Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Informatique » Chatonkademy » Chatonkademy - Billet N°0 - Présentation du projet

Chatonkademy - Billet N°0 - Présentation du projet

D 5 avril 2018     H 09:00     A Genma     C 1 messages   Flattr cet article Logo Tipee

TAGS : Chatonkademy Yunohost Planet Libre Ansible Framasoft

Dans le cadre du projet d’une école du numérique auquel je participe, l’OpenHackademy, nous (des membres d’une de mes équipes et moi-même) avons été amené à mettre en place l’infrastructure informatique qui sert aux apprenants dans le cadre de leur formation.

Au fur et à mesure, nous documentons tout ça en interne. Comme je me dis que l’expérience peut être utile à d’autres, je débute par le présent billet une une série de billets techniques relatant tout ce que nous avons pu apprendre dans la mise en place de cette infrastructure et son maintien au quotidien, son évolution...

Ce retour d’expérience se basera également sur l’expérience d’autres CHATONS avec lesquels j’ai pu échangé et discuté, venant ainsi compléter si besoin mes propos, proposer d’autres solutions logicielles que celle que j’ai pu mettre en place si il y a lieu, justifiant ainsi les choix techniques réalisés.

Présentation du projet

Pourquoi Chatonkademy ? Ce petit nom n’est autre que la contraction de CHATON et OpenHackademy. Pour l’OpenHackademy je vous renvoie vers >mon billet de blog dédié sur le sujet. Pour les CHATONS, le Collectif des Hébergeurs Alternatifs,Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires, vers le site du projet : https://chatons.org

En quelques mots, CHATONS ce sont les AMAP de l’informatique libre. Promouvant le projet au travers mon implication au sein de l’association Framasoft.

L’infrastructure

L’infrastructure repose sur un hyperviseur tournant sous Proxmox avec une IP fixe (en IPv4) et une IPv6, les différentes problématiques liées à l’usage d’une seule IP publique avec des ports particuliers (web, ssh etc.) seront abordés dans des billets dédiés.

Les machines virtuelles

Chaque étudiant a sa propre machine virtuelle pour son apprentissage. Les machines virtuelles sont gérées par les étudiants qui ont les droits administrateurs sur les machines (via un compte sudoers). Nous avons déployés ces machines sous Debian 9 et nous les avons "ansibelisées" : les playbooks etc. seront mis à disposition dans des billets dédiés. L’intervention sur plusieurs machines à distance en même temps (pour saisir la même commande), la gestion des logs centralisés pour ces différentes machines, leurs sauvegardes etc. Toutes ces problématiques donneront lieu, là encore, droit à des billets dédiés.

Yunohost

Ayant sensibilisé les apprenants au projets aux problématiques tel Le cloud, c’est l’ordinateur d’un autre et à celui de faire de la veille, (voir à ce sujet mon billet Le combo gagnant pour optimiser sa veille), j’ai mis en place une instance Yunohost multi-utilisateurs. Je suis administrateur de l’instance, chaque étudiant a son compte sur Yunohost et les applications que je lui mets à disposition.

Je ferai un ou plusieurs billets dédiés sur la gestion de Yunohost dans le cadre d’un certain nombre d’utilisateurs (40), le côté mono ou multi-utilisateur des applications (partagée publiquement ou non, cloisonnée pour chaque utilisateur ou non). Cette expérience sera également l’occasion de passer d’une instance Yunohost personnelle à une instance de plus grand niveau. Selon la sollicitation de l’instance, je serai amené à augmenter ou réduire sa capacité matérielle (ce qui se fait aisément vu qu’il s’agit d’une machine virtuelle), je ferai des retours d’expériences sur quelle type de machine pour combien d’utilisateur en même temps.

Conclusion

Pour conclure ce premier billet numéroté 0, il y a déjà pas mal de choses à rédiger et mettre en forme, à anonymisée avant de mettre à disposition sous la forme de tutoriels et billets de blogs. Ce premier billet donne, je pense, une bonne idée des billets et projets à venir (tous les chantiers ne sont pas finis et pour beaucoup la peinture n’est pas encore sèche). A suivre donc :)

 Les Tags - mots clefs de ce article

logo clef

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

1 Messages

  • > Le cloud, c’est l’ordinateur de quelqu’un d’autre

    Un jour il va falloir se renseigner quand même... Avant de raconter des ~conneries~ inepties portées par d’autres noms de "l’informatique" (libre ou pas).
    S’il faut donne rune définition au Cloud, il n’y a rien de plus faux que celle que tu donnes/reprends.
    Notamment en travaillant dans une entreprise qui promeut OpenStack[1] (enfin essaye parce que ça rapporte beaucoup d’argent en prestations), qui permet de monter un cloud (privé ou pas) sur sa propre infrastructure (aka ses propres ordinateurs).

    Donc le Cloud en 2018, qu’est-ce que c’est ?

    Je pense que la meilleure définition qu’on puisse donner, c’est "un pool de ressources (compute/storage/network), dans lequel on peut générer des ressources virtuelles ("VM", object storage, LoadBlancer Managé, ...) via une API, de manière instantanée".

    En court, de l’Infrastructure As A Service [2], sur lequel on peut poser de PaaS [3], ou du SaaS [4], ou WaaS (Whatever As A Service, tant que ce n’est pas de l’infra).

    Juste un point qui m’énerve souvent, de gens qui donnent des leçons sur ce qu’ils ne connaissent pas. Car parfois, savoir fermer sa gueule, c’est aussi un talent.

    [1] https://fr.wikipedia.org/wiki/OpenStack
    [2] https://fr.wikipedia.org/wiki/Infrastructure_as_a_service
    [3] https://fr.wikipedia.org/wiki/Platform_as_a_service et non, OpenPaas n’est pas du PaaS, revoyez vos définitions chez Linagora...
    [4] https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_en_tant_que_service


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Conférences

Médiathèques vous recherchez un conférencier sur l’éducation populaire et l’hygiène numérique? Jetez un coup d’oeil à mon CV

Date des prochaines conférences?
Cliquer ici

Rechercher sur le blog

Liens

Logo Flattr Logo Gmail Logo Twitter
Logo RSS Logo Linkedin Logo GitHub
Logo Gitlab Logo Mastodon
Logo Diaspora

Soutenir ce blog?

Logo Tipee Logo Liberapay

Licence

Licence Creative Commons

Derniers articles

1.  Retour d’expérience avec Borg comme outil de sauvegarde

2.  Illang : The Wolf Brigade sur Netflix

3.  Un exemple des problématiques de design et d’interface du logiciel libre

4.  Anisong le podcast

5.  Soucis d’encodage dans les noms de fichiers

6.  L’Agent Zabbix qui ne répond plus

7.  Devenir SysAdmin d’une PME - De l’importance de l’expérience

8.  Devenir SysAdmin d’une PME - De l’importance du retex suite à un incident

9.  La série Good Doctor

10.  Nextcloud et l’application Notes


Date de mise à jour :

Le 10 décembre 2018