Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Veille Technologique » L’effet Streisand et les sites miroirs

L’effet Streisand et les sites miroirs

D 20 octobre 2011     H 09:00     A Genma     C 0 messages   Logo Tipee

TAGS : Filtrage

Cet article est à voir selon differents regards. Celui de la veille technologique, celui du geek libriste et hacktiviste, celui du blogueur politisé. Tous ces aspects seront mélangés et se recoupent, se mélangent... Commençons d’abord par quelques définitions qui aideront à mieux comprendre le titre et le thème globale de cet article.

L’effet Streisand

L’effet Streisand est un phénomène internet qui se manifeste par l’augmentation considérable de la diffusion d’information ou de documents faisant l’objet d’une tentative de retrait ou de censure. Source

L’effet Streisand et la censure du Web : le mirroring de site ou site miroir

En informatique, un miroir est une copie exacte d’un ensemble de données. Sur le Web, un site miroir est une copie exacte d’un autre site web. Les sites miroirs sont d’usage surtout afin de fournir plusieurs copies de la même information, en particulier pour les téléchargements de grande envergure, répartissant ainsi la charge générée par un trafic élevé sur plusieurs serveurs et sites totalement séparés. Un miroir est à sens unique alors que la synchronisation de fichiers est une méthode bidirectionnelle.
Source

Techniquement, comment on fait

Plusieurs façons de faire :
- la façon simple et facile, avec le projet Autoblog de Sebastien Sauvage
Le projet autoblog a pour but d’aider à répliquer automatiquement les articles partout sur le web, bien sûr à une échelle plus modeste que ce qui a été fait pour Wikileaks. Voyez cela comme un effet Streisand automatisé. Vous pouvez aider les webmasters à contrer la censure. Même si vous avez un tout petit espace d’hébergement de pages perso. C’est très simple : Pour répliquer un autre blog, il y a 2 fichiers à copier sur votre site web. C’est tout. Rien de compliqué. Suivez les instructions.
- par une commande Unix (Un simple Linux ou un cygwin sous Windows)

wget -r --mirror --no-parent --convert-link -c --no-check-certificate -w 2 adresseSiteAMirrorer

Ce qui pour mon site, donnera, par exemple
wget --mirror -np --convert-links -c http://genma.fr -p --base=./genma_site_local -P ./ -e robots=off -N --force-html

L’ensemble de mon site est en Creative Commons et j’autorise, j’encourage la diffusion de mes articles. Mais évitez de mirrorer mon site, pour ne pas le bloquer. Je peux vous en fournir une copie si vous le souhaitez (je ferai ce wget sur une copie sur un serveur local chez moi, ce sera moins lourd pour le serveur qui est un hébergement perso chez free.fr), contactez moi ;-)

Il semble qu’il y ait également un plugin SPIP,Spip2Spip - 2.4.0 qui permet d’importer et d’exporter des articles avec d’autres sites SPIP en conservant le formatage spip, auteurs, mots-clés,... Je n’ai pas encore tester, je prendrai le temps à l’occasion.

But de cet article et premiers éléments de réflexions

Le but de cet article est de vous sensibiler à la problématique de la censure du net et du miroir de site web. Un article de référence a été, entre autre, pour moi, celui de FDN FDN héberge un miroir de WikiLeaks. Je développerai probablement dans d’autres articles mes réflexions sur le sujet, mais je peux donner des premiers éléments de réflexions.

Mon modeste site a peu de chance de subir la censure.Je ne pense pas être la victime un jour de la censure. Quoique. A commencer à diffuser des informations comme celles-ci ou à parler de Tor, à faire des interviews d’Anonymous, je tends vers l’hacktivisme... Et imaginons que quelqu’un décide de bloquer l’accès aux pages perso de Free, mon site sera indisponible. C’est déjà arrivé pour d’autres sites hébergé sur la même plateforme...

Je suis contre le filtrage et la censure des sites webs. Cela peut paraitre extrême car oui il y a toujours des exemples qui me feront remettre en question cette affirmation. Censurer un site c’est ce mettre des œillères et dire je ne vois pas donc ça n’existe pas. Ce n’est pas la solution, c’est vite fait mal fait et ça ne résout rien. La loi permet de faire comparaitre devant la justice même si c’est très long. Il faut demander aux hébergeurs de fermer le site (et uniquement celui-là, sans effet de bords). Les autorités administratives ne doivent pas avoir le pouvoir de bloquer des sites, car bien que l’on soit en démocratie, c’est trop facile de céder aux demandes de lobbys... De même je suis contre un internet fonctionnant sous forme de liste blanche ou site de confiance. Car dans ce cas, on n’a pas accès à tout un tas de sites qui peuvent nous donner des visions et réflexions alternatives et nous aider à nous forger notre propre opinion.

Et de mon point de vue et pour ce que j’en sais, l’effet Streisand est souvent pour une bonne cause. Plus il y a de monde qui croit en cette cause, plus il y a de chances que des hacktivistes se sentent concernés et mettent en place des sites miroirs. Ce sont souvent des sites pour la liberté d’expression, bien que controversé. Et plus ce que l’on veut cacher est gros, plus ce sera exposé : l’effet boomerang est violent.

Il y a du bon comme du mauvais sur le web. Mais ce n’est pas la censure ou le filtrage qui resoudra le problème. C’est avant tout une question d’éducation des adultes et des enfants, pour qu’ils aient un regard critique et qu’ils ne soient pas des êtres passifs devant un écran. Au contraire, il faut que chacun ait un avis, s’intéresse, comprenne la technologie et se l’approprie. Pour s’exprimer, en toute démocratie. Puisse cet article aider, à son échelle, à faire avancer les choses.

A SUIVRE...

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.