Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Veille Technologique » Raspberry pi » Raspberry et Freebox V6

Raspberry et Freebox V6

D 18 août 2014     H 09:18     A Genma     C 4 messages   Flattr cet article Logo Tipee

TAGS : Free, Freebox, Freemobile Raspberry Pi

Prérequis : une IP fixe. Une des premières choses que j’ai faite et de définir une IP fixe pour le Raspberry, afin qu’il soit accessible sur le réseau local facilement.

Remarque : le présent billet parle du Raspberry pi mais s’applique également à tout autre équipement réseau ou ordinateur connecté sur la Freebox.

Le port 80 - Serveur web sur le Raspberry

J’ai une Freebox V6 sur laquelle j’ai activé l’accès à distance, pour pouvoir utiliser Freebox OS depuis différents endroits. Le problème est que par défaut, c’est le port 80 qui est utilisé pour accéder à cette interface d’administration, qui a pour petit nom "Freebox OS". Quand je me connecte à distance sur la Freebox, je tape son adresse IP dans un navigateur et j’arrive sur l’interface de Freebox OS. En local, c’est via l’adresse mafreebox.free.fr que l’on y accède.

Le port 80 est donc déjà utilisé et si je veux mettre un serveur web accessible depuis l’extérieur sur le Raspberry Pi, deux possibilités se présente à moi :
- changer le port de l’accès au Freebox OS pour lui attribuer un autre port et dédier le port 80 au serveur web du Raspberry ;
- mettre le serveur web sur un port différent du port 80 ;
Dans les deux cas, il faut (re)configurer la redirection de port. Celle du port 80 vers l’adresse IP qui va bien, en local pour l’adresse mafreebox.free.fr et depuis l’extérieur. Et celle du port choisi pour le serveur web (et/ou l’accès au Freebox OS).

Pour la redirection de port, il faut aller dans le Paramétrage de la Freebox, Partie Configuration et changer le port de l’accès à distance pour le Freebox OS. Voir les captures d’écrans suivantes :

Cas de la DMZ

La Freebox permet de créer une DMZ. Pour avoir un tutoriel complet et en image voir Freebox Revolution activer la DMZ. Le problème est que dans ce cas, tous les ports réseaux et toutes les connexions entrants sur la Freebox sont alors redirigés sur le Raspberry pi. On ne peut alors plus utiliser le client Torrent, le client VPN intégré de la Freebox... C’est pour cela qu’on préfèrera la solution de l’ouverture de port spécifique redirigeant vers le Raspberry pi sur le réseau local.

Comme le Raspberry Pi est alors directement exposé sur Internet, il faut le sécuriser, ce qui peut être compliqué...

Accès via SSH

Une fois le système Raspbian installé sur le Raspberry, pour pouvoir me connecter dessus, j’ai activé le serveur SSH. Une possibilité et de me connecter dessus depuis l’extérieur uniquement via SSH. Mais là encore, si j’expose le serveur SSH, il faut :
- que je change le port 22 pour un autre port au niveau du Raspberry ;
- que j’installe Fail2ban
- que j’apprenne à sécuriser le Raspberry pi d’une façon générale.
- que je configure la Freebox pour ouvrir le port associé au serveur SSH et redirige les connexions entrantes sur ce port vers le Raspberry.

Accès via le VPN

La Freebox V6 propose deux types de VPN (voir à ce sujet La Freebox v6 dispose d’un serveur et d’un client VPN). Un VPN routé qui permet de ressortir ensuite sur Internet, permettant de surfer comme si on était de chez soi (et c’est l’Ip de la Freebox qui apparait). Un VPN bridgé qui permet de se retrouver sur le réseau local, et c’est comme si on était connecté sur la Freebox, on voit les autres équipements branchés au même réseau. Et donc le Raspberry pi.

Une autre possibilité est donc d’utiliser ce VPN bridgé pour se connecter à la Freebox depuis l’extérieur, se retrouvant ainsi sur son réseau local. Le Raspberry pi n’a alors plus besoin d’être exposé sur Internet, on peut se connecter à l’interface web (via le port 80), au port SSH (sur le port 22), sans avoir à faire les redirections de ports nécessaires sur la Freebox ; les connections (sur le port 80 et 22) sont encapsulées dans la connexion VPN. Et cela ne change pas grand chose à la vitesse de connexion/au débit (le débit montant restant le facteur limitant).

 Les Tags - mots clefs de ce article

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

Dans la même rubrique

1er décembre 2014 – Comment sauvegarder son Raspberry Pi ?

18 août 2014 – Raspberry et Freebox V6

8 août 2014 – Raspberry pi - quelques liens de références

7 août 2014 – J’ai un Raspberry Pi

4 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Conférences

Médiathèques vous recherchez un conférencier sur l’éducation populaire et l’hygiène numérique? Jetez un coup d’oeil à mon CV

Date des prochaines conférences?
Cliquer ici

Rechercher sur le blog

Liens

Logo Flattr Logo Gmail Logo Twitter
Logo RSS Logo Linkedin Logo GitHub
Logo Gitlab Logo Mastodon
Logo Diaspora

Soutenir ce blog?

Logo Tipee Logo Liberapay

Licence

Licence Creative Commons

Derniers articles

1.  Appel à soutiens pour l’Openhackademy

2.  Documentation Centreon en epub, crash avec la liseuse Bookeen

3.  Scan2Epub.sh où comment lire des Scantrad en Epub

4.  Le Cecil et son guide de survie des aventuriers d’Internet

5.  Réflexions sur le fait d’installer une application depuis Github

6.  Il y a un an, démission

7.  Firefox Focus, le navigateur privé de Mozilla

8.  Cours sur les serveurs web par Luc Didry

9.  Yunohost - Goaccess - Rapport HTML depuis des logs d’un serveur web

10.  Il y a un an - Ma lettre de motivation


Date de mise à jour :

Le 18 octobre 2017