Le blog de Genma
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Après 3 ans, retour sur le casque Bose QuietComfort 25

Après 3 ans, retour sur le casque Bose QuietComfort 25

D 5 juin 2019     H 09:00     A Genma     C 1 messages   Logo Tipee

Il y a un peu moins de 3 ans je publiais un article Comment un casque réducteur de bruit a changé ma vie ? dans lequel je parlais de mon acquisition d’un casque Bose QuietComfort 25.

Dans les commentaires du billet de blog plusieurs personnes remontent les problèmes d’acouphène qu’elles rencontrent au bout de quelques temps avec des casques réducteur de bruit.

Je me suis donc dit que ce serait intéressant, après 3 ans, de faire partager mon retour d’expérience.

J’utilise ce casque à minima 3h par jour, dans les transports en commun et dans la rue. Je suis la majorité du temps en mode passif. Le casque couvre l’intégralité de l’oreille et cela étouffe le son extérieur et cela me suffit pour m’isoler du bruit environnant sans toutefois m’en couper définitivement. Je n’active la fonction que je qualifierai de mode actif de correction du son (qui utilise alors l’énergie d’une pile, pile rechargeable que je recharge environ une fois par mois / mois et demi) que lorsque je suis dans le métro, quand il y a une conversation bruyante ou du bruit environnant (fenêtre ouverte). Ce dispositif actif créée une sorte de sensation de vide d’air et si le son (musique ou autre est coupé), on a une sorte de souffle sourd qui entoure l’oreille et qui est gênant. Il faut que la réduction de bruit passive se fasse avec diffusion de son pour que ne ce soit pas gênant. La majorité du temps je suis en mode passif.

Lorsque je suis dans la rue et que je reçois / passe un appel via le téléphone auquel est relié le casque, j’active le mode réduction de bruit ce qui permet d’avoir un kit main libre avec un son de bonne qualité. Mais je ne garde le casque que sur une des deux oreilles, je libère l’autre oreille, ce qui permet de compenser le souffle et le gène de la réduction de bruit qui est plus prononcé que dans le cadre de l’écoute d’une musique ou d’une émission en continue (dans le cadre d’un appel, il y a des phases de blanc ou votre interlocuteur vous écoute et avec la réduction de bruit, on ne s’entend pas parler ou de façon atténuée et c’est perturbant).

J’ai utilisé ce casque en environnement bruyant de type openspace, là encore la majorité du temps en mode passif. Je n’active le mode actif que quand il y a vraiment du bruit et que je souhaite m’isoler. Je ne rencontre pas de problème d’acouphène (par chance peut être), mais je pense que l’usage en mode majoritairement passif joue. A voir.

Le casque n’est pas lourd, je le porte pendant un moment sans soucis. Il n’y a qu’en été où il tient chaud aux oreilles et la transpiration devient gênante, nécessitant de l’enlever et de laisser sécher. Le cuir des écouteurs et la mousse sont toujours les mêmes depuis le début, mais peuvent être changés facilement, avec des produits accessoires de la marque (assez cher) ou alternatif.

Je ne commenterai pas la qualité sonore du casque, elle me convient pour mes usages (écoute de musique MP3 ou de podcast, de vidéos Internet (Youtube ou autre) donc des sons compressés par défaut).

Voilà, pas grand chose à dire de plus pour l’instant.

Dans la même rubrique

4 novembre – Incivilité

30 octobre – L’ouverture d’esprit

28 octobre – L’entreprise start-up, il faut la fuir

14 octobre – LinkedIn comme réseau social

9 octobre – Etat des lieux (professionnellement)

1 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.