Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Informatique » Le mode sombre ou dark mode

Le mode sombre ou dark mode

D 5 juin 2020     H 09:00     A Genma     C 4 messages   Logo Tipee

TAGS : Planet Libre

Introduction

J’avais rédigé un billet de Retour d’expérience sur l’usage de Redshift, le fait de changer les couleurs de façon automatique en fin de journée pour diminuer la quantité de lumière bleue. 1 an et demi après, je continue d’utiliser cette fonctionnalité et me suis habitué.

J’ai retrouvé dans mes notes de projets de billets de blog l’extrait suivant pour lequel je n’ai plus la source :
regarder 8 h / jour un écran blanc est une absurdité consternante à laquelle nous sommes tous confrontés. Vous gagnerez à utiliser des logiciels permettant de travailler sur un fond sombre, lesquels sont peu nombreux malheureusement. Pour internet, utiliser l’extension "Night Mode Pro" ( ou équivalent ) peut éviter des maux de tête en soirée.

Je me suis donc posé la question de ce fameux "mode sombre" ou "dark mode" en anglais.

Le mode sombre ou dark mode

Quel est l’intérêt d’un mode nuit/sombre ? L’intérêt d’un mode nuit est de diminuer les problèmes de sommeil étant donné que les fonds claires engendre des perturbations du sommeil chez les utilisateurs. L’intérêt d’un mode sombre est de diminuer l’éblouissement lié à l’arrière-plan clair d’un site web qui abîme les yeux. Source

Dans mon usage au quotidien

J’ai fait un peu le bilan des applications que j’utilise au quotidien.

Client mail ou Thunderbird, Firefox : j’ai conservé le mode normal, pas de dark mode. Ubuntu 20.04 (que j’utilise actuellement) propose un thème Yaru-Dark pour avoir un fond noir mais il est mal intégré avec certaines applications : on a des effets de contraste fond blanc dans certaine zone pour des fonds noirs dans d’autres, ça manque d’uniformisation. La plupart des pages webs ont un font blanc et je n’ai pas ressenti le besoin de mettre l’application du type "Night mode pro", que j’ai testé rapidement et qui fait une inversion de couleurs (et donc des rendus pas toujours très agréables à l’oeil). Je n’ai pas installé d’extension pour changer les couleurs / passer en dark mode les pages webs.

Dans les autres logiciels, il y a un client Mattermost. Dark mode activé, je préfère. Un terminal (Terminator), thème par défaut donc écran noir, texte blanc. Quand je travaille avec un outil bureautique comme LibreOffice, la page est blanche. Je n’ai rien changé. Et pour la rédaction de billets de blogs, j’utilise l’éditeur Gedit avec un thème sombre (Cobalt), donc texte blanc sur fond bleu nuit.

Dans les applications sur smartphone, quand le mode nuit est présent, je l’active. Je l’ai activé dans les deux applications que j’utilise le plus au quotidien, à savoir Twitter et Nextcloud Notes.

J’ai donc un usage hybride et selon les applications, je ne suis pas adepte du mode nuit - dark mode à tout prix. Si vos avez des retours d’expériences / un avis complémentaire, les commentaires sont ouverts.

4 Messages

  • je plussoie l’adoption de redshift, dont je ne peux vraiment plus me passer (au passage, merci de me l’avoir fait découvrir). Ma chère et tendre n’en veut pas sur sa session, soit, mais du coup le soir, quand il m’arrive de passer de la mienne à la sienne à sa demande, ça me "pique" vraiment les yeux.

    Pour ce qui est du Dark Mode, je suis un peu plus mitigé : l’écriture claire sur fond sombre peut s’avérer tout aussi fatigante pour les (mes) yeux qu’un fond blanc ou clair, à l’instar de certains magazines publiant des pages de cette manière (au passage appelé "défonce" dans le monde de l’impression, à chacun d’interpréter ça comme il veut ;-D


  • Bonjour,

    Merci pour ton article qui m’a fait réaliser que j’avais oublié d’activer le mode nuit de Gnome sur une de mes machines :)

    Sinon en retour d’expérience, ça fait presque un an que j’utilise l’extension Dark Reader sur Firefox et Chrome au quotidien. Globalement l’effet de l’extension est vraiment propre et permet d’injecter automatiquement un changement de style dans chaque page pour avoir un fond sombre et avoir une palette d’autre couleur plus adapté en gardant un bon contraste. Je commence à me détacher un peu de l’extension. Elle consomme pas mal de ressource machine (ce qui fini par être problématique en fonction du nombre d’onglet qu’on a d’ouvert), parfois on perd quelques informations (en particulier des arrière-plan images qui disparaissent), parfois on tombe aussi sur des formulaires illisibles car le style est complètement cassé. Du coup j’ai changé mon utilisation, je suis en mode désactivé par défaut et je l’active pour les sites que j’utilise au le plus et pour lesquels ça ne pose pas de soucis :)

    Sinon je fonctionne un peu comme toi en activant quand c’est proposé mais sans forcément trop chercher à l’avoir à tout prix. Je note que tu n’as pas évoqué ton mobile, sur mon mobile je favorise des applications avec un mode sombre en priorité quand je sais que je vais les utiliser beaucoup (EasyRSS, K9-Mail, FairMail et Qksms en particulier) et j’ai aussi activé le thème sombre d’Android (j’ai un OnePlus 6 je ne sais pas si c’est exactement pareil pour toutes les marques)


  • Le mode sombre est peut-être mieux géré sur smartphone car les applications sont peut-être développées également en ce sens.
    Sur les logiciels classiques PC, on a l’impression que c’est juste une histoire de thème, sans trop réfléchir à l’ergonomie générale et d coup c’est pas toujours génial.
    Sur smartphone, Opéra est toujours en mode sombre.
    Sur linux j’ai longtemps été sur la distribution Solus OS qui a la particularité de tout proposer en mode sombre. C’est rigolo au début et inutilisable au final.
    Thunderbird par exemple est en mode sombre donc les messages lus sont blanc et les non lus sont blans également, mais en gras, le tout sur fond noir. Autant dire qu’on distingue plus rien.
    Pareil sur libreoffice, la page est blanche mais le menu général est sur fond sombre : autant dire que c’est pas toujours bien géré et qu’on distingue difficilement les icones...
    Bref le mode sombre ok mais seulement quand il est conçu pour et correctement.
    Pour le mode nuit, il est bien évidemment activé sur smartphone et sur Gnome : faut juste régler un peu pour pas que les pages n’apparaissent entièrement jaunes. mon épouse elle n’en veut pas, elle trouve ça moche au final.


  • Le dark mode sur Firefox (DarkReader pour ne pas le nommer) est devenu un indispensable pour moi, au point que je l’active parfois en journée aussi. Et je plébiscite les sites qui sont nativement sombre (ex : arte.tv) c’est tellement plus agréable et esthétique !

    Sur Ubuntu (version Mate) 20.04, je trouve le darkmode plutôt bien intégrer (je ne me souviens plus du nom du thème que j’utilise, je vérifierai...), je n’ai pas rencontré les gros bugs que tu signales, mis à part en consultation de l’historique de Firefox où les lignes sont alternativement blanche et noire, assez illisible...

    J’utilise aussi redshift en complément.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.