Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Mon soutien à Alexandre Zapolsky

Mon soutien à Alexandre Zapolsky

D 16 juin 2017     H 21:00     A Genma     C 0 messages   Flattr cet article Logo Tipee

Les propos tenus dans le présent billet n’engagent que moi, Genma, auteur de son blog.

Disclaimer : je ne suis pas neutre. Je suis un employé de l’entreprise dont Alexandre Zapolsky est le PDG ; Alexandre est mon supérieur hiérarchique. Mais sur ce blog, je suis moi-même, et bien que je sois un personnage publique, je m’y exprime en toute neutralité, selon mes envies et mes humeurs. Mon propre billet sur l’autocensure est un parfait exemple du fait que je ne me restreins pas, que je reste moi-même, et ce même après avoir fait le choix de dévoiler mon pseudonyme lors de mon entretien d’embauche, passant Du pseudonymat au pseudonyme.

Par le présent écrit, je souhaite exprimer mon soutien à Alexandre Zapolsky, l’homme. Car derrière tout personne qui est en campagne actuellement, il y a un homme ou une femme. Derrière la personne publique, derrière le candidat, il y a un être humain, avec ses qualités, ses défauts, ses réussites et ses échecs... Être un personnage publique implique de devoir faire face à des critiques, parfois justifiées mais très souvent infondées, car plus on a de visibilité, plus les critiques deviennent nombreuses et n’ont souvent que pour but que de blesser, de faire mal. Quand on devient un candidat politique, il faut apparemment se préparer au pire... Personnellement, je pense qu’il est acceptable de juger une personne politique sur son programme, sur ses propositions, sur ses actes, sur ses choix dans le cadre de son mandat. Mais quand on vient à publier des articles qui n’ont que pour but de blesser une personne, en mélangeant tout et son contraire, je trouve ça, personnellement déplorable.

Je choisis donc de prendre un peu de temps pour écrire quelques mots pour exprimer publiquement mon modeste soutien. Car au delà de l’homme, il y a une famille, des amis, des proches, qui souffrent de la bassesse dont peuvent faire preuve certains journalistes en publiant des articles qui n’ont, de ce que j’en estime et de mon point de vue, que pour but de déstabiliser, un homme, au-delà du candidat.

J’ai beaucoup de respect pour l’homme au delà du respect que j’ai naturellement envers celui qui est mon supérieur hiérarchique. Tout simplement parce qu’il a crée une entreprise à un âge où j’étais encore très jeune dans ma tête. (Il faut savoir qu’Alexandre est à peine plus âgé que moi, nous avons fêté ses 40 ans ensemble, avec ses proches ; mes 38 ans à moi sont dans quelques semaines). Et il a porté, avec d’autres, le fruit de son travail, il a fait grandir son projet ambitieux qui a perduré et qui est désormais bien établi, au travers des années...

J’ai suivi ça de loin, jusqu’au jour où le destin m’a permis de faire les bonnes rencontres, à un moment de ma vie où j’avais une envie de changement, d’accomplissement personnel... Si j’ai écris des billets comme Premières semaines dans ma nouvelle vie, Je suis chef d’équipe ; tu nous rejoins ? Vous voulez que vos employés s’épanouissent ?, et d’autres, c’était pour apporter mon témoignage sur ma vie dans ma nouvelle entreprise.

Et derrière cette entreprise, à la source, il y a Alexandre. Mon premier vrai contact avec lui, cela a été lors de cette soirée collaborateur où je me suis présenté à lui en disant "Je suis Jérôme, mais vous me connaissez peut-être mieux sous mon pseudonyme de Genma". L’homme en face de moi alors a eu un sourire, un regard de sincérité qui ne trompe pas, et m’a dit "En tant que collaborateur, on se dit tu. Mais surtout, je voudrais que tu saches à quel point je suis content que quelqu’un d’aussi passionné que toi rejoigne nos équipes". Il ne peut pas savoir à quel point ces mots m’ont touchés et marqués. Car ils ont été le début d’un témoignage régulier de reconnaissance envers le fruit de mon travail personnel, débuté depuis des années...

Alexandre, c’est la personne qui a toujours un petit mot pour ses collaborateurs, qui prend le temps de faire le tour du plateau projet pour saluer chacun et chacune, glisser un petit mot, demander des nouvelles, féliciter l’un ou l’autre pour la réussite de tel ou tel projet. Alexandre, c’est un homme de conviction, et des discussions que j’ai pu avoir avec lui, j’ai pu voir un homme impliqué, qui croit en la politique en laquelle je ne crois plus, déçu par toutes ces personnes carriéristes déconnectées des réalités. Tandis qu’Alexandre est un entrepreneur, un homme qui appartient, comme on le dit en ce moment, à la société civile, qui a fait le choix de se lancer en politique dans la région où il est né. Il démontre ainsi son attachement à son pays, à ses racines, à ses origines... Il en parle beaucoup mieux que moi au travers de témoignages que l’on retrouve sur son blog personnel. Si Alexandre s’est engagé en politique, c’est qu’il y croit. Il pense et il sait qu’à son niveau, il pourra contribuer à faire changer les choses. Si ce n’était pas le cas, au moins, il aura essayé. Et ça, le fait d’essayer, personne ne pourra lui reprocher. Personne.

 Vous aimez cet article? Soutenez le blog et partagez-le ;-)

Logo Tipee Flattr icon  Facebook icon  Twitter icon  Diapora icon   Licence Creative Commons

Conférences

Médiathèques vous recherchez un conférencier sur l’éducation populaire et l’hygiène numérique? Jetez un coup d’oeil à mon CV

Date des prochaines conférences?
Cliquer ici

Rechercher sur le blog

Liens

Logo Flattr Logo Gmail Logo Twitter
Logo RSS Logo Linkedin Logo GitHub
Logo Gitlab Logo Mastodon
Logo Diaspora

Soutenir ce blog?

Logo Tipee Logo Liberapay

Licence

Licence Creative Commons

Derniers articles

1.  City Hunter - L’OST de l’anime

2.  Logiciel de gestion des tâches - Task Coach

3.  Ubuntu - Unity - Afficher les heures de plusieurs zones géographiques

4.  Mes études

5.  Faire passer des entretiens - mes quelques questions subjectives

6.  Your name - Explication de la scène du crépuscule

7.  Un Meetup Yunohost ? Appel pour aider ce projet

8.  Kimi no na wa - Your Name

9.  Conférence Du pseudonymat au pseudonyme

10.  Yunohost - Pourquoi les ports 80 et 25 sont ils toujours utilisés ?


Date de mise à jour :

Le 15 décembre 2017