Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Veille Technologique » Guides d’autodéfense numérique

Guides d’autodéfense numérique

D 13 février 2015     H 09:00     A Genma     C 1 messages   Logo Tipee

TAGS : Tails

Pour les personnes s’intéressant aux problématiques de la vie privée et cherchant des guides leur permettant d’en apprendre plus, je mentionnerai l’existence des deux guides suivants :

L’informatique : se défendre et attaquer Cette brochure a été faite par désir de rassembler les connaissances théoriques et les outils pratiques actuellement les plus efficaces à nos yeux, pour utiliser l’informatique pour des activités sensibles, sans se faire avoir. Concrètement, ça implique d’être en mesure d’agir de manière anonyme, confidentielle et en laissant le moins de traces possible derrière nous. Sans ces précautions, inutile d’espérer déjouer longtemps la surveillance et la répression employées par les États et leurs classes dirigeantes pour continuer à exercer tranquillement leur domination. Se réapproprier les outils informatiques, c’est comprendre pour mieux se défendre et... attaquer, mais c’est aussi se donner les moyens de pouvoir choisir en connaissance de cause, quand ne pas utiliser l’informatique.

Le Guide d’autodéfense numérique, en deux tomes.

Tome 1 : hors connexions Ce premier tome se concentrera donc sur l’utilisation d’un ordinateur « hors connexions » — on pourrait aussi bien dire préalablement à toute connexion. Mais ce sont aussi des connaissances plus générales qui valent que l’ordinateur soit connecté ou non à un réseau. On met donc de côté, jusqu’au second tome, les menaces spécifiquement liées à l’usage d’Internet et des réseaux.

Tome 2 : en ligne C’est l’objet principal de ce second tome que de permettre à tout un chacun de comprendre quels sont les risques et les limites associés à l’utilisation d’Internet [et] de se donner les moyens de faire des choix éclairés quant à nos usages de l’Internet.

Le grand reproche que je ferai est le côté militant du premier guide. On retrouve un certain nombre de fois l’usage de terme tel que flicaille, racaille et autres pour désigner les policiers. Je pense que de ce fait, ce guide n’est pas grand public. De tels propos, peut être justifié dans un milieu militant (que personnellement, je ne connais pas) m’ont personnellement gêné. Ce guide crée un sentiment de peur, de menace, de représailles par un état policier...

Ce guide a toutefois de très bons points positifs, tout comme le guide d’autodéfense numérique. Dans ces deux guides sont expliquées et vulgarisées différentes notions et concepts qu’il est important de bien comprendre : comment fonctionne un ordinateur (c’est quoi un processeur, la mémoire vive), comment fonctionne Internet (c’est quoi un routeur, un DNS...). C’est là un très bon travail collaboratif et je n’ai rien à redire là-dessus. Bien que connaissant bien ces sujets, j’ai appris / trouver une façon de présenter ces notions de bases qu’il est nécessaire de s’approprier avant d’entrer le vif du sujet.

En effet, ça n’est pas utile d’utiliser Tails et les outils fournis au sein de cette distribution si on ne comprend pas ce que l’on fait : car c’est là le meilleur moyen de faire des erreurs. Comprendre le principe, la logique, le fonctionnement de Tails et des outils, nécessite comme prérequis des connaissances de base sur le fonctionnement d’un ordinateur, les traces que l’on peut y laisser, tout comme celles que l’on peut laisser sur le réseau.

En cela ces deux guides sont complémentaires, répondent bien aux besoins et sont des bonnes ressources pour débuter, apprendre ou approfondir ses connaissances dans l’usage de Tails, la protection de sa vie privée sur Internet, avoir recours à l’anonymat et parfaire son modèle de menace.

1 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.