Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Yunohost » Autohébergement et ADSL

Autohébergement et ADSL

D 18 novembre 2016     H 09:00     A Genma     C 5 messages   Logo Tipee

TAGS : Auto-hébergement Yunohost Planet Libre

Comme j’ai déjà pu le dire dans des articles précédents, lorsque l’on fait de l’autohébergement, on se retrouve vite confronté au A dans ADSL. A pour Asymétrique. Le serveur étant chez soi, lorsque l’on consulte les données depuis l’extérieur sur son cloud personnel, le réseau utilisé et le réseau montant, donc l’upload.

Le débit en bit

A titre indicatif, j’ai environ 10 Mbit par seconde en descente, 1 Mbit par seconde en montée. Plus exactement, j’ai une bande passante totale brut de 1120 kbit/s. L’unité ici est le bit, soit les fameux 0 et 1. Si on regroupe ça en octet ou byte (les paquets de huit 0 ou 1), cela fait encore moins. Ca donne 126,8 ko/s.

Donc, chaque seconde, je peux au plus, en théorie (débit brut), envoyé en tout et pour tout, 126,8 ko de données tous flux confondus. Dans les données envoyées il y a par exemple un mail que je peux envoyer, un fichier que je peux déposer dans un cloud par exemple ou autre, le tout depuis chez moi.

Avec 126,8 ko/s d’upload, qu’est-il possible de faire ?

J’ai donc fait quelques tests non objectifs pour voir les possibilités et limites. Je me suis basé sur les graphiques temps réel de l’interface du boîtier Freebox Serveur, le FreeboxOS, sur lequel je me suis connecté à distance. L’accès à cette interface de gestion de la Freebox est assez complet, mais il faut bien garder en tête que son affichage sollicite déjà une partie de la bande passante, même si c’est très peu (environ 800 octets/s, soit 0,8 ko/s, soit rien).

Ecouter de la musique

Si j’écoute de la musique en streaming dans le navigateur depuis l’extérieur (c’est donc ma machine de cloud qui diffuse la musique), cela consomme un peu moins de 70 ko/s sur une bande passante totale brut de 126,8 ko (1120 kbit/s). Et ce pour des musiques au format mp3 ou ogg en qualité 256 kbit/s.

Chargement d’un fichier

J’ai une instance Owncloud/Nextcloud sur mon cloud personnel. J’ai essayé de récupérer des fichiers assez gros dessus. Un peu long mais c’est faisable. Là encore, faisable dans la limite de l’upload. Plus le fichier est gros, plus c’est long. Je n’ai pas testé avec des fichiers suffisamment gros pour avoir un timeout.

Le chargement d’un fichier se fera donc de préférence dans le sens : je dépose sur mon cloud autohebergé chez moi, vu que cela sollicitera la bande passante en download/téléchargement. Si je dois charger / récupérer un fichier qui est stocké chez moi, j’anticipe avant et je le récupère en local sur une clef USB.

Consulter des différentes applications de Yunohost

Quelques soient les applications, de l’agrégateur de fils RSS FreshRSS à Wallabag, les pages se chargent relativement correctement. Mais je suis le seul utilisateur. Il faudrait que je vois pour faire un test avec plusieurs connexions simultanées sur plusieurs pages différentes.

La puissance de la machine n’est pas en cause (je vérifie ça à distance via ssh), le réseau est peu sollicité (une trentaine de ko/s pour charger les pages), c’est donc faisable sans soucis.

Bande passante montante saturée

Si jamais la bande passante montante était saturée, il se peut que les autres machines connectée derrière la même box ADSL présente des soucis d’accès à Internet. Cela reste à confirmer, je n’ai pas saturé ma bande passante pour écrire ce billet (un bon moyen étant de faire du peer2peer et de ne pas limiter l’upload).

En conclusion

Pour de l’autohébergement et un accès personnel, derrière de l’ADSL cela reste faisable et vivable sans soucis, tant qu’on est pas du streaming de vidéo ou du chargement de gros fichiers. Reste à voir si en mettant un blog avec un trafic raisonnable ça passe.

MISE A JOUR : l’ami Aeris me remonte les remarques et critiques constructives suivantes, que je mets ici avant de reprendre le billet :)
- Pas mal d’erreur dans ton dernier article. 11Mbps, ça fait 11264kbps, pas 1260. Soit 1408kops.
- Et ça ne sert pas à grand chose de parler de débit « brut » (down+up), chaque canal étant séparé, on ne peut pas les fusionner. Tu ne passeras jamais par le up pour faire du down et inversement.
- Il y a aussi quelque chose que peu de gens savent. Le trafic down consomme AUSSI du up (Pour chaque paquet TCP/IP, tu as 2 échanges down et 2 échange up + de l’ICMP up potentiel). À cause de TCP/IP qui envoie des infos. C’est assez visible sur les lignes très asymétrique. Si tu tires massivement en down, ça va saturer le up, et tu ne pourras jamais exploiter le down à la totalité de sa capacité. Ça peut être assez chiant en pratique… Dans le cadre de l’auto-hébergement, le fait d’avoir 3 pelés à la maison à mater du chaton HD sur youtube va ralentir ton blog :D

5 Messages

  • Très intéressant ces petits tests !
    Et oui, c’est tout à fait vivable l’auto-hébergement même en ADSL.
    Là où ça devient frustrant, c’est quand on veut héberger plusieurs services qui consomment de cette bande passante. (seedbox, streaming de musique, site web...).

    Pour un blog avec un nombre de visites conséquent, ça passe bien aussi, puisqu’il s’agit principalement de texte. Il faut toutefois penser à "optimiser" les images (optipng, ...), notamment pour obtenir des JPG progressifs.

    OVH propose des offres pour augmenter le débit montant avec Overthebox, pour coupler deux accès ADSL. Ça reste moins cher le le SDSL, même si pour de l’auto-hébergement, ce n’est peut-être pas valable.


  • J’en faisais il y a 15 ans de l’auto-hébergement. J’en ai même fait sur du numéris puis ensuite l’adsl.

    Je ne recommande pas...C’est long, ça rame. Pour 20 euros par mois tu as des dédiés nickel...pour 7 euros tu as du VPS...faut arrêter de souffrir pour rien ;)


  • effectivement, j’aurais fait aussi les mêmes remarques :
    - Le débit max théorique n’est jamais vérifié à 100% sur une journée.
    - Si en plus on a une autre personne qui utilise le réseau domestique, même uniquement en down, le peu de up qu’elle fera par cela perturbe le flux de ton serveur

    Bon, après, je ne ferai pas encore mon petit discours sur les dangers de l’auto-hébergement, le problème de la sauvegarde, ...tu l’as déja fait à maintes reprises. Et puis franchement, j’aime bien faire mon petit choix de musique à emporter quand je suis chez moi. Ca me permet de changer régulièrement de playlist, et donc le streaming ne me sert pas (je l’ai testé ....). A chacun de voir....


  • 11Mbps, ça fait 11264kbps

    Non, 11Mbps ça fait tout simplement 11000kbps.


  • Hello,
    Pour éviter les aléas de la saturation (montant et/ou descendant), j’ai opté pour le trafic shaping et la qos sur un routeur à part. Oui, j’ai largué aussi la bobox du fournisseur, je suis trop parano.
    Ça évite d’avoir des bambins qui pompent du youtube en hd pendant que maman regarde une émission tv par adsl ou que je râle quand je suis en télétravail.
    Pour le reste, c’est effectivement une question de choix et de pratiques.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.