Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Veille Technologique » Les bases de données NoSQL et le Big Data chez Eyrolles

Les bases de données NoSQL et le Big Data chez Eyrolles

D 16 juin 2015     H 09:00     A Genma     C 1 messages   Logo Tipee

TAGS : Eyrolles

Les bases de données NoSQL et le Big Data par Rudi Bruchez aux Editions Eyrolles

Présentation de l’éditeur

En quelques années, le volume des données brassées par les entreprises a considérablement augmenté. Émanant de sources diverses (transactions, comportements, réseaux sociaux, géolocalisation...), elles sont souvent structurées autour d’un seul point d’entrée, la clé, et susceptibles de croître très rapidement. Autant de caractéristiques qui les rendent très difficiles à traiter avec des outils classiques de gestion de données. Par ailleurs, certains cas d’utilisation exigeant des temps d’accès très courts défient également les capacités des moteurs transactionnels. C’est pour répondre à ces différentes problématiques que sont nées les bases de données NoSQL (Not Only SQL), sous l’impulsion de grands acteurs du Web comme Facebook ou Google, qui les avaient développées à l’origine pour leurs besoins propres. Grâce à leur flexibilité et leur souplesse, ces bases non relationnelles permettent en effet de gérer de gros volumes de données hétérogènes sur un ensemble de serveurs de stockage distribués, avec une capacité de montée en charge très élevée. Elles peuvent aussi fournir des accès de paires clé-valeur en mémoire avec une très grande célérité. Réservées jusqu’à peu à une minorité, elles tendent aujourd’hui à se poser en complément du modèle relationnel qui dominait le marché depuis plus de 30 ans.

Cet ouvrage d’une grande clarté dresse un panorama complet des bases de données NoSQL, en analysant en toute objectivité leurs avantages et inconvénients. Dans une première partie, il présente les grands principes de ces bases non relationnelles : interface avec le code client, architecture distribuée, paradigme MapReduce, etc. Il détaille ensuite dans une deuxième partie les principales solutions existantes (Hadoop, MongoDB, Cassandra, CouchDB...), en précisant spécificités, forces et faiblesses de chacune. Complétée par une étude de cas réel, la dernière partie du livre est consacrée au déploiement concret de ces bases : dans quel cas passer au NoSQL ? quelle base adopter selon ses besoins ? quelles données basculer en NoSQL ? comment mettre en place une telle base ? comment la maintenir et superviser ses performances ?

Les bases de données NoSQL et le Big Data par Rudi Bruchez aux Editions Eyrolles sur le site de l’éditeur Eyrolles.

La critique du Genma

D’après la description sur le site de l’éditeur, cet ouvrage s’adresse aux experts en bases de données, architectes logiciels, développeurs... ainsi qu’aux chefs de projet qui s’interrogent sur le passage au NoSQL. Effectivement, pour une personne qui comme moi chercherait à faire de la veille technologique et s’intéresserait au concept de NoSQL, ce livre est une bonne entrée en matière. Les premiers chapitres seront intéressants et permettent de répondre aux questions que l’on peut se poser et aider à comprendre ce qu’est-ce qu’une base NoSQL , NoSQL versus SQL : quelles différences... La deuxième partie présente un panorama des principales bases de données NoSQL (Hadoop, CouchDB, MongoDB, Riak, Redis, Cassandra) Enfin la troisième partie se consacre à la mise en oeuvre d’une base de données NoSQL, avec des conseils quand aux choix de la base, la mise en place de la solution, maintenance et supervision d’une base NoSQL, pour finir par une étude de cas.

Pour faciliter la lecture, la connaissance du moins la compréhension des langages JSON, Python et des commandes shell peut être un prérequis si l’on souhaite comprendre les exemples sous forme de code source, script et autres exemples de configuration et paramétrage ou d’analyse des fichiers journaux/logs (par exemple).

Ce livre est assez complet et permettra donc d’avoir un bon aperçu de ce que sont les bases de données SQL et le Big Data. Pour approfondir le sujet, restera alors à se lancer dans un projet, de choisir la base de données et on se tournera alors vers un ouvrage spécialisé sur cette base de données (pour avoir des tutoriels, des exemples précis de fichier de configurations etc).

1 Messages

  • Le livre à l’air intéressant. Ma seule (mauvaise) expérience du NoSQL était dans le cadre d’un wiki (j’ai oublié le nom) hébergé sur Zope et j’ai été un peu refroidie notamment à cause de l’impossibilité de migrer simplement ce fameux wiki vers autre chose à cause du NoSQL. Le livre aborde-t-il cette problématique de la presque irréversibilité du processus ?

    Toujours est-il que ce livre à l’air très intéressant et que je ne manquerai pas d’y jeter un coup d’œil.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.