Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Compte-rendu de ma journée à l’IUT de Vannes

Compte-rendu de ma journée à l’IUT de Vannes

D 16 mars 2016     H 09:00     A Genma     C 0 messages   Logo Tipee

Ce mardi 15 mars j’étais à l’IUT de Vannes en Bretagne pour le printemps de l’entreprise. Voici mon petit-compte rendu de cette journée.

Remerciements

Je tiens à commencer en présentant de nouveau mes remerciements à tout le corps enseignant de l’IUT, au personnel administratif, pour avoir fait confiance à ses étudiants en acceptant qu’un "blogueur avec un nom bizarre" vienne par trois fois lors de la journée Printemps de l’Entreprise.

Je remercie les différents retours positifs et encouragements reçus via Twitter.

J’ai sympathisé avec un petit groupe d’étudiants que je tiens donc spécialement à remercier, dans l’ordre alphabétique (pour ne pas faire de jaloux) Matthieu, Maxime, Simon, Vincent. Et plus particulièrement Jean-Luc pour l’invitation et les moments de discussion.

Remarques

Les conférences ont été filmées et devraient être disponibles prochainement en ligne. Les supports de conférences sont disponibles en ligne. Je mets les liens dans chaque sous-partie.

La conférence Sortir du Big Data

La journée a débuté par une conférence d’un journaliste de Libération, Alexandre Lechennet, qui a parlé du big data, des usages possibles qu’il peut être fait du cumul des données personnelles. Alexandre m’a préparé une voie royale, en posant le balisage d’un chemin solide, donnant des définitions et des exemples précis.

Vint ensuite la mienne. Une demi-heure pour parler de "Comment sortir du Big data". Deux cents personnes face à moi, quelques enseignants, des étudiants et lycéens. Une demi-heure, c’est un temps très court pour moi qui peut parler pendant des heures (celles et ceux qui me connaissent le savent bien). Ma présentation était bien rodée, mais surtout préparée, j’ai tenu dans le temps imparti. J’ai su solliciter l’attention du public, déclenchant tour à tour rire, surprise, étonnement, interrogation et réflexion. Car j’étais dans mon élément. Un public face à moi. Un sujet que je maitrise.

J’étais en mode Genma, j’étais dans la peau de mon personnage de théâtre. Je joue mon sketch, mon one-man show bien rodé. Je démocratise, je sensibilise... Quelques morceaux choisis des temps forts de la conférence. Je commence en parlant de la diffusion des volontaires des données personnes. Avec les selfies Si vous êtes sages je vous montrerai la version 18+ (Je fais allusion à la 1ère partie de mon support Chiffrofete - Divers éléments). Rire. Ca commence bien. J’ai capté l’attention du public.

Qui a un compte Facebook ? Une majorité de mains se lèvent. Qui met TOUT sur Facebook ? Les mains se baissent. Quand le bouton j’aime de Facebook apparait, Facebook sait que vous êtes allé sur le site. Facebook sait TOUS les sites que vous allez voir dès lors qu’il y a un bouton J’aime. TOUS LES SITES... Et là je vois les regards, les inquiétudes... S’ensuit alors une explication sur les trackers et comment les éviter.

L’hygiène numérique, c’est comment éviter une gastro informatique. Rire dans la salle. Ma phrase fait son effet. Une fois de plus. Il y a également le célèbre Le cloud c’est l’ordinateur d’un autre, et le si c’est gratuit, c’est vous le produit qui est bien compris. Et au moment des questions, une question sur la qualité des mots de passe. Je place un Plus c’est long plus c’est bon. Le public est conquis. Les professeurs ravis : beaucoup de messages importants sont passés, les élèves se rappelleront des conseils de bases en hygiène numérique et n’auront plus le même regard sur leurs usages du cloud, des réseaux sociaux et prêteront plus attention à l’usage qui est fait de leurs données personnelles.

- Support de la conférence au format PDF :
- Source Latex/Beamer Genma - Sortir du big data

Framasoft et la Degooglisation

De 10h à 11H, j’étais dans une salle de TD pour parler de Framasoft et de la Degooglisation. Une petite demi-heure à présenter Framasoft, dans la lignée de ma conférence sur sortir du Big Data. Les personnes présentes sont captivées, écoutent attentivement, prennent des notes.

Le topo se termine par quelques questions, qui amènent sur une grande demi-heure à parler de diverses choses, en sensibilisant les étudiants à leur identité numérique, à la nécessité de s’investir dans des projets, à participer à des communautés, à tester, à apprendre, à être curieux, à se lancer dans la construction de leur propres clouds, à se réapproprier leurs données personnelles. Je partage un peu de mon expérience. Les discussions avec certains d’entre eux m’ont rappelé qui et comment j’étais à leur âge, et le chemin parcouru depuis, une bonne moitié de ma vie. Avec de nombreuses années à participer à des projets en n’impliquant de plus en plus, surtout ces dernières années, dans les communautés open-source.

J’ai profité de ce petit comité pour faire deux des petites images de vulgarisation habituelles (Les publicités qui s’affichent le dimanche midi sur mon ordinateur quand BelleMaman Genma l’utilise et mon petit achat de produit intime le samedi après-midi au supermarché ; celles et ceux qui connaissent comprendront :-) De nouveau rire dans la salle, j’ai marqué les esprits avec ces nouvelles idées ; le message sera passé.

- Support de la conférence au format PDF : https://github.com/genma/UP_052015_Framasoft/raw/master/Genma_Framasoft.pdf
- Source Latex/Beamer https://github.com/genma/UP_052015_Framasoft

FirefoxOS et Mozilla

A 14h, la thématique de la conférence était Firefox 0S, le système d’exploitation par Mozilla. Salle comble. J’ai demandé si le public étudiant était là pour ma façon de présenter (vu les très bons retours sur mes précédents interventions) ou pour le thème, beaucoup étaient pour le thème.

Cette présentation avait un ton plus sérieux. J’avais repris et mis à jour ma conférence habituelle sur Firefox OS. Pour rappel, nous sommes en pleine période de transition, avec l’annonce en décembre de l’arrêt du développement de Firefox OS pour smartphone par Mozilla pour passer à un OS pour l’Internet des Objets (I.O.T. Internet of Things), puis une annonce en mars sur la phase de transmission du développement de Firefox OS pour smartphone redevenu B2G (Boot 2 Gecko). J’ai donc présenté les principes de Firefox OS, en donnant quelques éléments techniques, en présentant l’architecture, le concept. J’ai parlé de la période Firefox OS pour smartphone puis de la nouvelle réorientation avec l’Internet des Objets, terminant enfin sur comment contribuer à Firefox OS et à Mozilla d’une façon plus globale, sur comment s’impliquer dans la communauté Francophone et devenir Mozillien.

Ayant en face de moi des étudiants en IUT, j’ai essayé d’axer mon discours sur le fait que devenir Mozillien permet d’acquérir de l’expérience au sein d’une communauté accueillante, de trouver des projets pour tout le monde (de la traduction, de la documentation ou du développement...) et de s’enrichir personnellement tout en ajoutant des expériences qui peuvent permettre de se démarquer sur son CV.

Ce serait avec plaisir que je retrouverai, je l’espère, certains de ces étudiants au sein de la communauté Mozilla. Ce serait quelque chose de plaisant de savoir que j’ai su convaincre certain-e-s d’entre eux.

- Support de la conférence au format PDF : https://github.com/genma/FirefoxOS_IOT/raw/master/Genma_FirefoxOS.pdf
- Source Latex/Beamer https://github.com/genma/FirefoxOS_IOT

La fin

Passer du temps avec des étudiants m’a rappeler mes propres années de fac. J’ai deux fois l’âge de certains avec qui j’ai passé du temps. Mais mon esprit jeune, geek et dynamique semble avoir plu. J’étais dans mon élément. L’expérience m’a aidé pour l’aisance orale, trouver les petites phrases et touches d’humour, mais également parler avec sérieux au corps enseignant sur la démocratisation et la transmission de savoir autour de l’hygiène numérique, de l’identité numérique (rappel je suis intervenu sous pseudonyme). Des discussions intéressantes. En regardant Jean-Luc parlé de logiciel libre des étoiles plein les yeux, un sourire jusqu’aux oreilles à l’idée de lancer "un club Linux au sein de l’IUT", après avoir tenté d’évangéliser une de ses profs en tentant avec une maladresse touchante de lui faire abandonner la suite Microsoft Office pour LibreOffice, cela me rappelait mes propres débuts de libristes il y a une dizaine d’années.

Toute bonne chose à une fin, l’heure de mon départ pour prendre mon TVG de retour approchait. J’ai terminé fatigué mais heureux de ma journée, content de mes différentes interventions, satisfait d’avoir pu sensibiliser bons nombres d’étudiants à des projets et des causes qui me sont chers. La plus belle preuve que cela c’est super bien passé reste pour moi ce projet de revenir de nouveau à l’IUT prochainement pour une nouvelle intervention, projet évoqué sur le quai de la gare. Oui ce sera avec plaisir. Reste à organiser tout ça maintenant :-)

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.