de chapitres proposent des puzzles de programmation pour t’entrainer. À la fin du livre, tu auras programmé deux jeux complets : un clone du fameux jeu de pong (balle bondissante et raquette) et "M. Filiforme court vers la sortie", un jeu de plates- formes avec des sauts, des animations et bien plus.

Python pour les kids chez Eyrolles

La critique du Genma

J’ai de part mon métier, des notions de programmation dans différents langages, et j’en ai lu de nombreux livres sur les langages de programmation. Avec un livre intitulé Python pour les kids, je m’attendais à avoir un survol de ce langage. Pourtant dès le premier tiers du livre, on aborde des concepts de programmation objet, d’interface graphique... La montée en niveau de connaissance se fait de façon progressive mais rapide. J’ai été surpris. Et moi qui cherchait l’occasion de mettre à Python, c’est finalement par ce livre que je vais peut être me lancer finalement.

Je n’ai pas, par manque de temps, mis en pratique les exercices (pas encore) mais ils me semblent assez complets et riches. Bien que le titre soit "Python pour les kids" et que le texte soit un peu enfantin/familier (on n’aura pas des textes et explications avec un ton trop académiques ; et c’est peut être une bonne chose) font que je recommanderai ce livre à tout adulte qui voudrait apprendre la programmation et qui ne sait pas par où commencer. Si vous cherchez des tutoriels ludiques et que vous n’avez pas (pas encore) de projet bien défini, il pourra être intéressant de regarder du côté de ce livre. Il sera peut être moins académique qu’un livre plus classique mais peut être aussi plus abordable, permettant de lancer plus facilement dans l’apprentissage du langage Python.

Pour les enfants, cible première de ce livre, il est conseillé à partir de 10 ans. Je pense que plus jeune, on se tournera peut être d’abord vers un livre comme Scratch pour les kids, dans la même collection. Puis, si l’enfant est à l’aise et veut aller plus loin dans la programmation, on ira alors vers Python avec ce livre.

Comme je le disais dans ma critique du livre Scratch pour les Kids, l’apprentissage de la programmation permet de comprendre comment fonctionne les outils informatiques qui ont envahis notre quotidien et permet de se ré-approprier un contrôle sur eux. Encourager les enfants à apprendre les langages de programmation, les faire comprendre comment ça marche (combien veulent devenir créateur de jeux vidéos sans savoir ce qu’il est en pratique) est une très bonne initiative que je ne peux qu’encourager.

2 Messages

  • Je vais prochainement monter un petit atelier info dans mon village pour initier des primaires.

    j’ai déjà commandé le livre sur Scratch après avoir testé l’intérêt chez mes propres enfants (avec le PDF fourni en ressources en ligne également dispo sur le site de scratch).

    Je pense que l’intérêt est réel si j’arrive a leur faire quelque chose de concret :
    Pour Python, je veux voir quitte a utiliser des librairies simples à réussir à leur faire bouger quelque chose. genre un robot (hyper symple) qui ne ferait qu avancer et reculer.

    j’ai remarqué , dès qu il y a un truc concret ça les captive d’avantage.


  • Bonjour,

    Le plus grand mérite de cet ouvrage, à mes yeux, est la mise à disposition gratuite en téléchargement. Il s’agit d’une somme assez conséquente sur Python qui apporte beaucoup.

    Par contre du point de vue de la démarche didactique, l’essentiel réside dans une présentation à base d’historiettes avec des oiseaux et autres éléments présentés de manière classique.

    "En plus, si tu n’as rien d’autre à faire, la programmation, c’est franchement chouette pour passer un agréable après-midi, alors qu’il ne fait pas beau dehors."

    Une phrase pour le moins étonnante concernant la motivation d’un enfant, on est très loin des propos de Papert au sujet du Logo ou de Wirth sur Pascal. On y retrouve les propos éculés du genre "Comme pour tout ce que tu essaies pour la première fois, il vaut mieux toujours débuter par les bases. Donc, commence par les premiers chapitres et résiste à l’envie de sauter directement aux derniers. Personne ne peut jouer une symphonie du premier coup, simplement en prenant un instrument. Les élèves pilotes d’avion ne commencent pas à piloter un avion tant qu’ils n’ont pas compris et assimilé les commandes essentielles. Les gymnastes ne sont (généralement) pas capables de réaliser des saltos arrière dès leur premier essai. Si tu passes trop vite à la suite, non seulement tu n’auras pas en tête les idées de base mais, en plus, le contenu des chapitres suivants te paraîtra plus compliqué qu’il ne l’est réellement."

    Rien de bien motivant pour les enfants car le livre s’adresse à eux, en utilisant le tu. On est étonné également par les fautes de français, pas seulement de frappe.

    J’ai pour ma part le sentiment de déjà vu, mais je suis d’accord avec vous la nouveauté ne saurait être un critère, un peu un cours de Python, bien plus que de programmation, agrémenté de petites histoires pour les petits. Il y a un travail réel à ce sujet, mais cela reste plaqué sur un discours sans apport didactique. L’auteur par exemple ne craint pas d’évoquer la notin de coloration syntaxique sans explication dès le début, bien entendu à la fin il y ait un index, donc du très classique.

    "Les exemples de ce livre utilisent pour la plupart la console d’environnement d’exécution d’IDLE (qui signifie « environnement de développement intégré »), intégrée à Python. IDLE fournit ce qu’on appelle la « coloration syntaxique », le copier-coller (comme quand tu copies et colles dans les autres applications) et une fenêtre d’éditeur où tu peux enregistrer du code pour plus tard."
    On fait donc appel à des notions non acquises par un enfant de dix ans, mais des adultes peuvent en tirer profit pour travailler avec des enfants, les petites histoires peunvent facilement être reprises. On peut dire que des parents peuvent faire le lien pour les notions non expliquées et amener de la didactique dans la présentation des notions.

    Si je devais proposer un ouvrage à des enfants, je prendrais la peine de chercher un peu plus, quitte à découvrir qu’il n’y a pas mieux pour Python.

    Bonne soirée.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.