Le WAF - Wife Acceptance Factor

, par  Genma , popularité : 3%

Sur LinuxFr, le journal Sexisme ordinaire sur Linuxfr a suscité de très longues discussions et débats sur le sexisme et après avoir lu une centaine de commentaire, j’ai décidé de ne pas participer. Car je n’avais pas le temps de répondre au message que j’aurai laissé et je me serais très vite énervé...

En résumé, il y tout un pseudo débat qui a pour origine l’usage du mot Waf. Si on regarde la définition Wikipedia, il est dit Ce terme dérive du stéréotype machiste que les hommes sont attirés par les gadgets, voitures et la hifi, et les femmes par l’esthétique et le visuel des lieux à vivre. Il désigne la compatibilité entre l’utilité d’un objet qualifié de masculin par stéréotype (typiquement les équipements informatiques, hi-fi ou vidéo) et les contraintes d’aspect, bruit, ou encombrement (câbles, nuisances sonores).

Comme il est dit dans la définition, c’est un stéréotype machiste. L’utiliser, est, pour moi, contribuer au maintien de ce stéréotype et le renforcer. Qu’importe les argumentations en faveur du type "dans mon entourage les technophiles sont tous des hommes" qui se contentent de regarder les faits, pas de les comprendre. Posez-vous juste la question : Pourquoi les technophiles ne sont pas des femmes : elles sont exclues des communautés technophiles, dès l’enfance on leur fait comprendre que c’est un truc de garçon...

Surtout, ce qui m’a le plus gêné dans ce débat : il est tenu par une majorité d’homme. Longtemps que les femmes ne sont plus sur ce site, parce que ce lieu n’est pas safe et que le niveau des débats ne fait que renforcer l’ambiance malsaine. Chacun ramène à lui le débat : oui mais les hommes aussi sont victimes de sexisme, c’est de l’humour etc. et autres argumentations lu et relue que les sites féministes de qualité démontent très bien point par point.

Le débat est faussé dès le départ car tant qu’on n’a pas compris qu’en tant qu’homme blanc on avait des privilèges, on ne peut pas participer au débat. En tant qu’homme, je ne SAIS pas ce qu’est le sexisme. Oui il y a du sexisme envers les hommes, mais il est infime et bien plus supportable que celui que vive au quotidien des milliards de femmes. Allez relire mon billet Ce dont je ne peux pas parler... mais ce sur quoi j’ai un avis, où j’évoque le fait je suis un privilégié, que je le sais. Et faites de même sur vos vies personnelles : regardez ce que vous avez comme chance. Regardez l’image que la société renvoie de vous, vous impose... Et essayez de comprendre pourquoi j’exècre le terme de WAF : dans mon foyer, c’est Ryo-Oki aka MmeGenma qui est la plus technophile, et nous décidons EN COMMUN des objets technologiques que nous achetons/nous procurons. Elle a eu la chance d’avoir des parents ouverts d’esprits et non enfermés dans les stéréotypes....

Si vous intéressez au sujet du féminisme ou que vous souhaitez découvrir ce domaine, écoutez le dernier numéro du podcast Bazingcast #42 « De la fin, de l’humour grâce à ces dames ». J’ai adoré l’intervention de Myroie et son débat avec Krilin. Le débat dérive de l’humour pour parler de féminisme, il faut comprendre le vocabulaire associé (oppresseur, privilèges etc.) et si vous n’êtes pas famillié avec ça, ne vous inquiétez pas. Car je reparlerais de ce sujet qui me tient à coeur, en le vulgarisant comme je sais si bien le faire pour les sujets qui me tiennent à coeur !